Pourquoi le Times and Seasons, le Millennial Star et la biographie de Joseph Smith par Lucy Mack Smith disent-ils tous les trois que l'ange qui est apparu à Joseph Smith en 1823 s'appelait Néphi ?

 

NEPHI OU MORONI ?

 

M. Jacobs

 

La seule raison pour laquelle il a fallu que les détracteurs de l’Eglise posent cette question est qu'ils ont bâclé leur recherche. En outre, dans leur zèle à condamner Joseph Smith pour quelque chose qui s'avère être insignifiant, ils ont négligé une question plus sérieuse, qui est traitée ci-dessous.

 

L'ange est appelé par erreur Néphi dans l'histoire manuscrite de 1839[1]. Quand le Times and Seasons (T&S) a imprimé l'histoire de Joseph Smith sous forme d'une série d'articles[2], il a copié le nom Néphi de cette histoire. Le Latter-Day Saints' Millennial Star (Star) a réimprimé plus tard cette histoire en épisodes[3]. La biographie de Joseph Smith par Lucy Mack Smith copie aussi le récit du T&S[4]. Il ne faut donc pas s'étonner que les trois publications disent que l'ange s'appelait Néphi. Il ne s'agit pas ici de trois témoins indépendants qui sont d'accord pour dire que l'ange s'appelait Néphi, mais d'un cas unique où le nom Néphi est associé à l'ange, le nom étant ensuite imprimé dans le T&S, d'où il a été copié dans les autres publications.

 

L'étude des publications susmentionnées démontre le manque de soin apporté à la recherche par les contradicteurs qui ont été les premiers à soulever cette question. C'est aussi une démonstration du manque de sérieux des autres contradicteurs qui, au lieu de vérifier les sources originelles, se contentent de « pomper » dans le travail de leurs collègues. Au début de chaque épisode de l'Histoire de Joseph Smith, le Star dit clairement qu'il copie l'histoire du T&S[5]. De même, la biographie écrite par Lucy Mack Smith donne le T&S comme source de cette information[6]. Il est difficile de croire que les contradicteurs aient pu prendre le temps de passer au peigne fin les vieilles publications de l'Eglise pour y trouver ce détail futile, sans s'apercevoir que la réponse à la question leur brûlait les yeux dans les sections mêmes des publications qu'ils épluchaient.

 

Cela ne rime donc à rien de dire que ces publications s'accordent pour appeler Néphi l'ange qui a rendu visite à Joseph Smith la nuit du 21 septembre 1823. A strictement parler, la réponse à la question posée prend fin ici. Cependant, cette réponse soulève une question plus sérieuse qu'il faut aborder : Comment le nom Néphi est-il arrivé dans l'Histoire de 1839 ? C'était l'histoire de Joseph Smith, qui finit par devenir le commencement de la History of the Church et s'il y  avait quelqu'un qui devait connaître le nom de l'ange, c'était bien Joseph Smith.

 

Il y a au moins deux réponses possibles à cette question. Elles sont toutes deux non seulement simples, mais aussi satisfaisantes. Si un contradicteur refuse de considérer l'une ou l'autre de ces possibilités comme raisonnable, c'est sont affaire, pas celle de l'histoire de l'Eglise.

 

1. Il est possible que Joseph Smith ait simplement commis une erreur en dictant à son secrétaire, James Mulholland. Selon Joseph Smith et d'autres dirigeants des débuts de l'Eglise, il reçut la visite d'autres anges encore que Moroni[7]. Néphi[8] et Alma[9] sont parmi ceux qui sont spécifiquement cités. Dans une lettre à John Wentworth, du Chicago Democrat, Joseph Smith dit :

 

« L'ange m'apparut trois fois la même nuit et révéla les mêmes choses. Après avoir reçu de nombreuses visites d'anges de Dieu, qui m'ont montré la majesté et la gloire des événements qui vont se produire dans les derniers jours, le matin du 22 septembre 1827, l'ange du Seigneur me remit les annales entre les mains[10]. »

 

J'ai cinq enfants, dont trois fils. A sa grande irritation, il m'arrive d'appeler mon fils cadet, Scott, en utilisant le nom de celui de ses frères qui est directement plus âgé que lui, Todd. Bien que je me reprenne habituellement tout de suite, Scott me prend de vitesse et me corrige. Ce que je veux dire, c'est qu'en dépit du fait que je sais que Scott n'est pas Todd, il m'arrive d'employer un nom plutôt que l'autre. Quiconque a jamais commis ce genre d'erreur n'aura aucun mal à comprendre comment Joseph Smith a pu dire Néphi alors qu'il voulait dire Moroni.

