CHAPITRE 1: Origine et Destinée de l'humanité

Nous sommes les enfants de Dieu et Dieu a décidé, dans ces derniers jours, de nous permettre de communiquer avec lui. En se révélant et en révélant son Fils Jésus-Christ, par le ministère des saints anges et par le rétablissement de la sainte prêtrise qui émane de Dieu et par laquelle lui-même est gouverné, il nous a donné la possibilité de remplir la mesure de notre création[1].

Episode de la vie de John Taylor

Dans un discours qu'il fit alors qu'il était président du Collège des Douze, John Taylor évoqua le désir spirituel qu'il avait dans son enfance de comprendre le but de l'existence et sa relation avec Dieu. Il dit: «Quand j'étais petit, je me demandais souvent: Qui suis-je? D'où suis-je venu? Que fais-je ici? Et pourquoi suis-je ici? Ces choses-là nous intriguent encore, beaucoup d'entre elles du moins, et pourtant ce sont des choses auxquelles nous sommes obligés de penser. Nous voyons la naissance des enfants, nous voyons le printemps, l'été, l'automne et l'hiver se suivre régulièrement et nous nous demandons: Par quelle puissance ces choses furent-elles créées? Pourquoi sommes-nous ici et quel est le but de toutes ces choses que nous voyons autour de nous[2]»

Les enseignements de John Taylor reflètent la joie qu'il trouva dans la doctrine de l'Évangile qui l'aida à comprendre son origine divine et sa destinée d'enfant de Dieu. Il déclara: «Quand un saint de Dieu réfléchit et que la vision de l'éternité s'ouvre devant lui et que les desseins immuables de Dieu se révèlent à son esprit - quand il contemple sa vraie position devant Dieu, les anges et les hommes, alors il s'élève au-dessus des choses temporelles et des sens et il brise les liens qui l'attachent aux objets terrestres. Il contemple Dieu et sa propre destinée dans le plan éternel de Dieu et il se réjouit dans l'espérance grandissante d'une gloire immortelle[3].»

Nous sommes les enfants de notre Père céleste et nous avons le potentiel de devenir comme lui.

«Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui? Et le fils de l'homme, pour que tu prennes garde à lui?» (Psaume 8:5)

D'un certain point de vue, l'homme paraît très pauvre, faible, stupide et très insignifiant: d'un autre, il paraît sage, intelligent, fort, honorable et exalté. L'opinion que vous vous faites d'un homme dépend de votre façon de le regarder. D'un côté, il ressemble, pour ainsi dire, à l'herbe des champs, qui existe aujourd'hui et qui demain sera jetée au four. Il est instable dans ses opinions, dans ses pensées et dans ses actions. Il est oisif, vaniteux et visionnaire, sans aucun principe correct pour le guider. Il commence à exister, pour ainsi dire, comme un papillon, il volète par-ci, par-là un moment, il meurt et n'est plus.

D'un autre point de vue, nous le considérons comme venant de Dieu -comme un Dieu en devenir - comme un être éternel qui existait avant de venir ici, et qui existera après que ses restes mortels seront devenus poussière, de laquelle il vint et de laquelle il ressuscitera et prendra part au bonheur auquel il est destiné, ou bien il recevra la récompense de ses mauvaises actions, selon les circonstances...

... Qu'est-ce que [l'homme]? Il vécut dans les mondes éternels, il exista avant de venir ici. Il n'est pas seulement le fils de l'homme, mais il est également le fils de Dieu. Il a un potentiel divin, et il possède en lui une étincelle de cette flamme éternelle qui provient du feu éternel de Dieu dans le monde éternel. Il est placé ici-bas pour acquérir la vraie intelligence, la vraie lumière, la vraie connaissance - pour qu'il puisse se connaître lui-même - pour qu'il puisse connaître Dieu - pour qu'il puisse apprendre ce qu'il était avant de venir ici - pour qu'il puisse connaître sa merveilleuse destinée dans les mondes éterneIs[4].

