Le Saint-Esprit est-il une personne ?

Marcel Kahne

 

L’argumentation contre le Saint-Esprit est faible : il ne serait dit nul part dans l'Ancien ou le Nouveau Testament que le Saint-Esprit est une personne. Il ne serait que l’émanation de la puissance divine. 

 

La meilleur réponse est encore de laisser l’Ecriture parler d’elle-même. 

Jésus charga ses apôtres de mission en ces termes : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » Mat. 28:19. Dans ce passage, les trois personnes de la divinité apparaissent clairement. Si le Saint-Esprit n’était qu’une émanation, pourquoi alors le mentionner ? On ne fait pas quelque chose au nom d’une émanation. (La traduction du Nouveau Monde des Témoins de Jéhovah, est bien obligée de mentionner ce passage embarrassant pour eux, mais essaie de l’atténuer en écrivant : « ...et de l’esprit saint ». Comme Saint-Esprit et Esprit Saint, c’est chou vert et vert chou, et que le texte grec ne permet pas de décider s’il faut ou non la majuscule, l’effort de camouflage est futile).

Les trois membres de la Divinité apparaissent de nouveau clairement lors du baptême de Jésus : « Tandis que tout le peuple se faisait baptiser, Jésus fut aussi baptisé ; et, pendant qu’il priait, le ciel s'ouvrit, et l’Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et il vint une voix du ciel : Tu es mon Fils bien aimé, objet de mon affection » Luc 3:21-22.

Le passage suivant mérite également réflexion :

C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. Quiconque parlera contre le Fils de l’Homme, il lui sera pardonné, mais quiconque parlera contre le Saint Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle, ni dans le siècle à venir. Mat. 12:31-32

En vertu de quelle logique serait-il pardonnable de parler contre le Sauveur de l’humanité, mais impardonnable de parler contre une/son émanation ?

Et peut-on mentir à une émanation ou à un souffle ? Pierre lui dit : Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point de mentir à l’Esprit Saint et de retenir une partie du prix du champ ? Actes 5:3

Enfin, les trois passages suivants font clairement du Saint Esprit une personne capable de décision et de sentiments :  

Car il a paru bon au Saint Esprit et à nous de vous imposer d’autre charge que ce qui est indispensable... Actes 15:28

De même aussi, l’Esprit vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables, et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est l’intention de l’Esprit : c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. Romains 8:26-27

N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la Rédemption. Ephésien 4:30

 

 

 

 

l Accueil l Écritures l Livres l Magazines l Études l Médias l Art l