CHAPITRE 7: L'intégrité

Soyons purs, soyons vertueux, soyons respectables, gardons notre intégrité, faisons du bien à tous les hommes, disons toujours la vérité, et traitons tout le monde correctement[1].

Episode de la vie de John Taylor

John Taylor a mené une vie intègre qui était un exemple pour toutes les personnes qui le connaissaient et qui servaient dans l'Église avec lui. Le lendemain de sa mort, en juillet 1887, ses conseillers, George Q. Cannon et Joseph F. Smith, ont écrit une lettre au Deseret News, pour informer le public de son décès. Cet avis de décès contenait un hommage au président Taylor. Voici un extrait de l'hommage qui décrit la vaillance et l'intégrité de ce prophète bien-aimé:

«Peu d'hommes ont jamais fait preuve d'une aussi grande intégrité, d'une morale aussi indéfectible et d'un aussi grand courage que notre président bien-aimé qui vient de nous quitter. Il n'éprouvait jamais de peur concernant l'oeuvre de Dieu. Lorsqu'il était face à une foule en colère ou dans d'autres occasions où des personnes qui menaçaient sa vie risquaient de s'en prendre à lui physiquement, ou encore lorsqu'un groupe de personnes était en danger, il ne [reculait] jamais, ses genoux ne tremblaient jamais, ses mains ne montraient aucun signe de peur. Lorsque la fermeté et le courage étaient nécessaires, tous les saints des derniers jours savaient à l'avance, dans quel camp se trouverait John Taylor et avec quel ton il parlerait. Il abordait tous les problèmes hardiment et sans détour, d'une façon qui méritait l'admiration de toutes les personnes qui le voyaient et qui l'entendaient. Le courage et la fermeté à toute épreuve faisaient partie de ses plus grandes qualités... C'était un homme sur lequel tout le monde pouvait compter[2].»

Enseignements de John Taylor

Être intègre signifie vivre fidèlement selon les principes de la vérité et de la justice

Soyons des hommes de vérité, d'honneur et d'intégrité, des hommes qui garderont leur parole coûte que coûte, des hommes qui seront à jamais liés par leurs engagements... Nous essayons de susciter un peuple composé d'hommes de Dieu, d'hommes de vérité, d'hommes d'intégrité, d'hommes de vertu, d'hommes qui seront capables de vivre avec les Dieux dans les mondes éterneIs[3].

Dieu s'attend à avoir un peuple composé d'hommes aux mains propres et au coeur pur, qui ne toucheront pas à la corruption... qui seront des hommes de vérité et d'intégrité, d'honneur et de vertu, et dont la ligne de conduite sera approuvée par les Dieux dans les mondes éternels et par tous les hommes respectables et droits qui ont jamais vécu ou qui vivent maintenant sur terre. Puisque nous avons accepté d'être appelés saints, il attend de nous que nous soyons des saints, pas seulement de nom ou en théorie, mais en réalité[4].

Ce qui nous pose vraiment problème, c'est que nous aimons trop nous conformer au monde, et que trop de choses de ce monde se sont immiscées dans notre coeur. L'esprit de convoitise, d'envie, et, comment dirais-je, de malhonnêteté, se répand comme la peste partout dans le monde, dans toutes les directions et nous nous laissons plus ou moins influencer par cet esprit. Comme la peste, il s'insinue dans tous les niveaux de la société. Au lieu de nous laisser gouverner par les principes élevés, nobles et respectables qui sont dans le sein de Dieu, nous recherchons un gain sordide, que l'on dit être la racine de tous les maux (voir 1 Timothée 6:10). Au lieu de nous attacher à Dieu, nous nous attachons au monde, à ses choses vaines et folles... Prouvez au monde, aux anges et à Dieu que vous êtes du côté de la vérité et de la justice, de l'honnêteté, de la pureté et de l'intégrité et que vous êtes dans le camp de Dieu et de son Royaume[5].