Il est dit que l'homme fut crée à l'image de Dieu, pour la simple raison qu'il est fils de Dieu, et, en tant que son fils, il fait, bien sûr, partie de sa descendance; il vient de Dieu, et nous apprenons qu'il fut fait à sa ressemblance. Il ne tira pas son origine d'un amas chaotique de matière, en mouvement ou inerte, mais il vint, possédant potentiellement toutes les facultés et tous les pouvoirs d'un dieu. Et quand il sera rendu parfait, et aura atteint la maturité, il sera comme son Père - un dieu, faisant réellement partie de sa descendance. Tout comme le cheval, le boeuf, la brebis et toutes les créatures vivantes, y compris l'homme, se multiplient et perpétuent leur propre espèce, ainsi Dieu perpétue la sienne[5].

[L'homme] est debout sur la terre à l'image de son grand Créateur, magnifiquement constitué dans tout son être, doté d'un corps qui possède toutes les fonctions nécessaires à la vie humaine. Il se tient, non seulement par droit, mais aussi à cause de son adaptabilité, sa beauté, sa symétrie et sa gloire, à la tête de toute la création. Il possède aussi la puissance mentale et la capacité de réfléchir à son passé, de comprendre la relation de cause à effet, et, en utilisant sa raison, par l'inspiration du Tout-Puissant, de discerner les magnifiques lois de la nature manifestes dans l'oeuvre de la création. Il possède également la capacité de se servir des éléments et des forces de la nature et de les adapter à son avantage; et, par son pouvoir, il pénètre au fond des mers et des océans, il s'élève vers les cieux, il se déplace à grande vitesse autour de la terre, en utilisant les forces de la nature dont il est entouré et en les soumettant à sa volonté ; comme, de même, par son intelligence, il domine les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et le bétail[6].

Nous avons besoin de Jésus-Christ pour atteindre notre potentiel divin.

[L'homme] se dresse fièrement à la tête de toute la création et comme le représentant de Dieu ici-bas. Mais, bien qu'il occupe cette position exaltée et qu'il soit à l'image de Dieu, il ne possède, en tant qu'homme, que les pouvoirs propres à l'homme et il est sujet à la faiblesse, à l'infirmité, à la maladie et à la mort. Et, lorsqu'il meurt, à moins de recevoir une aide supérieure concernant son avenir, ce corps noble gît, silencieux et impuissant, ses organes, auparavant actifs, vivants et pleins d'énergie sont maintenant assoupis, inactifs et impuissants. Et son intelligence, qui auparavant pouvait penser à l'éternité passée et à l'éternité à venir? Et ses pouvoirs? Ou encore son esprit, qui avec son énergie divine, sa prévision et sa puissance pouvait comprendre l'infini? Que leur arrive-t-il et où sont-ils?

S'il y a en l'homme un esprit qui tend vers le futur, qui peut comprendre la progression éternelle, les joies éternelles et les exaltations éternelles, alors ces gloires, ces exaltations, ces capacités et ces puissances doivent être le don d'un être supérieur, d'une puissance ou d'une autorité supérieure à celle qui existe en l'homme... C'est de ce don que nous parlons maintenant. Nous parlons d'un principe qui émane de Dieu, qui tire son origine d'une intelligence supérieure, dont les desseins, les capacités et les pouvoirs sont bien plus élevés que ceux de homme mortel, de même que les cieux sont au-dessus de la terre, ou de même que l'oeuvre majestueuse du grand Créateur à travers l'espace infini est supérieure aux faibles efforts des enfants de la condition mortelle.

C'est afin d'exalter l'homme jusqu'à cet état d'intelligence supérieure et de divinité que la médiation et l'Expiation de Jésus-Christ sont instituées; et cet être noble, l'homme, créé à l'image de Dieu, reçoit la capacité d'être non seulement un fils de l'homme, mais aussi un fils de Dieu, et il reçoit la capacité de devenir un dieu, possédant la puissance, la majesté, l'exaltation et la position d'un dieu. Comme il est écrit: «Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est» (1 Jean 3:2).

