I 101 I 102 I 103 I 104 I 105 I 106 I 107 I 108 I 109 I 110 I 111 I 112 I 113 I 114 I 115 I 116 I 117 I 118 I 119 I 120 I

 

 

SECTION 101

Révélation donnée le 16 décembre 1833 à Joseph Smith, le prophète, à Kirtland (Ohio) (History of the Church, vol. 1, pp. 458-64). À cette époque, les saints qui s'étaient rassemblés au Missouri enduraient de grandes persécutions. Des émeutiers les avaient chassés de chez eux au comté de Jackson; et certains d'entre les saints avaient essayé de s'établir au comté de Van Buren, mais les persécutions les y avaient suivis. Le gros de l'Église se trouvait à ce moment-là au comté de Clay (Missouri). Les menaces de mort contre les membres de l'Église étaient nombreuses. Ils avaient perdu leurs meubles, leurs vêtements, leur bétail et d'autres biens personnels, et leurs récoltes avaient été en grande partie détruites.

1-8, Les saints sont châtiés et affligés à cause de leurs transgressions.
9-15, L'indignation du Seigneur s'abattra sur les nations, mais son peuple sera rassemblé et consolé.
16-21, Sion et ses pieux seront établis.
22-31, Nature de la vie pendant le millénium.
32-42, Les saints seront bénis et récompensés à ce moment-là.
43-62, Parabole du noble et des oliviers représente les difficultés et la rédemption finale de Sion.
63-75, Les saints doivent continuer à se rassembler.
76-80, Le Seigneur a établi la Constitution des États-Unis.
81-101, Les saints doivent importuner pour obtenir réparation des torts qu'on leur a faits, selon la parabole de la femme et du juge inique.