 

2. L'autre possibilité est que ce soit frère Mulholland qui ait inséré le nom Néphi, non pas sous la dictée de Joseph Smith, mais d'après son souvenir confus à lui ou à quelqu'un d'autre du nom de l'ange. Orson Pratt fait remarquer que :

 

« La contradiction dans l'histoire… a pu être le résultat de l'ignorance ou de la négligence de l'historien ou de celui qui a fait la transcription. Il est vrai que l'histoire est écrite comme si c'était le prophète qui en était l'auteur, mais… beaucoup d'événements notés ont été écrits par ses secrétaires, qui se fiaient sans nul doute trop à leur mémoire et les textes n'étaient probablement pas revus suffisamment par frère Joseph avant leur impression[11]. »

 

L'ange était identifié comme étant Moroni longtemps avant la rédaction de l'Histoire de 1839. En 1835, Oliver Cowdery dit ceci :

 

« … et je crois que l'ange Moroni, dont je viens de répéter les paroles, qui a communiqué la connaissance des annales des Néphites à cette époque…[12] »

 

L'édition de 1835 des Doctrine et Alliances identifie aussi l'ange :

 

« Voici, je le juge sage; c'est pourquoi ne vous étonnez pas, car l'heure vient où je boirai du fruit de la vigne avec vous sur la terre, et avec Moroni, que je vous ai envoyé pour vous révéler le Livre de Mormon…[13] »

 

Avant la rédaction de l'Histoire de 1839, Joseph Smith lui-même a identifié l'ange par écrit :

 

« Question 4 : Comment et où avez-vous obtenu le Livre de Mormon ?

 

« Réponse : Moroni, qui déposa les plaques à partir desquelles le Livre de Mormon fut traduit dans une colline de Manchester, comté d'Ontario, New York, étant mort et ressuscité, m'apparut et me dit où elles étaient et me donna les directives pour me les procurer. Je les obtins et avec elles l'urim et le thummim grâce auxquels je traduisis les plaques ; c'est ainsi que le Livre de Mormon a paru[14]. »

 

L'erreur commise dans l'Histoire de 1839 n'est rien d'autre qu'une des nombreuses fautes insignifiantes qui apparaissent dans tout effort rédactionnel humain.

 

Source : Scholarly & Historical Information Exchange for Latter-day Saints (SHIELDS), “42 Questions”, Question 18.

 



[1] Dean C. Jessee, directeur de publication, The Papers of Joseph Smith,  tome 1, Salt Lake City, Utah, Corporation of the President, 1989, p. 277.

[2] La "History of Joseph Smith" commence au tome 3, n° 10, 13 mars 1842. Le passage où il est dit que Néphi apparut à Joseph Smith le 21 septembre 1823 est dans le tome 3, n° 12, 15 avril 1842, p. 753.

[3] La "History of Joseph Smith" commence dans le numéro de juin 1842 (tome 3, n° 2). Le passage qui dit que Néphi apparut le 21 septembre 1823 apparaît dans le numéro d'août 1842 (tome 3, n° 4), p. 53.

[4] Lucy Smith, Biographical Sketches of Joseph Smith and his Progenitors for many Generations, Liverpool, Angleterre, 1853, p. 79.

[5] Voir, par exemple, The Latter-Day Saints' Millennial Star, volume 3, n° 4, août 1842, p. 53.

[6] Lucy Smith, p. 81.

[7] On trouve de nombreuses mentions de visites d'anges autres que Moroni dans le Journal of Discourses (JD).

[8] On trouvera des mentions de visites de Néphi dans John Taylor JD 17:374; 21:151-64; George Q. Cannon, JD 13:47; Brigham Young, lettre datée du 24 avril 1866, à son fils, Brigham Young, fils, et lettre d'Orson Pratt, datée du 11 mars 1876, à John Christensen. Les passages concernés dans ces deux lettres sont donnés dans Dean C. Jessee, directeur de publication, The Papers of Joseph Smith, tome 1, Salt Lake City, Utah, Corporation of the President, 1989, p. 277, note 1.

[9] Une visite au moins d'Alma est mentionnée par George Q. Cannon. Voir JD 13:47.

[10] HC 4:537. Italiques ajoutés.

[11] Idem, Orson Pratt à John Christensen.

[12] Oliver Cowdery, lettre VI, Latter-Day Saints' Messenger and Advocate 1:112, avril 1835.

[13] Doctrine et Alliances, édition 1835, section 50:2 (section 27:5 dans l'édition actuelle).

[14] Elders Journal 1, pp. 42-43, juillet 1838.

 

 

 

 

l Accueil l Écritures l Livres l Magazines l Études l Médias l Art l