L'homme, par les pouvoirs de son corps, pourrait parvenir à la dignité et à l'accomplissement de la nature humaine, mais il ne pourrait aller au-delà; il naît homme, il vit homme et il meurt homme; mais, par l'essence et la puissance de la divinité qui est en lui, qui descendit à lui comme un don divin de son Père céleste, il est capable de s'élever des limites étroites de la condition humaine vers la dignité divine, et ainsi, par l'Expiation de Jésus-Christ... il est capable d'atteindre l'exaltation, les vies et la progression éternelles. Mais cette transition de sa nature humaine à la Divinité ne peut être accomplie que par une puissance supérieure à l'homme - une puissance infinie, une puissance éternelle, la puissance même de la Divinité: et, comme tous meurent en Adam, de même c'est seulement en Christ que tous pourront revivre (voir 1 Corinthiens 15:22).

C'est par le Christ que les hommes reçoivent la possibilité de communier et de communiquer avec Dieu; par son Expiation ils peuvent, comme lui, vaincre la mort; par son Expiation et par le pouvoir de la Prêtrise qui y est associé, ils deviennent les héritiers de Dieu et les cohéritiers de Jésus­Christ et les héritiers des trônes, des puissances, des principautés et des dominations dans les mondes éternels. Et, au lieu d'être sujets à la mort, quand ce dernier ennemi sera vaincu et que la mort sera engloutie dans la victoire, par cette Expiation, ils peuvent devenir les pères et les mères d'une postérité éternelle et progresser perpétuellement et éternellement[7].

L'Église de Jésus-Christ nous aide à atteindre notre potentiel divin.

Dieu a ordonné parmi vous des présidents, des apôtres, des prophètes, des grands prêtres, des soixante-dix, des évêques et d'autres autorités; ils sont nommés par lui, c'est par lui qu'ils ont reçu leur pouvoir et qu'ils sont dirigés, sous son influence, enseignant sa loi, expliquant les principes de la vie; et ils sont organisés et ordonnés dans le seul but de mener les gens sur le chemin de l'exaltation et de la gloire éternelle[8].

Nous étions autant dans l'obscurité que les autres concernant les principes du salut et notre relation avec Dieu et les uns par rapport aux autres, avant que ces choses ne nous soient révélées par Joseph Smith[9].

Nous sommes les enfants de Dieu, et Dieu a décidé, dans ces derniers jours, de nous permettre de communiquer avec lui. En se révélant et en révélant son Fils Jésus-Christ, par le ministère des saints anges et par le rétablissement de la sainte prêtrise qui émane de Dieu, et par laquelle lui­même est gouverné, il nous a donné la possibilité de remplir la mesure de notre création[10].

Nous voulons comprendre et magnifier la position que nous occupons devant Dieu et les grandes bénédictions qui peuvent être nôtres. Nous venons juste de commencer, pour ainsi dire, la grande oeuvre... Nous ne comprenons pas toujours ces choses, et ainsi nous avons à combattre des difficultés à ce sujet, car nous ne voyons pas, nous ne comprenons pas notre position et notre relation avec Dieu.

Dieu est notre Père; nous sommes ses enfants. Il nous a amenés dans son alliance, et la possibilité nous est donnée de continuer de sagesse en sagesse, d'intelligence en intelligence, de la compréhension d'un principe à celle d'un autre, afin d'avancer et de progresser dans l'acquisition de la vérité jusqu'à ce que nous puissions comprendre Dieu. Car nous sommes ses enfants, nous sommes ses fils et ses filles, et il est notre Père. Il a organisé l'Église pour que nous puissions apprendre les principes de la vie, pour que nous puissions comprendre les principes divins, pour que nous puissions enseigner à nos enfants des principes corrects, afin d'être placés dans la position par laquelle nous pouvons devenir comme notre Père céleste[11].

Nous devons «combattre avec ardeur» pour atteindre notre potentiel divin.