1 EN vérité, je te le dis, concernant tes frères qui ont été affligés, persécutés et chassés du pays de leur héritage: 
2 Moi, le Seigneur, j'ai souffert que les afflictions qui les ont accablés s'abattent sur eux à cause de leurs transgressions.
3 Cependant, je les reconnaîtrai, et ils seront miens le jour où je viendrai rassembler mes joyaux.
4 C'est pourquoi, il faut qu'ils soient châtiés et mis à l'épreuve comme Abraham, qui reçut le commandement d'offrir son fils unique.
5 Car tous ceux qui ne supportent pas le châtiment, mais me renient, ne peuvent être sanctifiés.
6 Voici, je vous le dis, il y avait parmi eux des querelles, des disputes, des envies, des discordes et des désirs voluptueux et cupides. Ils ont donc souillé par ces choses leurs héritages.
7 Ils étaient lents à écouter la voix du Seigneur, leur Dieu; c'est pourquoi le Seigneur, leur Dieu, est lent à écouter leurs prières, à leur répondre le jour de leurs ennuis.
8 Le jour de leur paix, ils ont pris mes instructions à la légère, mais le jour de leurs difficultés, par nécessité, ils me cherchent.
9 En vérité, je te dis que, malgré leurs péchés, mes entrailles sont remplies de compassion pour eux. Je ne les rejetterai pas complètement; et le jour de la colère, je me souviendrai de la miséricorde.
10 J'ai juré, et le décret est sorti par un commandement que je t'ai donné précédemment, que je ferais tomber l'épée de mon indignation en faveur de mon peuple; et il en sera comme je l'ai dit.
11 Mon indignation va bientôt se déverser sans mesure sur toutes les nations; et cela, je le ferai lorsque la coupe de leur iniquité sera pleine.
12 Et ce jour-là, tous ceux qui seront trouvés sur la tour de garde, ou, en d'autres termes, tout mon Israël, seront sauvés.
13 Et ceux qui ont été dispersés seront rassemblés.
14 Et tous ceux qui ont été affligés seront consolés.
15 Et tous ceux qui ont donné leur vie pour mon nom seront couronnés.
16 C'est pourquoi, que votre cœur soit consolé au sujet de Sion, car toute chair est entre mes mains; soyez calmes et sachez que je suis Dieu.
17 Sion ne sera pas enlevée de sa place en dépit du fait que ses enfants sont dispersés.
18 Ceux qui restent et ont le cœur pur retourneront et viendront à leurs héritages, eux et leurs enfants, avec des chants de joie éternelle, pour édifier les lieux désolés de Sion;
19 et toutes ces choses afin que les prophètes soient accomplis.
20 Et voici, il n'est pas d'autre lieu désigné que celui que j'ai désigné, et il n'y aura pas d'autre lieu désigné que celui que j'ai désigné pour l'œuvre de rassemblement de mes saints,
21 jusqu'à ce que vienne le jour où l'on ne trouvera plus de place pour eux; alors, j'aurai d'autres lieux que je leur désignerai, et ils seront appelés pieux, pour la tente ou la force de Sion.
22 Voici, ma volonté est que tous ceux qui invoquent mon nom et m'adorent conformément à mon Évangile éternel se rassemblent et se tiennent en des lieux saints,
23 et se préparent pour la révélation qui va venir, lorsque le voile qui couvre mon temple, dans mon tabernacle, qui cache la terre, sera enlevé et que toute chair à la fois me verra, 
24 et où tout ce qui est corruptible, tant dans l'homme que dans les bêtes des champs, les oiseaux des cieux ou les poissons de la mer, et qui demeure sur toute la surface de la terre, sera consumé,
25 et où tout ce qui est corruptible dans l'élément embrasé se dissoudra et où toutes choses deviendront nouvelles afin que ma connaissance et ma gloire demeurent sur toute la terre.
26 Ce jour-là, l'inimitié de l'homme et l'inimitié des bêtes, oui, l'inimitié de toute chair cessera devant ma face.
27 Ce jour-là, tout ce que l'homme demandera lui sera donné.
28 Ce jour-là, Satan n'aura plus le pouvoir de tenter personne.
29 Et il n'y aura pas de tristesse, parce qu'il n'y aura pas de mort.
30 Ce jour-là, le nourrisson ne mourra pas avant d'être vieux, et sa vie sera comme l'âge d'un arbre;
31 et lorsqu'il mourra, il ne dormira pas, c'est-à-dire, dans la terre, mais sera changé en un clin d'œil et sera enlevé, et son repos sera glorieux.
32 Oui, en vérité, je vous le dis, ce jour-là où le Seigneur viendra, il révélera tout:
33 Choses qui sont passées et les choses qui sont cachées, que nul ne connaissait, les choses de la terre par lesquelles elle fut faite, leur dessein et leur fin -
34 des choses extrêmement précieuses, des choses qui sont en haut, des choses qui sont en bas, des choses qui sont dans la terre, sur la terre et dans le ciel.
35 Et tous ceux qui subissent des persécutions pour mon nom et persévèrent avec foi, même s'ils sont appelés à donner leur vie à cause de moi, prendront cependant part à toute cette gloire.
36 C'est pourquoi, ne craignez pas, même pas la mort; car votre joie n'est pas pleine en ce monde, mais elle l'est en moi.
37 C'est pourquoi, ne vous souciez pas du corps ni de la vie du corps, mais souciez-vous de l'âme et de la vie de l'âme.
38 Et cherchez toujours la face du Seigneur, afin qu'avec patience vous puissiez posséder votre âme, et vous aurez la vie éternelle.
39 Quand les hommes sont appelés à mon Évangile éternel et font une alliance éternelle, ils sont comptés comme le sel de la terre et la saveur des hommes.
40 Ils sont appelés à être la saveur des hommes; c'est pourquoi, si ce sel de la terre perd sa saveur, voici, il n'est dorénavant plus bon à rien qu'à être jeté dehors et foulé aux pieds par les hommes.
41 Voici, il y a là de la sagesse concernant les enfants de Sion, oui, beaucoup, mais pas tous; ils ont été trouvés transgresseurs, c'est pourquoi ils doivent être châtiés.
42 Celui qui s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé.
43 Et maintenant, je vais vous montrer une parabole, afin que vous connaissiez ma volonté concernant la rédemption de Sion.
44 Un noble avait une excellente parcelle de terre, et il dit à ses serviteurs: Allez dans ma vigne, dans cette excellente parcelle de terre, planter douze oliviers.
45 Placez des sentinelles autour d'eux et construisez une tour, afin que l'une d'elles puisse dominer le pays alentour pour être une sentinelle sur la tour, afin que mes oliviers ne soient pas brisés lorsque l'ennemi viendra pour piller et s'approprier le fruit de ma vigne.
46 Les serviteurs du noble allèrent donc faire ce que leur seigneur leur avait commandé, plantèrent les oliviers, les entourèrent d'une haie, placèrent des sentinelles et commencèrent à construire une tour.
47 Tandis qu'ils étaient encore en train d'en poser les fondations, ils commencèrent à se dire entre eux: Quel besoin mon seigneur a-t-il de cette tour?
48 Et ils débattirent longuement, se disant entre eux: Quel besoin mon seigneur a-t-il de cette tour, étant donné que nous sommes en temps de paix?
49 Cet argent ne pourrait-il pas être donné aux changeurs? Car il n'est pas besoin de ces choses.
50 Et tandis qu'ils étaient en désaccord les uns avec les autres, ils devinrent très paresseux et n'écoutèrent pas les commandements de leur seigneur.
51 Et l'ennemi vint de nuit et abattit la haie. Les serviteurs du noble se levèrent, furent effrayés et prirent la fuite, et l'ennemi détruisit leurs ouvrages et abattit les oliviers.
52 Or, voici, le noble, le seigneur de la vigne, rendit visite à ses serviteurs et dit: Eh bien! Quelle est la cause de ce grand mal?
53 N'auriez-vous pas dû faire ce que je vous avais commandé de faire et - après avoir planté la vigne, l'avoir entourée de la haie et avoir placé des sentinelles sur ses murs - n'auriez-vous pas dû construire la tour également, placer une sentinelle sur la tour, veiller sur ma vigne et ne pas être tombés endormis, de peur que l'ennemi ne tombe sur vous?
54 Et voici, la sentinelle sur la tour aurait vu l'ennemi tandis qu'il était encore éloigné; alors vous auriez pu vous préparer et vous auriez pu empêcher l'ennemi de détruire la haie, et vous auriez sauvé ma vigne des mains du destructeur.
55 Et le seigneur de la vigne dit à l'un de ses serviteurs: Va rassembler le reste de mes serviteurs et prends toute la force de ma maison, oui, mes guerriers, mes jeunes hommes, ainsi que ceux d'entre tous mes serviteurs qui sont d'âge mûr, qui sont la force de ma maison, à l'exception de ceux que j'ai désignés pour qu'ils demeurent;
56 et allez directement dans la terre de ma vigne et rachetez ma vigne, car elle est à moi: je l'ai achetée à prix d'argent.
57 C'est pourquoi, allez directement dans ma terre, renversez les murs de mes ennemis, abattez leur tour et dispersez leurs sentinelles.
58 Et s'ils se rassemblent contre vous, vengez-moi de mes ennemis, afin que je puisse bientôt venir avec le reste de ma maison posséder le pays.
59 Et le serviteur dit à son seigneur: Quand cela sera-t-il?
60 Et il dit à son serviteur: Lorsque je le voudrai. Va directement faire toutes les choses que je t'ai commandées.
61 Et ce sera là mon sceau et ma bénédiction sur toi, intendant fidèle et sage au milieu de ma maison, gouverneur dans mon royaume.
62 Et son serviteur s'en alla directement et fit toutes les choses que son seigneur lui avait commandées; et après de nombreux jours, toutes les choses furent accomplies.
63 De plus, en vérité, je vous le dis, je vais vous montrer ce que je juge sage concernant toutes les Églises, si elles sont disposées à se laisser guider d'une manière correcte et convenable pour leur salut,
64 afin que l'œuvre du rassemblement de mes saints continue, que je les édifie pour mon nom en des lieux saints, car le temps de la moisson est venu, et ma parole doit s'accomplir.
65 C'est pourquoi, je dois rassembler mon peuple selon la parabole du bon grain et de l'ivraie, afin que le bon grain soit mis en sûreté dans les greniers pour posséder la vie éternelle et être couronné de gloire céleste, lorsque je viendrai dans le royaume de mon Père pour récompenser chaque homme selon ce qu'aura été son œuvre, 
66 tandis que l'ivraie sera liée en bottes et que ses liens seront rendus forts, pour qu'elle soit brûlée d'un feu qui ne s'éteint pas.
67 C'est pourquoi, je donne à toutes les Églises le commandement de continuer à se rassembler dans les lieux que j'ai désignés.
68 Néanmoins, comme je vous l'ai dit dans un précédent commandement, que votre rassemblement ne se fasse pas avec précipitation, ni dans la fuite, mais que tout soit préparé devant vous.
69 Et pour que tout soit préparé devant vous, observez le commandement que je vous ai donné à propos de ces choses, 
70 commandement qui dit ou enseigne d'acheter avec de l'argent, pour le commencement du rassemblement de mes saints, toutes les terres qui peuvent être achetées pour de l'argent dans la région alentour du pays que j'ai désigné pour être le pays de Sion, 
71 et les terres qui peuvent être achetées au comté de Jackson et les comtés alentour, et laissez le reste entre mes mains.
72 Maintenant, en vérité, je vous le dis, que toutes les Églises rassemblent tout leur argent; que ces choses se fassent en leur temps, mais pas avec précipitation, et veillez à ce que tout soit préparé devant vous.
73 Et que des hommes honorables, oui, des hommes sages, soient désignés, et envoyez-les acheter ces terres.
74 Et lorsque les Églises seront édifiées dans les contrées de l'Est, si elles suivent ce conseil, elles pourront acheter des terres et s'y rassembler, et, de cette façon, elles pourront établir Sion.
75 Il y a, dès maintenant, déjà suffisamment en réserve, oui, même en abondance, pour racheter Sion et édifier ses lieux désolés, pour qu'ils ne soient plus détruits, si les Églises qui se donnent mon nom étaient disposées à écouter ma voix.
76 De plus, je vous le dis, ma volonté est que ceux qui ont été dispersés par leurs ennemis continuent à importuner pour obtenir réparation et restitution par ceux qui sont placés comme gouverneurs et ont autorité sur vous, 
77 selon les lois et la constitution du peuple, dont j'ai permis l'établissement, et qui doivent être maintenues pour les droits et la protection de toute chair, selon des principes justes et saints,
78 afin que tout homme puisse agir en doctrine et en principe, en ce qui se rapporte à l'avenir, selon le libre arbitre moral que je lui ai donné, afin que, le jour du jugement, chacun soit responsable de ses propres péchés.
79 C'est pourquoi, il n'est pas juste qu'un homme soit asservi à un autre.
80 C'est dans ce but que j'ai établi la Constitution de ce pays, par la main des sages que j'ai suscités dans ce but même, et que j'ai racheté le pays par l'effusion du sang.
81 Or, à quoi comparerai-je les enfants de Sion? Je les comparerai à la parabole de la femme et du juge inique, car les hommes devraient toujours prier et ne pas se relâcher. Cette parabole dit:
82 Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n'avait d'égard pour personne.
83 Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire: Fais-moi justice de ma partie adverse.
84 Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même: Quoique je ne craigne point Dieu et que je n'aie d'égard pour personne, néanmoins parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, afin qu'elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.
85 C'est donc à cela que je comparerai les enfants de Sion.
86 Qu'ils importunent aux pieds du juge.
87 Et s'il ne les écoute pas, qu'ils importunent aux pieds du gouverneur.
88 Et si le gouverneur ne les écoute pas, qu'ils importunent aux pieds du président.
89 Et si le président ne les écoute pas, alors le Seigneur se lèvera et sortira de sa cachette et, dans sa furie, il tourmentera la nation.
90 Et dans son violent déplaisir et dans son ardente colère, en son temps, il retranchera ces intendants méchants, infidèles et injustes, et leur désignera leur part parmi les hypocrites et les incrédules,
91 dans les ténèbres du dehors, où il y a des pleurs, des lamentations et des grincements de dents.
92 C'est pourquoi, priez pour que leurs oreilles s'ouvrent à vos cris, afin que je leur sois miséricordieux, afin que toutes ces choses ne s'abattent pas sur eux.
93 Ce que je vous ai dit doit être afin que tous les hommes soient laissés sans excuse;
94 afin que les hommes et les gouverneurs sages entendent et sachent ce qu'ils n'ont jamais contemplé;
95 afin que je me mette à faire mon œuvre, mon œuvre étrange, et exécute mon travail, mon travail étrange, afin que les hommes discernent entre les justes et les méchants, dit votre Dieu.
96 Et de plus, je vous le dis, il est contraire à mon commandement et à ma volonté que mon serviteur Sidney Gilbert vende entre les mains de mes ennemis mon magasin, que j'ai désigné pour mon peuple.
97 Ne permettez pas que ce que j'ai désigné soit souillé par mes ennemis avec le consentement de ceux qui se donnent mon nom.
98 Car c'est un péché très sérieux et très grave contre moi et contre mon peuple, en conséquence des choses que j'ai décrétées et qui vont bientôt s'abattre sur les nations.
99 C'est pourquoi, ma volonté est que mon peuple revendique et maintienne ses revendications sur ce que je lui ai désigné, même s'il ne lui est pas permis d'y demeurer.
100 Néanmoins, je ne dis pas qu'il n'y demeurera pas, car s'il produit des fruits et des œuvres dignes de mon royaume, il y demeurera.
101 Il bâtira, et ce n'est pas un autre qui en héritera; il plantera des vignes et il en mangera les fruits. J'ai dit. Amen.