Ne vous préoccupez pas du monde ni de ce que les autres disent ou font, car ils ne peuvent faire que ce que le Seigneur leur permet de faire... Nous leur prêcherons l'Évangile et nous continuerons à défendre les principes de vérité, à nous organiser selon l'ordre de Dieu et à nous efforcer d'être unis, car si nous ne sommes pas un, nous ne sommes pas du Seigneur et nous ne le serons jamais, aux siècles des siècles. Écoutez ceci, vous, saints des derniers jours! Et ne pensez pas qu'à vous et à votre propre profit, mais cherchez à dire dans votre coeur: «Que puis-je faire pour contribuer à l'édification de Sion? Me voici, je place tout ce que j'ai sur l'autel, et je suis prêt à faire la volonté de Dieu, quelle qu'elle soit et où qu'elle m'envoie, que ce soit aux confins de la terre ou non.» Nous ne faisons pas encore cela, nous recherchons trop notre propre intérêt et nous nous laissons influencer par l'esprit de ce monde. Nous cédons et nous nous conformons à ce sentiment et cette influence. Nous ne souhaitons aucun mal au monde et nous aimerions lui apporter plus de bonheur mais nous ne pouvons pas être gouvernés par ses pratiques et être sous son influence. Le Seigneur est notre Dieu ; il est notre roi et notre législateur et c'est lui qui doit nous diriger[6].

Être intègre signifie être honnête envers Dieu, envers soi-même et envers autrui

Il y a, selon moi, un principe qui devrait régir notre dévotion, au-delà de tout ce que nous rencontrons d'autre dans la vie: c'est l'honnêteté de coeur. Les Écritures disent: «Si la vérité vous rend libres, vous serez réellement libres, les enfants de Dieu sans reproche au milieu d'une génération corrompue et perverse» (voir jean 8:32, 36 ; Philippiens 2:15). On nous dit aussi que Dieu exige la vérité dans le fond du coeur (voir Psaumes 51:8). Il convient que les hommes soient honnêtes envers eux­mêmes, qu'ils soient honnêtes envers autrui dans toutes leurs paroles, rapports, [discussions], échanges, relations d'affaires, etc. Ils devraient être gouvernés par la sincérité, l'honnêteté et l'intégrité. Celui qui n'est pas fidèle à lui-même ni à ses convictions ou à ses sentiments concernant les questions religieuses, est vraiment insensé.

En utilisant de la fausse monnaie à la place de celle qui est considérées comme vraie et qui a cours... nous pouvons tromper les autres, mais Dieu éprouve le coeur et sonde les reins des enfants des hommes (voir Jérémie 17:10). Il connaît nos pensées et comprend nos désirs et nos sentiments. Il connaît nos actes et les motifs qui nous poussent à les faire. Il connaît toutes les oeuvres et toutes les opérations de la famille humaine. Toutes les pensées et les actes secrets des enfants des hommes sont visibles à ses yeux et il leur demandera d'en rendre compte au jugement[7].

Nous devrions être totalement honnêtes entre nous et envers tous les hommes. Que notre parole soit toujours aussi sûre que si nous nous engagions par écrit. Évitons toute manifestation d'orgueil et de vanité. Soyons doux, soumis et humbles. Soyons remplis d'intégrité et d'honneur et soyons justes et droits dans nos rapports avec tous les hommes[8].

Si quelqu'un emprunte cinq dollars, il faut qu'il gage quelque chose parce que celui qui lui prête de l'argent a peur de se faire voler. Les hommes n'ont pas confiance en la parole d'autrui. Je considère qu'un homme n'est rien si je ne peux pas avoir confiance en sa parole. Il est vide, il n'y a rien en lui à quoi on puisse se raccrocher. Pourtant, c'est exactement ce genre de personnes qu'il devait y avoir dans les derniers jours, selon les paroles du prophète. Ces personnes contractent une alliance mais ne pensent jamais à la respecter. Leur parole ne vaut rien, leur intégrité ne repose sur rien.

Je parle de ces choses pour votre information, car c'est l'état du monde. Et sommes-nous exempts de cela? Sûrement pas, et c'est regrettable. Si seulement il y avait plus d'honnêteté, de vertu, d'intégrité, et de sincérité entre nous, ainsi que tous les principes qui visent à élever et à anoblir l'humanité. Ces choses, dont je parle, sont une honte pour la famille humaine et si elles existent parmi les saints, c'est encore plus honteux et elles devraient tous nous répugner. Car si tous les hommes dans le monde devraient être des hommes d'intégrité, de vérité et d'honnêteté, nous devrions l'être à chaque instant et en toute circonstance. Et si nous disons quelque chose, cela devrait être aussi digne de foi que si nous l'avions juré et que des milliers de liens nous forçaient à faire ce que nous avons dit[9].

En quoi croyons-nous? Nous croyons en la pureté, en la vertu, en l'honnêteté, en l'intégrité, en la sincérité. Nous croyons qu'il ne faut pas céder au mensonge. Nous croyons que nous devons être justes, droits et respectables dans nos rapports avec tous les hommes. Nous croyons que nous devons craindre Dieu, respecter ses lois et garder ses commandements. Est-ce que nous faisons tous cela? Non, pas tous, et c'est regrettable. Mais la grande majorité des saints des derniers jours fait cela, et si certains ne le font pas, qu'ils évaluent où ils en sont... Et comme nous sommes ici pour édifier Sion, Dieu attend de nous que nous soyons droits et respectables entre nous et dans nos rapports avec tous les hommes[10].