Le Seigneur nous a révélé de nombreuses bénédictions et je pense parfois que nous n'apprécions pas suffisamment la lumière de la vérité qui a été développée, la gloire liée à l'Évangile rétabli, la lumière de la révélation qui a été annoncée, la position dans laquelle nous nous trouvons par rapport à Dieu, aux anges, à nos descendants et à nos ancêtres, l'espérance que l'Évangile a instillée à chaque saint des derniers jours fidèle, et qui s'épanouit avec l'immortalité et la vie éternelle...

Nous oublions parfois nos prières, nos responsabilités, nos devoirs et nos alliances, et nous cédons dans bien des cas aux choses qui tendent à obscurcir notre esprit, brouiller notre compréhension, affaiblir notre foi et nous priver de l'Esprit de Dieu. Nous oublions le creux de la fosse d'où nous avons été tirés et le rocher d'où nous avons été taillés. Nous devrions réfléchir à la position dans laquelle nous nous trouvons, à notre relation avec Dieu, les uns avec les autres et avec nos familles, afin que notre esprit puisse être ramené vers le Dieu qui nous a créés - notre Père aux cieux, qui entend nos prières, et qui est à tout moment prêt à pourvoir aux besoins de ses saints fidèles. Et nous devrions parfois réfléchir à notre position vis-à-vis de la terre sur laquelle nous vivons, à notre existence avant de venir ici et aux éternités à venir.

Nous ne devons pas être paresseux et lents, insouciants et indifférents, mais, comme furent exhortés les saints anciens, nous laisser exhorter aujourd'hui - combattons pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes (voir Jude 1:3)...

... Nous sommes des êtres éternels, associés avec le Dieu éternel, nous avons la religion qui mène à Dieu et nous désirons, tout comme les anciens, le connaître un peu, entrer en communication avec lui, remplir la mesure de notre création et accomplir notre destinée ici-bas et aider le Seigneur à réaliser les choses qu'il avait décidées dès avant la fondation du monde concernant le genre humain... Le Tout-Puissant n'a jamais modifié son dessein, il n'a jamais changé ses intentions ni abrogé ses lois... Son chemin est une même ronde éternelle. Il a un objectif en vue, et cet objectif s'accomplira en ce qui concerne l'homme et la terre sur laquelle il vit.

L'unique question que nous devons nous poser est de savoir si nous voulons coopérer avec Dieu, c'est à dire si nous voulons oeuvrer à notre propre salut ou non; si nous voulons chacun nous acquitter des responsabilités qui nous incombent ou non; si nous voulons accomplir les ordonnances que Dieu a instaurées ou non, d'abord pour nous, pour nos familles, pour les vivants et pour les morts, si nous voulons coopérer en construisant des temples et en y servant; si nous voulons nous unir au Tout-Puissant, sous la direction de sa sainte prêtrise pour réaliser les choses dont les saints prophètes ont parlé depuis le commencement du monde, si nous voulons combattre avec ardeur pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. Ces choses dépendent de nous, dans une certaine mesure...

... Il désire que son peuple combatte avec ardeur pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes, qu'en tant qu'êtres immortels ils agissent à l'unisson avec le Tout-Puissant, qu'ils soient inspirés par le principe de la révélation, qu'ils comprennent quelque chose de leur dignité et de leur humanité, de leur relation avec l'éternité, avec le monde où nous vivons tel qu'il est et tel qu'il sera, et avec les mondes à venir...

L'esprit de l'homme, possédant un corps, sera exalté par le moyen de l'Evangile éternel, et cet homme, s'il demeure fidèle, sera, un jour, associé aux dieux dans les mondes éternels; et pendant que nous plantons, semons et récoltons, et vaquons aux activités courantes de la vie, comme les autres hommes, notre objectif principal est les vies éternelles et l'exaltation, notre objectif principal est de nous préparer nous-mêmes et de préparer nos descendants et nos ancêtres pour les trônes, les principautés et les puissances dans les mondes éternels.