SECTION 102

Procès-verbal de l'organisation du premier grand conseil de l'Église, le 17 février 1834, à Kirtland (Ohio) (History of the Church, vol. 2, pp. 28-31). Le procès-verbal originel fut rédigé par Oliver Cowdery et Orson Hyde. Deux jours plus tard, il fut corrigé par le prophète, lu au grand conseil et accepté par celui-ci. Les versets 30 à 32, qui ont trait au Conseil des douze apôtres, furent ajoutés par le prophète Joseph Smith en 1835, lorsqu'il prépara cette section pour la publier dans les Doctrine et Alliances.

1-8, Un grand conseil est désigné pour régler les difficultés importantes qui surgissent dans l'Église.
9-18, Procédure à suivre lors des audiences.
19-23, Le président du conseil rend la décision.
24-34, Procédure d'appel.

1 AUJOURD'HUI, un conseil général de vingt-quatre grands prêtres s'est assemblé, par révélation, chez Joseph Smith, fils, et s'est mis en devoir d'organiser le grand conseil de l'Église du Christ, qui devait se composer de douze grands prêtres et d'un ou trois présidents, selon le cas.
2 Le grand conseil fut désigné par révélation dans le but de régler les difficultés importantes qui pourraient se produire dans l'Église, qui ne pourraient pas être réglées, à la satisfaction des parties, par l'Église ou le conseil de l'évêque.
3 Joseph Smith, fils, Sidney Rigdon et Frederick G. Williams ont été reconnus comme présidents par la voix du conseil; et Joseph Smith, père, John Smith, Joseph Coe, John Johnson, Martin Harris, John S. Carter, Jared Carter, Oliver Cowdery, Samuel H. Smith, Orson Hyde, Sylvester Smith et Luke Johnson, grands prêtres, ont été choisis, par la voix unanime du conseil, pour être un conseil permanent pour l'Église.
4 Il a alors été demandé aux conseillers susnommés s'ils acceptaient leur désignation et s'ils agiraient dans cet office conformément à la loi du ciel, à quoi ils ont tous répondu qu'ils acceptaient leur désignation et qu'ils rempliraient leur office selon la grâce que Dieu leur conférerait.
5 Le nombre des personnes composant le conseil, qui ont voté au nom de et pour l'Église pour désigner les conseillers susnommés était de quarante-trois, comme suit: neuf grands prêtres, dix-sept anciens, quatre prêtres et treize membres.
6 Voté: Que le grand conseil ne peut avoir le pouvoir d'agir sans que sept des conseillers susnommés, ou leurs successeurs régulièrement désignés, ne soient présents.
7 Ces sept hommes auront le pouvoir de désigner d'autres grands prêtres qu'ils pourront considérer comme dignes et capables d'agir à la place de conseillers absents.
8 Voté: Que toutes les fois qu'une vacance se produira par la mort, la destitution d'office pour cause de transgression, ou le changement de résidence hors des limites du gouvernement de l'Église, de l'un quelconque des conseillers susnommés, elle sera remplie par la nomination du président ou des présidents et sanctionnée par la voix d'un conseil général de grands prêtres réunis dans ce but, pour agir au nom de l'Église.
9 Le président de l'Église, qui est aussi le président du conseil, est désigné par révélation et reconnu dans son administration par la voix de l'Église.
10 Et il est conforme à la dignité de son office qu'il préside le conseil de l'Église; et il a le droit d'être assisté par deux autres présidents, désignés de la même manière que lui.
11 En cas d'absence de l'un de ceux qui sont désignés pour l'assister, ou des deux, il a le pouvoir de présider le conseil sans assistant; et au cas où lui-même est absent, les autres présidents ont le pouvoir de présider à sa place, ensemble ou séparément.
12 Toutes les fois qu'un grand conseil de l'Église du Christ est régulièrement organisé conformément au modèle précédent, les douze conseillers auront le devoir de tirer au sort par numéro et de déterminer par là lequel des douze parlera le premier, en commençant par le numéro un et ainsi de suite, jusqu'au numéro douze.
13 Toutes les fois que ce conseil se réunit pour prendre une décision sur un cas quelconque, les douze conseillers examineront si c'est un cas difficile ou non; s'il ne l'est pas, deux conseillers seulement parleront, selon la forme écrite ci-dessus.
14 Mais si l'on pense qu'il est difficile, on en désignera quatre; s'il est plus difficile, six; mais en aucun cas, on n'en désignera plus de six pour parler.
15 Dans tous les cas, l'accusé a droit à une moitié du conseil pour empêcher l'insulte ou l'injustice.
16 Et les conseillers désignés pour parler devant le conseil doivent présenter le cas au conseil, sous son vrai jour, lorsque les preuves auront été examinées; et tout homme doit parler selon l'équité et la justice.
17 Les conseillers qui tirent des numéros pairs, c'est-à-dire 2, 4, 6, 8, 10 et 12, sont les personnes qui devront défendre l'accusé et empêcher l'insulte et l'injustice.
18 Dans tous les cas, l'accusateur et l'accusé auront le droit de parler pour eux-mêmes devant le conseil, lorsque les preuves auront été entendues et que les conseillers désignés pour parler sur le cas auront terminé leurs observations.
19 Lorsque les preuves auront été entendues, et que les conseillers, l'accusateur et l'accusé auront parlé, le président rendra une décision, selon la compréhension qu'il aura du cas, et demandera aux douze conseillers de sanctionner celle-ci par leur vote.
20 Mais si les conseillers restants qui n'ont pas parlé, ou n'importe lequel d'entre eux, après avoir entendu d'une manière impartiale les preuves et les plaidoyers, découvrent une erreur dans la décision du président, ils peuvent le manifester, et le cas fera l'objet d'une nouvelle audience.
21 Et si, après une nouvelle audience approfondie, une lumière supplémentaire est jetée sur le cas, la décision sera modifiée en conséquence.
22 Mais dans le cas où aucune lumière supplémentaire n'est donnée, la première décision sera maintenue, la majorité du conseil ayant le pouvoir de la déterminer.
23 En cas de difficulté concernant la doctrine ou les principes, si les écrits ne suffisent pas pour rendre le cas clair dans l'esprit du conseil, le président peut consulter le Seigneur et obtenir sa volonté par révélation.
24 Les grands prêtres, lorsqu'ils sont au dehors, ont le pouvoir de convoquer et d'organiser un conseil à la manière du conseil précédent pour régler les difficultés, lorsque les parties ou l'une d'entre elles le demandent.
25 Et ledit conseil de grands prêtres aura le pouvoir de désigner quelqu'un d'entre son sein pour présider ce conseil pour l'occasion.
26 Ledit conseil aura le devoir de transmettre immédiatement au grand conseil du siège de la Première Présidence de l'Église une copie de ses travaux avec un procès-verbal complet des témoignages accompagnant sa décision.
27 Si les parties, ou l'une d'entre elles, ne sont pas satisfaites de la décision du dit conseil, elles peuvent en appeler au grand conseil du siège de la Première Présidence de l'Église et faire l'objet d'une nouvelle audience; lequel cas y sera alors traité selon le modèle écrit précédemment, comme si aucune décision de ce genre n'avait été prise.
28 Ce conseil de grands prêtres au dehors ne doit être convoqué que dans les cas les plus difficiles d'affaires de l'Église, et aucun cas commun ou ordinaire ne sera suffisant pour convoquer un conseil de ce genre.
29 Les grands prêtres voyageurs ou résidant au dehors ont le pouvoir de dire s'il est nécessaire de convoquer un conseil de ce genre ou non.
30 Il y a une distinction, quant à leurs décisions, entre le grand conseil ou les grands prêtres voyageant au dehors et le grand conseil voyageur composé des douze apôtres.
31 Il peut y avoir appel de la décision des premiers, mais il ne peut y avoir d'appel de la décision du dernier.
32 Celui-ci ne peut être contesté que par les Autorités générales de l'Église, en cas de transgression.
33 Résolu: Le président ou les présidents du siège de la Première Présidence de l'Église auront le pouvoir de déterminer si un tel cas, renvoyé en appel, est en droit de faire l'objet d'une nouvelle audience, après avoir examiné l'appel, les preuves et les procès-verbaux qui l'accompagnent.
34 Les douze conseillers ont alors procédé au tirage au sort, ou au scrutin, pour désigner qui parlerait le premier; et il en est résulté ce qui suit: 1 Oliver Cowdery, 2 Joseph Coe, 3 Samuel H. Smith, 4 Luke Johnson, 5 John S. Carter, 6 Sylvester Smith, 7 John Johnson, 8 Orson Hyde, 9 Jared Carter, 10 Joseph Smith, père, 11 John Smith, 12 Martin Harris. Après une prière, la conférence a été ajournée.
OLIVER COWDERY,
ORSON HYDE,
Greffiers


SECTION 103

Révélation donnée le 24 février 1834, par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Kirtland (Ohio) (History of the Church, vol. 2, pp. 36-39). Cette révélation fut reçue après l'arrivée, à Kirtland (Ohio), de Parley P. Pratt et de Lyman Wight qui étaient venus du Missouri tenir consultation avec le prophète concernant l'aide aux saints et leur rétablissement dans leurs terres du comté de Jackson.