Nous devons êtres intègres pour vaincre le mal et édifier le royaume de Dieu

Nous vivons à une époque cruciale et importante de l'histoire. Les hommes sont parfois étonnés lorsqu'ils voient la corruption, la méchanceté et le mal, le manque d'honnêteté et d'intégrité et la bassesse qui existent partout. Mais pourquoi sont-ils étonnés?... Ne nous a-t-on pas enseigné que les nations de la terre avaient en elles les semences de la destruction et qu'elles allaient inévitablement s'effondrer? Et lorsque nous voyons que l'honneur est foulé aux pieds et que l'intégrité et la vérité sont bafouées tandis que les méchants, les personnes corrompues et désobéissantes gèrent les affaires, on s'attend à ce que la cognée soit mise à la racine de l'arbre et que [cet arbre] soit en train de pourrir et qu'il tombe bientôt (voir D&A 97:7). Et c'est ce qu'il se passe parmi les nations de nos jours. Nous ne devons pas nous lamenter ou penser qu'il y a quoi que ce soit d'étrange ou de remarquable en cela. Nous nous attendions à ce que ces choses arrivent et elles seront bien pires à l'avenir qu'elles ne le sont maintenant. Mais nous nous efforçons d'enseigner des principes corrects[11].

Nous vivons dans la dispensation de la plénitude des temps, au temps où Dieu réuni tout et il nous a fait venir de différentes nations, de différents pays, de différents climats et de différents peuples. Dans quel but? Pour que nous nous ridiculisions? Notre but est-il de vivre comme les méchants? D'être «amis de l'argent, fanfarons, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles à nos parents, impulsifs, enflés d'orgueil, ennemis des gens de bien, de garder la forme extérieure de la piété mais d'en renier la puissance» (voir 2 Timothée 3:2-5)? Non, nous sommes venus ici pour apprendre les lois du Tout-Puissant et nous préparer, nous et notre postérité, pour les trônes, les principautés, les pouvoirs et les souverainetés dans le royaume céleste de notre Dieu.

Nous parlons parfois de Sion, qui doit être édifiée dans le comté de Jackson, ainsi que de la Nouvelle Jérusalem qui doit être construite et se préparer à rencontrer la Jérusalem qui descendra du ciel. Comment notre vie et nos actions se situent-elles par rapport à ces choses? Les attendons-nous avec la plus grande impatience ou les oublions-nous et notre esprit est-il totalement pris par les affaires du siècle et les sensations?

Préparons-nous nos enfants pour ce temps à venir et sommes­nous une bonne influence autour de nous, où que nous allions, pour guider les gens dans les sentiers de la vie et les amener à Dieu? Ou bien allons-nous dans la mauvaise direction, vivant au jour le jour, prenant les choses comme elles viennent? Je pense que nous devrions nous réveiller, agir, et nous efforcer de suivre une voie qui méritera la satisfaction et l'approbation du Tout-Puissant...

Nous devrions préparer nos jeunes à suivre nos pas, si nous allons dans la bonne direction, afin qu'ils soient des citoyens respectables, afin que lorsque nous quitterons ce monde, nous puissions laisser derrière nous [une descendance] qui soit pleine d'intégrité et qui soit disposée à garder les commandements de Dieu. Nous devrions enseigner à nos enfants la douceur, l'humilité, l'intégrité, la vertu et la crainte de Dieu, afin qu'ils puissent enseigner ces mêmes principes à leurs enfants... Cherchez à inculquer à vos jeunes les principes leur permettant de devenir des hommes et des femmes respectables, nobles, intelligents, vertueux, pudiques, purs et pleins d'intégrité et de vérité... afin qu'ils puissent avoir avec vous un héritage dans le royaume de Dieu[12].

Parfois, nous oublions que nous devons, avec beaucoup d'autres personnes, établir la justice et édifier le royaume de Dieu sur terre. Nous nous abaissons à des petites méchancetés et nous oublions le grand appel que nous avons reçu. Beaucoup d'entre nous cèdent à la tentation, nous faiblissons, nous allons dans les ténèbres et nous perdons l'Esprit du Seigneur. Nous oublions que Dieu et les anges nous regardent. Nous oublions que l'esprit des justes parvenus à la perfection et nos ancêtres, qui attendent avec impatience l'établissement du royaume de Dieu sur terre, nous observent, et nous oublions que nos actes sont visibles à tous ceux qui sont autorisés à les voir dans le monde invisible.