C'est ce que nous recherchons et ce que les saints des temps anciens recherchaient. C'est ce que recherchaient Adam, Noé, Hénoc, Abraham et les prophètes, afin d'accomplir leur destinée ici-bas, et, selon les paroles d'un prophète ancien, «être débout pour leur héritage à la fin des jours» (voir Daniel 12:13), lorsque les livres seront ouverts, lorsqu'apparaîtra le grand trône blanc et celui qui y est assis, devant la face duquel la terre et le ciel s'enfuirent; afin que nous et eux, et eux et nous puissions être préparés, ayant rempli la mesure de notre création ici-bas, à nous associer aux intelligences qui existent dans les mondes éternels; à être de nouveau admis en la présence de notre Père, d'où nous vînmes, et à prendre part aux vérités éternelles, dont l'humanité, sans la révélation, ne sait rien. Nous sommes ici dans ce but... c'est dans ce but que nous construisons des temples, c'est dans ce but que nous recevons la dotation; c'est dans ce but que nous contractons des alliances, c'est dans ce but que nous officions pour les vivants et les morts, et tous nos objectifs, comme les objectifs des hommes inspirés des temps anciens, concernent les vérités éternelles aussi bien que temporelles...

C'est ce que nous recherchons, et nous l'accomplirons, et aucun homme, aucune organisation, aucune puissance, aucune autorité ne peut l'arrêter, car Dieu est à la barre, et son royaume va de l'avant, toujours de l'avant, et il continuera et grandira jusqu'à ce que les royaumes du monde deviennent les royaumes de notre Dieu et de son Christ[12].

Conseils pour l'étude et la discussion

• Comment le fait de savoir que vous êtes un enfant de Dieu vous aide­t-il? Comment cette connaissance influence-t-elle vos sentiments concernant votre propre potentiel? En quoi cette connaissance influence-t-elle vos prières?

• Comment la vérité que tous les hommes sont des fils et des filles de Dieu influe-t-elle sur votre façon de voir les autres? Comment cette connaissance devrait-elle influer sur nos relations au sein de notre famille?

• Pourquoi est-il nécessaire que nous vivions dans un état mortel? (Voir aussi 2 Néphi 2:11-13, 24-27 ; Moïse 5:9-11.) Quel rôle Jésus­Christ joue-t-il pour nous aider à accomplir notre potentiel divin?

• Comment la doctrine de l'Église vous a-t-elle aidé à comprendre votre origine et votre destinée? En quoi l'Église nous aide-t-elle à réaliser notre destinée éternelle?

• Que veut dire pour vous «combattre avec ardeur» pour réaliser votre potentiel divin? Connaissez-vous des exemples de personnes qui le font? Comment pouvons-nous coopérer avec Dieu pour atteindre cet objectif?

• John Taylor a enseigné que notre objectif principal est de nous préparer nous-mêmes et préparer nos descendants et nos ancêtres pour les trônes, les principautés et les puissances dans les mondes éternels. Comment pouvons-nous garder les yeux fixés sur cet objectif tout au long de la condition mortelle?

Écritures liées: Genèse 1:26, Psaume 82:6-7; Romains 8:16-17; D&A 76:22-24, 50-70

Notes

1. The Gospel Kingdom, sélectionné par G. Homer Durham, 1943, pp. 70-71.

2. Deseret News (semi-hebdomadaire), 24 juin 1879, p. 1.

3. The Gospel Kingdom, p. 63.

4. The Gospel Kingdom, pp. 52-54, paragraphes changés.

5. The Gospel Kingdom, p. 52.

6. The Gospel Kingdom, pp. 56-57.

7. The Meditation and Atonement, 1882, pp. 139-141 ; paragraphes changés.

8. Deseret News (hebdomadaire), 8 mai 1872, p. 186.

9. The Gospel Kingdom, p. 33.

10. The Gospel Kingdom, pp. 70-71.

11. Deseret News (semi-hebdomadaire), 1 juin 1880, p. 1 ; paragraphes changés.

12. Deseret News (hebdomadaire), 8 mai 1872, p. 186; paragraphes changés.

 

l Accueil l Écritures l Livres l Magazines l Études l Médias l Art l