1-4, Pourquoi le Seigneur a permis que les saints du comté de Jackson soient persécutés.
5-10, Les saints vaincront s'ils gardent les commandements.
11-20, La rédemption de Sion se produira par le pouvoir, et le Seigneur ira devant son peuple.
21-28, Les saints doivent se rassembler en Sion, et ceux qui donnent leur vie la retrouveront.
29-40, Divers frères sont appelés à organiser le camp de Sion et à aller en Sion; la victoire leur est promise s'ils sont fidèles.

1 EN vérité, je vous le dis, mes amis, voici, je vais vous donner une révélation et un commandement afin que vous sachiez comment vous acquitter de vos devoirs concernant le salut et la rédemption de vos frères qui ont été dispersés sur la terre de Sion,
2 chassés et frappés par la main de mes ennemis, sur lesquels je déverserai ma colère sans mesure quand je le jugerai bon.
3 Car je les ai supportés jusqu'ici afin qu'ils remplissent la mesure de leurs iniquités, pour que leur coupe soit pleine,
4 et pour que ceux qui se donnent mon nom soient châtiés pour un peu de temps, d'une manière douloureuse et sévère, parce qu'ils n'ont pas tout à fait écouté les préceptes et les commandements que je leur avais donnés.
5 Mais en vérité, je vous dis que j'ai lancé un décret que mon peuple réalisera, s'il écoute dès cet instant les instructions que moi, le Seigneur, leur Dieu, je vais leur donner.
6 Voici, ils vont commencer, dès cet instant, car je l'ai décrété, à vaincre mes ennemis.
7 Et en veillant à observer toutes les paroles que moi, le Seigneur, leur Dieu, je leur dirai, ils ne cesseront jamais de vaincre, jusqu'à ce que les royaumes du monde soient soumis sous mes pieds, et que la terre soit donnée aux saints pour qu'ils la possèdent pour toujours et à jamais.
8 Mais s'ils ne gardent pas mes commandements et ne veillent pas à écouter toutes mes paroles, les royaumes du monde les vaincront.
9 Car ils ont été placés pour être une lumière pour le monde et pour être sauveurs d'hommes.
10 Et s'ils ne sont pas les sauveurs des hommes, ils sont comme du sel qui a perdu sa saveur et n'est dorénavant plus bon à rien qu'à être jeté au dehors et foulé aux pieds par les hommes.
11 Mais en vérité, je vous le dis, j'ai décrété que vos frères qui ont été dispersés retourneront dans les terres de leur héritage et bâtiront les lieux désolés de Sion.
12 Car, ainsi que je vous l'ai dit dans un commandement précédent, après beaucoup de tribulations vient la bénédiction.
13 Voici la bénédiction que j'ai promise après vos tribulations et les tribulations de vos frères: votre rédemption et la rédemption de vos frères, oui, leur retour au pays de Sion, pour être établis, pour ne plus être renversés.
14 Néanmoins, s'ils souillent leur héritage ils seront renversés; car je ne les épargnerai pas s'ils souillent leur héritage.
15 Voici, je vous le dis, il faut que la rédemption de Sion vienne par le pouvoir.
16 C'est pourquoi, je susciterai à mon peuple un homme qui le conduira comme Moïse conduisit les enfants d'Israël.
17 Car vous êtes les enfants d'Israël, et de la postérité d'Abraham, et il faut que vous soyez conduits hors de la servitude par le pouvoir et par un bras étendu.
18 Et de même que vos pères ont été conduits au commencement, ainsi en sera-t-il de la rédemption de Sion.
19 C'est pourquoi, que votre cœur ne faiblisse pas, car je ne vous dis pas ce que j'ai dit à vos pères: Mon ange ira devant vous, mais pas ma présence.
20 Mais je vous dis: Mes anges iront devant vous ainsi que ma présence, et, en temps voulu, vous posséderez la terre fertile.
21 En vérité, en vérité, je vous dis que mon serviteur Joseph Smith, fils, est l'homme auquel j'ai comparé le serviteur à qui le seigneur de la vigne a parlé dans la parabole que je vous ai donnée.
22 C'est pourquoi, que mon serviteur Joseph Smith, fils, dise à la force de ma maison, à mes jeunes hommes et à mes hommes d'âge mûr: Rassemblez-vous au pays de Sion, au pays que j'ai acheté avec l'argent qui m'a été consacré.
23 Et que toutes les Églises achètent des terres, comme je le leur ai commandé.
24 Et si mes ennemis vous attaquent pour vous chasser de ma terre fertile, que j'ai consacrée pour qu'elle soit le pays de Sion, oui, de vos propres terres, après ces témoignages que vous avez apportés devant moi contre eux, vous les maudirez;
25 et je maudirai ceux que vous maudirez, et vous me vengerez de mes ennemis.
26 Et ma présence sera avec vous pour me venger de mes ennemis, jusqu'à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent.
27 Que nul ne craigne de donner sa vie à cause de moi; car quiconque donne sa vie à cause de moi la retrouvera.
28 Quiconque n'est pas disposé à donner sa vie à cause de moi n'est pas mon disciple.
29 Ma volonté est que mon serviteur Sidney Rigdon élève la voix dans les assemblées des contrées de l'Est pour préparer les Églises à garder les commandements que je leur ai donnés concernant le rétablissement et la rédemption de Sion.
30 Ma volonté est que mon serviteur Parley P. Pratt et mon serviteur Lyman Wight ne retournent pas au pays de leurs frères avant d'avoir obtenu, pour monter au pays de Sion, des compagnies par groupes de dix, de vingt, de cinquante ou de cent, jusqu'à ce qu'ils soient parvenus au nombre de cinq cents hommes de la force de ma maison.
31 Voici, c'est là ma volonté; demandez et vous recevrez; mais les hommes ne font pas toujours ma volonté.
32 C'est pourquoi, si vous ne pouvez en obtenir cinq cents, cherchez diligemment dans l'espoir d'en obtenir trois cents.
33 Et si vous ne pouvez pas en trouver trois cents, cherchez diligemment, dans l'espoir d'en obtenir cent.
34 Mais en vérité, je vous le dis, je vous donne le commandement de ne pas aller au pays de Sion que vous n'ayez obtenu cent hommes de la force de ma maison pour monter avec vous au pays de Sion.
35 C'est pourquoi, comme je vous l'ai dit, demandez et vous recevrez; priez avec ferveur dans l'espoir que mon serviteur Joseph Smith, fils, puisse aller avec vous présider au milieu de mon peuple, organiser mon royaume dans le pays consacré et établir les enfants de Sion sur les lois et les commandements qui vous ont été et qui vous seront donnés.
36 Toute victoire et gloire se réalisent pour vous par votre diligence, votre fidélité et les prières de la foi.
37 Que mon serviteur Parley P. Pratt voyage avec mon serviteur Joseph Smith, fils;
38 que mon serviteur Lyman Wight voyage avec mon serviteur Sidney Rigdon;
39 que mon serviteur Hyrum Smith voyage avec mon serviteur Frederick G. Williams;
40 que mon serviteur Orson Hyde voyage avec mon serviteur Orson Pratt, là où mon serviteur Joseph Smith, fils, leur conseillera d'aller, pour obtenir l'accomplissement de ces commandements que je vous ai donnés, et laissez le reste entre mes mains. J'ai dit. Amen.