Et lorsque nous oublions ces choses, nous nous comportons comme des insensés, l'Esprit de Dieu est attristé ; il se retire de nous et nous sommes ensuite laissés à tâtonner dans le noir. Mais si nous vivions notre religion, si nous craignions Dieu, si nous étions totalement honnêtes, si nous respections ses lois et ses prescriptions et si nous nous appliquions à garder ses commandements, nous aurions des sentiments tout à fait différents. Nous nous sentirions bien et nous serions heureux. Notre esprit serait en paix et nous serions pleins d'entrain. Et notre joie augmenterait jour après jour, semaine après semaine et année après année[13].

Dieu bénira les personnes qui mènent une vie intègre et pure

En ce qui concerne les événements qui restent encore à venir et le genre d'épreuves, de troubles et de souffrances auxquels nous devrons faire face, ils ne représentent, selon moi, qu'un temps très court. Ces choses sont dans les mains de Dieu... S'il s'avère que nous sommes bien­disposés et obéissants, que nous nous trouvons du côté du Seigneur en faveur de la justice, de la vérité, de l'intégrité, de la vertu, de la pureté et de la sainteté, et que nous adhérons aux principes de la vérité et aux lois de la vie, alors Dieu sera avec nous et il soutiendra toutes les personnes qui adhèrent à ces principes... Les gens purs et vertueux, respectables et droits iront de victoire en victoire jusqu'à ce qu'ils aient accompli tout ce que Dieu veut qu'ils fassent sur cette terre[14].

Soyez honnêtes envers vous-mêmes, soyez honnêtes devant Dieu. Soyez vertueux, sincères et intègres et craignez intimement le Seigneur, votre Dieu. Il vous accordera alors ses bénédictions et son Esprit vous accompagnera, vous et les générations qui viendront après vous, aux siècles des siècles. Amen[15].

Conseils pour l'étude et la discussion

• D'après les propos du président Taylor, comment définiriez-vous l'intégrité? Dans quels domaines de la vie est-il particulièrement difficile de rester intègre?

• Selon vous, que signifie être honnête avec soi-même? Honnête envers autrui? Honnête envers Dieu? Pourquoi est-il important d'être honnête dans tous les aspects de la vie? Comment sommes-nous bénis lorsque nous sommes honnêtes?

• En quoi la vie serait-elle différente si tout le monde s'engageait à respecter les principes d'honnêteté et d'intégrité? Comment un tel engagement influencerait­il nos actions?

• À quelles difficultés les enfants doivent-ils faire face de nos jours concernant l'intégrité? Que pouvons-nous faire pour enseigner à nos enfants la valeur de l'honnêteté et de l'intégrité?

• Comment notre vie et nos actions se situent-elles par rapport à notre but d'édifier le royaume de Dieu? Pourquoi est-il important d'évaluer souvent où nous en sommes?

Écritures liées: Psaumes 15:1-5 ; Proverbes 20:7 ; Alma 41:14 ; D&A 10:28; 136:25-26; 13ème article de foi

Notes

1. Deseret News: Semi-hebdomadaire, 24 octobre 1882, p. 1.

2. B. H. Roberts, The Life of John Taylor (l 963), pp. 410-411.

3. Deseret News: Semi-hebdomadaire, 21 octobre 1884, p. 1.

4. The Gospel Kingdom, comp. G. Homer Durham, 1943, p. 123.

5. Deseret News: Semi-hebdomadaire, 15 mars 1881, p. 1.

6. Deseret News: Semi-hebdomadairc, 31 août 1880, p. 1.

7. Deseret News: Semi-hebdomadaire, 16 décembre 1873, p. 1 ; mise en paragraphes modifiée.

8. The Gospel Kingdom, p. 343.

9. Deseret News: Semi-hebdomadaire, Il février 1873, p. 2.

10. Deseret News (Hebdomadaire), 26 avril 1882, p. 210.

11. Deseret News: Semi-hebdomadaire, 26 janvier 1875, p. 1.

12. Deseret News (Hebdomadaire), 15 janvier 1873, p. 761 ; mise en paragraphes modifiée.

13. The Gospel Kingdom, p. 179.

14. Deseret News: Semi-hebdomadaire, 19 décembre 1876, p. 1.

15. Deseret News: Semi-hebdomadaire, Il décembre 1877, p. 1.

 

l Accueil l Écritures l Livres l Magazines l Études l Médias l Art l