SECTION 104

Révélation donnée le 23 avril 1834 à Joseph Smith, le prophète, concernant l'ordre uni, ou l'ordre de l'Église pour le profit des pauvres (History of the Church, vol. 2, pp. 54-60). Cette révélation fut donnée à l'occasion d'un conseil tenu par la Première Présidence et d'autres grands prêtres, dans lequel on avait examiné les besoins temporels pressants du peuple. L'ordre uni de Kirtland devait être temporairement dissous et réorganisé, et les biens d'intendance devaient être divisés entre les membres de l'ordre.

1-10 Les saints qui transgressent contre l'ordre uni seront maudits.
11-16, Le Seigneur pourvoit à sa manière aux besoins de ses saints.
17-18, La loi de l'Évangile gouverne le soin des pauvres.
19-46, Intendances et bénédictions de divers frères.
47-53, L'ordre uni de Kirtland et l'ordre de Sion doivent fonctionner séparément.
54-66, Le trésor sacré du Seigneur est établi pour l'impression des Écritures.
67-77, Le trésor général de l'ordre uni doit fonctionner sur la base du consentement commun.
78-86, Ceux de l'ordre uni doivent payer toutes leurs dettes, et le Seigneur les délivrera de la servitude financière.

1 EN vérité, je vous le dis, mes amis, je vous donne des instructions et un commandement concernant toutes les propriétés qui appartiennent à l'ordre que j'ai commandé que l'on organise et que l'on établisse afin qu'il soit un ordre uni et un ordre éternel pour le profit de mon Église et le salut des hommes jusqu'à ce que je vienne -
2 avec la promesse immuable et inaltérable que si ceux à qui j'avais commandé étaient fidèles, ils recevraient une multiplicité de bénédictions.
3 Mais étant donné qu'ils n'ont pas été fidèles, ils ont été près d'être maudits.
4 C'est pourquoi, puisque certains de mes serviteurs n'ont pas gardé le commandement, mais ont rompu l'alliance par la cupidité et avec des mots feints, je les ai frappés d'une malédiction douloureuse et sévère.
5 Car moi, le Seigneur, j'ai décrété dans mon cœur que si un homme qui appartient à l'ordre est trouvé transgresseur ou, en d'autres termes, s'il rompt l'alliance par laquelle vous êtes liés, il sera maudit dans sa vie et sera opprimé par qui je veux.
6 Car moi, le Seigneur, je ne souffrirai pas que l'on se moque de moi en ces choses;
7 et tout cela afin que les innocents parmi vous ne soient pas condamnés avec les injustes, et afin que les coupables parmi vous n'échappent pas, parce que moi, le Seigneur, je vous ai promis une couronne de gloire à ma droite.
8 C'est pourquoi, si vous êtes trouvés transgresseurs, vous ne pouvez échapper à ma colère dans votre vie.
9 Si vous êtes retranchés pour transgression, vous ne pourrez échapper aux tourments de Satan jusqu'au jour de la rédemption.
10 Et maintenant, je vous donne, dès à présent, du pouvoir afin que si quiconque parmi vous, qui êtes de l'ordre, est trouvé transgresseur et ne se repent pas de ce mal, vous le livriez aux tourments de Satan; et il n'aura pas le pouvoir d'attirer du mal sur vous.
11 Je le juge sage; c'est pourquoi, je vous donne le commandement de vous organiser et de désigner à chacun son intendance, 
12 afin que chacun puisse me rendre compte de l'intendance qui lui est désignée.
13 Car il est opportun que moi, le Seigneur, je rende tout homme responsable comme intendant de bénédictions terrestres que j'ai faites et préparées pour ceux que j'ai créés.
14 Moi, le Seigneur, j'ai déployé les cieux et bâti la terre, mon œuvre, et tout ce qui s'y trouve est à moi.
15 Et j'ai l'intention de pourvoir aux besoins de mes saints, car tout est à moi.
16 Mais il faut que cela se fasse à ma façon, et voici, telle est la façon que moi, le Seigneur, j'ai décrétée pour pourvoir aux besoins de mes saints: les pauvres seront élevés en ce que les riches seront abaissés.
17 Car la terre est pleine, et il y a assez, et même en réserve; oui, j'ai tout préparé et j'ai donné aux enfants des hommes d'agir par eux-mêmes.
18 C'est pourquoi, si quelqu'un prend de l'abondance que j'ai faite et ne donne pas sa part, selon la loi de mon Évangile, aux pauvres et aux nécessiteux, il lèvera avec les méchants les yeux en enfer, en proie aux tourments.
19 Et maintenant, en vérité, je vous le dis, concernant les biens de l'ordre:
20 Que l'on désigne comme intendance à mon serviteur Sidney Rigdon le lieu où il réside maintenant et la parcelle de la tannerie, pour qu'il soit entretenu tandis qu'il travaille dans ma vigne, selon que je le veux, lorsque je le lui commanderai.
21 Et que tout se fasse selon le conseil de l'ordre, et par la voix ou le consentement uni des membres de l'ordre qui demeurent dans le pays de Kirtland.
22 Et cette intendance et cette bénédiction, moi, le Seigneur, je les confère à mon serviteur Sidney Rigdon, pour qu'elles soient une bénédiction sur lui et sa postérité après lui.
23 Et je multiplierai les bénédictions sur lui, s'il est humble devant moi.
24 En outre, que l'on désigne comme intendance à mon serviteur Martin Harris la parcelle de terre que mon serviteur John Johnson a obtenue en échange de son ancien héritage, pour lui et pour sa postérité après lui.
25 Et s'il est fidèle, je multiplierai les bénédictions sur lui et sur sa postérité après lui.
26 Et que mon serviteur Martin Harris consacre son argent à la proclamation de mes paroles, selon que mon serviteur Joseph Smith, fils, l'indiquera.
27 Et de plus, que mon serviteur Frederick G. Williams possède le lieu sur lequel il habite actuellement.
28 Et que mon serviteur Oliver Cowdery reçoive la parcelle contiguë à la maison destinée à être l'imprimerie, qui est la parcelle numéro un et aussi la parcelle sur laquelle son père réside.
29 Et que mes serviteurs Frederick G. Williams et Oliver Cowdery aient l'imprimerie et toutes ces choses qui s'y rapportent.
30 Et ce sera là l'intendance qui leur sera désignée.
31 Et s'ils sont fidèles, voici, je les bénirai et je multiplierai les bénédictions sur eux.
32 Et c'est là le commencement de l'intendance que je leur ai désignée, à eux et à leur postérité après eux.
33 Et s'ils sont fidèles, je multiplierai les bénédictions sur eux et sur leur postérité après eux, oui, une multiplicité de bénédictions.
34 Et de plus, que mon serviteur John Johnson ait la maison dans laquelle il vit et l'héritage, tout sauf le terrain qui a été réservé à la construction de mes maisons, qui appartient à cet héritage, et les parcelles qui ont été nommées pour mon serviteur Oliver Cowdery.
35 Et s'il est fidèle, je multiplierai les bénédictions pour lui.
36 Et ma volonté est qu'il vende les parcelles qui sont jalonnées pour la construction de la ville de mes saints, selon que cela lui sera révélé par la voix de l'Esprit, et selon le conseil de l'ordre, et par la voix de l'ordre.
37 Et tel est le commencement de l'intendance que je lui ai désignée, pour que cela lui soit une bénédiction, à lui et à sa postérité après lui.
38 Et s'il est fidèle, je lui donnerai une multiplicité de bénédictions.
39 Et de plus, que l'on désigne à mon serviteur Newel K. Whitney les maisons et la parcelle où il réside actuellement, ainsi que la parcelle et le bâtiment sur lequel se trouve la maison de commerce, et aussi la parcelle qui se trouve au coin au sud de la maison de commerce et aussi la parcelle sur laquelle est située la fabrique de potasse.
40 Et j'ai désigné tout cela comme intendance à mon serviteur Newel K. Whitney, pour que cela soit une bénédiction sur lui et sur sa postérité après lui, pour le profit de la maison de commerce de mon ordre, que j'ai établie pour mon pieu au pays de Kirtland.
41 Oui, en vérité, telle est l'intendance que j'ai désignée à mon serviteur N. K. Whitney, cette maison de commerce tout entière, pour lui, pour son agent et pour sa postérité après lui.
42 Et s'il est fidèle à garder les commandements que je lui ai donnés, je multiplierai les bénédictions sur lui et sur sa postérité après lui, oui, une multiplicité de bénédictions.
43 Et de plus, que l'on désigne à mon serviteur Joseph Smith, fils, la parcelle qui est jalonnée pour la construction de ma maison, qui a quarante perches de long et douze de large, ainsi que l'héritage sur lequel son père réside actuellement.
44 Et c'est là le commencement de l'intendance que je lui ai désignée pour qu'elle soit une bénédiction pour lui et pour son père.
45 Car voici, j'ai réservé un héritage pour son père, pour son entretien; c'est pourquoi il sera compté parmi la maison de mon serviteur Joseph Smith, fils.
46 Et je multiplierai les bénédictions sur la maison de mon serviteur Joseph Smith, fils, s'il est fidèle, oui, une multiplicité de bénédictions.
47 Et maintenant, je vous donne, à propos de Sion, le commandement de ne plus être liés à vos frères de Sion, en un ordre uni, que de la manière suivante:
48 lorsque vous serez organisés, vous serez appelés l'ordre uni du pieu de Sion, Ville de Kirtland. Et vos frères, lorsqu'ils seront organisés, seront appelés l'ordre uni de la Ville de Sion.
49 Et ils seront organisés en leurs propres noms et en leur propre nom; et ils feront leurs affaires en leur propre nom et en leurs propres noms;
50 et vous ferez vos affaires en votre propre nom et en vos propres noms.
51 Et j'ai commandé que cela se fasse pour votre salut, ainsi que pour leur salut, du fait qu'ils ont été chassés et en prévision de ce qui va venir.
52 Les alliances étant rompues par la transgression, par la convoitise et les mots feints,
53 pour cette raison, votre ordre uni avec vos frères est dissous, de sorte qu'à partir de cette heure vous n'êtes plus liés à eux, si ce n'est de cette façon, comme je l'ai dit, par prêt, selon que cet ordre en conviendra en conseil, selon que vos possibilités le permettront et que la voix du conseil l'indiquera.
54 Et de plus, je vous donne un commandement concernant l'intendance que je vous ai désignée.
55 Voici, tous ces biens sont à moi, autrement votre foi est vaine, et vous vous révélez être des hypocrites, et les alliances que vous avez faites avec moi sont rompues.
56 Et si les biens sont à moi, alors vous êtes des intendants, autrement vous n'êtes pas des intendants.
57 Mais en vérité, je vous le dis, je vous ai désignés comme intendants de ma maison, oui, vraiment des intendants.
58 Et c'est dans ce but que je vous ai commandé de vous organiser, d'imprimer mes paroles, la plénitude de mes Écritures, les révélations que je vous ai données et que je vous donnerai de temps en temps, plus tard,
59 dans le but d'édifier mon Église et mon royaume sur la terre, pour préparer mon peuple pour le moment où je demeurerai avec lui, moment qui est proche.
60 Et vous préparerez un lieu comme trésor et vous le consacrerez à mon nom.
61 Et vous en désignerez un parmi vous pour garder le trésor, et il sera ordonné à cette bénédiction.
62 Il y aura un sceau sur le trésor, et toutes les choses qui sont sacrées seront remises au trésor; et nul parmi vous ne dira que c'est à lui, ni en tout, ni en partie, car il vous appartiendra à tous d'un seul accord.
63 Et je vous le donne dès cet instant; et maintenant, veillez à aller et à utiliser l'intendance que je vous ai désignée, à l'exception des choses sacrées, afin de les imprimer comme je l'ai dit.
64 Et les revenus des choses sacrées seront conservés dans le trésor, auquel un sceau sera apposé, et nul ne les utilisera ni ne les enlèvera du trésor, et le sceau qui y sera placé n'en sera détaché que par la voix de l'ordre ou par commandement.
65 Et c'est ainsi que vous préserverez les revenus des choses sacrées dans le trésor, dans des buts sacrés et saints.
66 Et ce sera appelé le trésor sacré du Seigneur; et on le gardera scellé afin qu'il soit saint et consacré au Seigneur.
67 Et de plus, un autre trésor sera préparé et un trésorier désigné pour garder le trésor, et un sceau y sera apposé.
68 Et toutes les sommes que vous recevez dans vos intendances en améliorant les biens que je vous ai désignés, en maisons, ou en terres, ou en bétail, ou dans toutes les choses autres que les écrits saints et sacrés, que je me suis réservées pour des buts saints et sacrés, seront placées dans le trésor dès que vous recevrez des sommes, par quantités de cent, de cinquante, de vingt, de dix ou de cinq.
69 Ou, en d'autres termes, quiconque parmi vous obtient cinq dollars, qu'il les mette dans le trésor; s'il en obtient dix, ou vingt, ou cinquante, ou cent, qu'il fasse de même.
70 Et que personne parmi vous ne dise que c'est à lui, car cela ne sera pas appelé sien, ni en tout, ni en partie.
71 Et aucune partie n'en sera utilisée ni enlevée du trésor, si ce n'est par la voix et le consentement commun de l'ordre.
72 Et tels seront la voix et le consentement commun de l'ordre: si quelqu'un parmi vous dit au trésorier: J'ai besoin de ceci pour m'aider dans mon intendance -
73 si c'est cinq dollars ou si c'est dix dollars, ou vingt, ou cinquante ou cent, le trésorier lui donnera la somme qu'il requiert pour l'aider dans son intendance,
74 jusqu'à ce qu'il soit trouvé transgresseur et qu'il soit manifeste pour le conseil de l'ordre que c'est un intendant infidèle et sans sagesse.
75 Mais tant qu'il jouit de tous ses droits de membre et qu'il est fidèle et sage dans son intendance, ce sera là son signe pour le trésorier que le trésorier ne doit pas lui refuser.
76 Mais en cas de transgression, le trésorier se soumettra au conseil et à la voix de l'ordre.
77 Et au cas où le trésorier se révèle être un intendant infidèle et sans sagesse, il sera soumis au conseil et à la voix de l'ordre et sera destitué de sa place, et un autre sera désigné pour le remplacer.
78 Et de plus, en vérité, je vous le dis, concernant vos dettes: Voici, ma volonté est que vous payiez toutes vos dettes.
79 Et ma volonté est que vous vous humiliiez devant moi et obteniez cette bénédiction par votre diligence, votre humilité et la prière de la foi.
80 Et si vous êtes diligents et humbles, et exercez la prière de la foi, voici, j'adoucirai le cœur de ceux envers qui vous êtes endettés jusqu'à ce que je vous envoie le moyen de vous délivrer.
81 C'est pourquoi, écrivez rapidement à New York et écrivez selon ce qui sera dicté par mon Esprit, et j'adoucirai le cœur de ceux envers qui vous êtes endettés, afin que l'idée de vous envoyer des afflictions soit ôtée de leur esprit.
82 Et si vous êtes humbles et fidèles, et invoquez mon nom, voici, je vous donnerai la victoire.
83 Je vous fais la promesse que vous serez délivrés pour cette fois de votre servitude.
84 Si vous trouvez l'occasion d'emprunter de l'argent par montants de cent, ou de mille, jusqu'à ce que vous puissiez emprunter suffisamment pour vous délivrer de la servitude, vous avez le droit de le faire.
85 Et pour cette fois-ci, donnez en garantie les biens que j'ai mis entre vos mains, en donnant vos noms, par consentement commun ou autrement, comme bon vous semblera.
86 Je vous donne ce droit pour cette fois. Et voici, si vous vous mettez à faire ces choses que j'ai placées devant vous, selon mes commandements, toutes ces choses sont miennes, et vous êtes mes intendants, et le maître ne souffrira pas que sa maison soit détruite. J'ai dit. Amen.


SECTION 105

Révélation donnée le 22 juin 1834, par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, sur la Fishing River (Missouri) (History of the Church, vol. 2, pp. 108-11). Les violences des émeutiers contre les saints du Missouri avaient augmenté et des groupes organisés provenant de plusieurs comtés avaient déclaré leur intention de détruire le peuple. Le prophète était venu de Kirtland à la tête d'une compagnie appelée le Camp de Sion, apportant des vêtements et des provisions. Tandis que cette compagnie campait sur la Fishing River, le prophète reçut cette révélation.

1-5, Sion sera édifiée en conformité avec la loi céleste.
6-13, La rédemption de Sion est différée pour un peu de temps.
14-19, Le Seigneur combattra pour Sion.
20-26, Les saints doivent faire preuve de sagesse et ne pas se vanter de grandes œuvres tandis qu'ils se rassemblent.
27-30, On doit acheter des terres dans le comté de Jackson et les comtés avoisinants.
31-34, Les anciens doivent recevoir une dotation dans la maison du Seigneur à Kirtland.
35-37, Les saints qui sont appelés et élus seront sanctifiés.
38-41, Les saints doivent élever un étendard de paix pour le monde.

1 EN vérité, je vous le dis, à vous qui êtes assemblés pour apprendre ma volonté au sujet de la rédemption de mon peuple affligé:
2 Voici, je vous le dis, s'il n'y avait pas eu les transgressions de mon peuple, et je parle de l'Église et non d'individus, il aurait pu être racheté dès maintenant.
3 Mais voici, il n'a pas appris à obéir aux choses que j'ai exigées de sa part, mais il est rempli de toute sorte de méchanceté, ne donne pas, comme il convient à des saints, de ses biens aux pauvres et aux affligés en son sein,
4 Et n'est pas uni, selon l'union exigée par la loi du royaume céleste.
5 Et Sion ne peut être édifiée que sur les principes de la loi du royaume céleste; autrement je ne puis la recevoir en moi.
6 Et il faut que mon peuple soit châtié jusqu'à ce qu'il apprenne l'obéissance, s'il le faut, par les choses qu'il endure.
7 Je ne parle pas de ceux qui sont désignés pour diriger mon peuple, qui sont les premiers anciens de mon Église, car ils ne sont pas tous sous cette condamnation;
8 mais je parle de mes Églises au dehors. Il y en a beaucoup qui diront: Où est son Dieu? Voici, il le délivrera dans les moments difficiles, sinon nous ne monterons pas à Sion et nous garderons notre argent.
9 C'est pourquoi, en conséquence des transgressions de mon peuple, il m'est opportun que mes anciens attendent encore un peu la rédemption de Sion, 
10 afin qu'ils soient eux-mêmes préparés, que mon peuple soit instruit plus parfaitement, ait de l'expérience, connaisse plus parfaitement ce qui est de son devoir et les choses que j'exige de sa part.
11 Et cela ne pourra se réaliser que lorsque mes anciens seront dotés de pouvoir d'en haut.
12 Car voici, j'ai préparé une grande dotation et une grande bénédiction pour qu'elles soient déversées sur eux, s'ils sont fidèles et s'ils persévèrent dans l'humilité devant moi.
13 C'est pourquoi, il m'est opportun que mes anciens attendent un peu la rédemption de Sion.
14 Car voici, je n'exige pas d'eux qu'ils combattent pour Sion, car ce que j'ai dit dans un commandement antérieur, je l'accomplirai: je combattrai pour vous.
15 Voici, j'ai envoyé le destructeur pour qu'il détruise et apporte la ruine à mes ennemis, et dans peu d'années il n'en restera plus pour souiller mon héritage et pour blasphémer mon nom sur les terres que j'ai consacrées pour le rassemblement de mes saints.
16 Voici, j'ai commandé à mon serviteur Joseph Smith, fils, de dire à la force de ma maison, oui, à mes guerriers, à mes jeunes hommes et à mes hommes d'âge mûr, de se rassembler pour la rédemption de mon peuple, de renverser les tours de mes ennemis et de disperser leurs sentinelles;
17 mais la force de ma maison n'a pas écouté mes paroles.
18 Mais s'il y en a qui ont écouté mes paroles, je leur ai préparé une bénédiction et une dotation s'ils restent fidèles.
19 J'ai entendu leurs prières et j'accepterai leur offrande; et il m'est opportun qu'ils soient amenés jusqu'ici pour que leur foi soit mise à l'épreuve.
20 Et maintenant, en vérité, je vous le dis, je vous donne le commandement que tous ceux qui sont venus ici et qui peuvent rester dans la région alentour, qu'ils restent.
21 Et ceux qui ne peuvent pas rester, qui ont des familles dans l'Est, qu'ils demeurent pour un peu de temps, selon ce que mon serviteur Joseph leur désignera.
22 Car je le conseillerai à ce sujet, et toutes les choses qu'il leur désignera seront accomplies.
23 Et que tout mon peuple qui demeure dans les régions alentour soit très fidèle, pieux et humble devant moi, et ne révèle pas les choses que je lui ai révélées, jusqu'à ce que je juge sage qu'elles le soient.
24 Ne parlez pas de jugements et ne vous vantez pas de la foi, ni des grandes œuvres, mais rassemblez-vous prudemment, autant que possible en une seule région, en accord avec les sentiments du peuple.
25 Et voici, je vous ferai trouver faveur et grâce à ses yeux, pour que vous vous reposiez en paix et en sécurité, tandis que vous dites au peuple: Exécutez le jugement et la justice pour nous, selon la loi, et faites-nous réparation des torts qui nous ont été faits.
26 Or, voici, je vous le dis, mes amis, c'est de cette façon que vous pourrez trouver grâce aux yeux du peuple, jusqu'à ce que l'armée d'Israël devienne très grande.
27 Et j'adoucirai de temps en temps le cœur du peuple, comme j'ai adouci le cœur de Pharaon, jusqu'à ce que mon serviteur Joseph Smith, fils, et les anciens que j'ai désignés aient le temps de rassembler la force de ma maison, 
28 Et d'envoyer des hommes sages accomplir ce que j'ai commandé concernant l'achat de toutes les terres que l'on peut acheter dans le comté de Jackson et dans les comtés avoisinants.
29 Car ma volonté est que ces terres soient achetées, et que lorsqu'elles auront été achetées, mes saints les possèdent selon les lois de consécration que j'ai données.
30 Et lorsque ces terres auront été achetées, je considérerai les armées d'Israël comme innocentes parce qu'elles prendront possession de leurs propres terres, qu'elles auront préalablement acquises de leur argent, qu'elles abattront les tours de mes ennemis qui pourraient s'y trouver, disperseront leurs sentinelles et me vengeront de mes ennemis jusqu'à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent.
31 Mais tout d'abord, que mon armée devienne très grande, qu'elle soit sanctifiée devant moi, afin qu'elle devienne resplendissante comme le soleil et belle comme la lune, et que ses bannières soient terribles pour toutes les nations,
32 afin que les royaumes de ce monde soient contraints de reconnaître que le royaume de Sion est véritablement le royaume de notre Dieu et de son Christ; c'est pourquoi, assujettissons-nous à ses lois.
33 En vérité, je vous le dis, il m'est opportun que les premiers anciens de mon Église reçoivent leur dotation d'en haut dans la maison que j'ai commandé que l'on construise pour mon nom dans le pays de Kirtland.
34 Et que les commandements que j'ai donnés concernant Sion et sa loi soient exécutés et accomplis après sa rédemption.
35 Il y a eu un jour d'appel, mais le jour de l'élection est venu; que l'on élise ceux qui en sont dignes.
36 Et ceux qui sont élus seront manifestés à mon serviteur par la voix de l'Esprit et ils seront sanctifiés.
37 Et s'ils suivent les instructions qu'ils reçoivent, ils auront, après de nombreux jours, le pouvoir d'accomplir tout ce qui a trait à Sion.
38 Et de plus, je vous le dis, demandez la paix, non seulement à ceux qui vous ont frappés, mais aussi à tous les hommes.
39 Dressez une bannière de paix et faites une proclamation de paix aux extrémités de la terre; 
40 faites à ceux qui vous ont frappés des propositions de paix, selon la voix de l'Esprit qui est en vous, et tout concourra pour votre bien.
41 Soyez donc fidèles; et voici, je suis avec vous jusqu'à la fin. J'ai dit. Amen.


SECTION 106

Révélation donnée le 25 novembre 1834, par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Kirtland (Ohio) (History of the Church, vol. 2, pp. 170-71). Cette révélation s'adresse à Warren A. Cowdery, un frère aîné d'Oliver Cowdery.

1-3, Warren A. Cowdery est appelé comme officier président local.
4-5, La Seconde Venue ne surprendra pas comme un voleur les enfants de la lumière.
6-8, De grandes bénédictions suivent le service fidèle dans l'Église.

1 MA volonté est que mon serviteur Warren A. Cowdery soit désigné et ordonné grand prêtre président de mon Église au pays de Freedom et dans les régions alentour;
2 qu'il prêche mon Évangile éternel, élève la voix et avertisse le peuple, non seulement là où il habite, mais dans les comtés avoisinants,
3 et qu'il consacre tout son temps à cet appel élevé et saint que je lui donne maintenant, cherchant diligemment le royaume des cieux et sa justice, et tout ce qui est nécessaire y sera ajouté; car l'ouvrier est digne de son salaire.
4 Et de plus, en vérité, je vous le dis, la venue du Seigneur approche et elle surprendra le monde comme un voleur dans la nuit: 
5 c'est pourquoi, ceignez-vous les reins afin d'être les enfants de la lumière, et ce jour-là ne vous surprendra pas comme un voleur.
6 Et de plus, en vérité, je vous le dis, il y a eu de la joie dans les cieux lorsque mon serviteur Warren s'est incliné devant mon sceptre et s'est détaché des artifices des hommes.
7 C'est pourquoi mon serviteur Warren est béni, car je serai miséricordieux envers lui; et malgré la vanité de son cœur, je l'élèverai, s'il s'humilie devant moi.
8 Et je lui donnerai la grâce et l'assurance par lesquelles il demeurera; et s'il continue à être un témoin fidèle et une lumière pour l'Église, je lui ai préparé une couronne dans les demeures de mon Père. J'ai dit. Amen.


SECTION 107

Révélation sur la prêtrise datée du 28 mars 1835, donnée par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Kirtland (Ohio) (History of the Church, vol. 2, pp. 209-17). À la date citée, les Douze se réunirent en conseil, confessant leurs faiblesses et leurs manquements personnels, exprimant leur repentir et désirant de nouvelles directives du Seigneur. Ils étaient sur le point de se séparer pour aller en mission dans les régions qui leur avaient été assignées. Des parties de cette section furent reçues à la date précitée, mais les registres historiques affirment que diverses parties furent reçues à des moments divers, certaines dès novembre 1831.

1-6, Il y a deux prêtrises: celle de Melchisédek et celle d'Aaron.
7-12, Ceux qui détiennent la Prêtrise de Melchisédek ont le pouvoir d'officier dans tous les offices de l'Église.
13-17, L'épiscopat préside la Prêtrise d'Aaron, qui administre les ordonnances extérieures.
18-20, La Prêtrise de Melchisédek détient les clefs de toutes les bénédictions spirituelles; la Prêtrise d'Aaron détient les clefs du ministère d'anges.
21-38, La Première Présidence, les Douze et les Soixante-dix constituent les collèges présidents dont les décisions doivent être prises dans l'unité et la justice.
39-52, L'ordre patriarcal établi d'Adam à Noé.
53-57, Les saints d'autrefois se rassemblèrent à Adam-ondi-Ahman, et le Seigneur leur apparut.
58-67, Les Douze doivent mettre en ordre les officiers de l'Église.
68-76, Les évêques sont juges ordinaires en Israël.
77-84, La Première Présidence et les Douze constituent la plus haute cour de l'Église.
85-100, Les présidents de la prêtrise gouvernent leurs collèges respectifs.

1 IL y a, dans l'Église, deux prêtrises, celle de Melchisédek et celle d'Aaron, qui comprend la Prêtrise lévitique.
2 La raison pour laquelle la première est appelée la Prêtrise de Melchisédek est que Melchisédek était un grand prêtre tellement éminent.
3 Avant son temps, elle s'appelait la Sainte Prêtrise selon l'ordre du Fils de Dieu.
4 Mais par respect ou vénération pour le nom de l'Etre suprême, afin d'éviter la répétition trop fréquente de son nom, l'Église, dans les temps anciens, appela cette prêtrise du nom de Melchisédek, ou Prêtrise de Melchisédek.
5 Toutes les autres autorités, tous les autres offices de l'Église sont des annexes de cette prêtrise.
6 Mais il y a deux divisions ou grands titres: l'une est la Prêtrise de Melchisédek, et l'autre la Prêtrise d'Aaron ou lévitique.
7 L'office d'ancien tombe sous la Prêtrise de Melchisédek.
8 La Prêtrise de Melchisédek détient le droit de présidence et a pouvoir et autorité sur tous les offices de l'Église à toutes les époques du monde, pour administrer les choses spirituelles.
9 La Présidence de la Haute Prêtrise selon l'ordre de Melchisédek a le droit d'officier dans tous les offices de l'Église.
10 Les grands prêtres, selon l'ordre de la Prêtrise de Melchisédek, ont le droit d'officier dans leur poste, sous la direction de la présidence, pour administrer les choses spirituelles et aussi dans l'office d'ancien, de prêtre (de l'ordre lévitique), d'instructeur, de diacre et de membre.
11 L'ancien a le droit d'officier à sa place lorsque le grand prêtre n'est pas présent.
12 Le grand prêtre et l'ancien doivent administrer les choses spirituelles, conformément aux alliances et aux commandements de l'Église; ils ont le droit d'officier dans tous ces offices de l'Église lorsqu'il n'y a pas d'autorités supérieures présentes.
13 La deuxième prêtrise est appelée la Prêtrise d'Aaron, parce qu'elle fut conférée à Aaron et à sa postérité pendant toutes leurs générations.
14 La raison pour laquelle on l'appelle la moindre prêtrise, c'est parce qu'elle est une annexe de la prêtrise supérieure ou Prêtrise de Melchisédek et a le pouvoir d'administrer les ordonnances extérieures.
15 L'épiscopat est la présidence de cette prêtrise et détient les clefs ou l'autorité de celle-ci.
16 Nul n'a légalement droit à cet office, de détenir les clefs de cette prêtrise, s'il n'est descendant littéral d'Aaron.
17 Mais comme un grand prêtre de la Prêtrise de Melchisédek a l'autorité d'officier dans tous les offices inférieurs, il peut officier dans l'office d'évêque lorsqu'on ne peut trouver de descendant littéral d'Aaron, à condition qu'il soit appelé, mis à part et ordonné à ce pouvoir par la main de la Présidence de la Prêtrise de Melchisédek.
18 Le pouvoir et l'autorité de la prêtrise supérieure, ou Prêtrise de Melchisédek, est de détenir les clefs de toutes les bénédictions spirituelles de l'Église,
19 d'avoir le droit de recevoir les mystères du royaume des cieux, de voir les cieux s'ouvrir à elle, de communier avec l'assemblée générale et l'Église du Premier-né et de bénéficier de la communion et de la présence de Dieu le Père et de Jésus, le médiateur de la nouvelle alliance.
20 Le pouvoir et l'autorité de la moindre prêtrise, ou Prêtrise d'Aaron, est de détenir les clefs du ministère d'anges et d'administrer les ordonnances extérieures, la lettre de l'Évangile, le baptême de repentir pour la rémission des péchés, conformément aux alliances et aux commandements.
21 Il y a nécessairement des présidents ou officiers qui président, issus de ceux qui sont ordonnés aux divers offices de ces deux prêtrises, ou désignés par eux ou de parmi eux.
22 Trois grands prêtres présidents de la Prêtrise de Melchisédek, choisis par le corps, désignés et ordonnés à cet office, et soutenus par la confiance, la foi et la prière de l'Église, forment le collège de la présidence de l'Église.
23 Les douze conseillers voyageurs sont appelés à être les douze apôtres, ou témoins spéciaux du nom du Christ dans le monde entier, différant ainsi des autres officiers de l'Église dans les devoirs de leur appel.
24 Et ils forment un collège égal, en autorité et en pouvoir, aux trois présidents mentionnés précédemment.
25 Les Soixante-dix sont également appelés à prêcher l'Évangile et à être des témoins spéciaux auprès des Gentils et dans le monde entier, différant ainsi des autres officiers de l'Église dans les devoirs de leur appel.
26 Et ils forment un collège égal en autorité à celui des douze témoins spéciaux ou apôtres qui viennent d'être cités.
27 Et toute décision prise par l'un ou l'autre de ces collèges doit l'être à l'unanimité des voix qui le composent; c'est-à-dire que chaque membre de chaque collège doit être d'accord avec ses décisions pour que les décisions prises aient le même pouvoir ou la même validité dans l'un que dans l'autre.
28 Une majorité peut former un collège lorsque les circonstances ne permettent pas qu'il en soit autrement.
29 Si ce n'est pas le cas, ses décisions n'ont pas droit aux mêmes bénédictions qui accompagnaient anciennement les décisions prises par un collège de trois présidents, hommes justes et saints, ordonnés selon l'ordre de Melchisédek.
30 Les décisions de ces collèges, ou de l'un ou l'autre d'entre eux, doivent être prises en toute justice, en sainteté, avec humilité de cœur, douceur et longanimité, avec foi, vertu, connaissance, tempérance, patience, divinité, amour fraternel et charité.
31 Car il est promis que si ces choses abondent en eux, ils ne seront pas stériles pour la connaissance du Seigneur.
32 Et au cas où une décision de ces collèges est prise injustement, elle peut être portée devant une assemblée générale des divers collèges constituant les autorités spirituelles de l'Église; autrement, leur décision est sans appel.
33 Les Douze forment un grand conseil président voyageur qui officie au nom du Seigneur, sous la direction de la présidence de l'Église, conformément aux institutions du ciel, pour édifier l'Église et en régler toutes les affaires dans toutes les nations, premièrement chez les Gentils et ensuite chez les Juifs.
34 Les Soixante-dix doivent agir au nom du Seigneur sous la direction des Douze ou grand conseil voyageur pour édifier l'Église et en régler toutes les affaires dans toutes les nations, premièrement chez les Gentils et ensuite chez les Juifs-
35 les Douze étant envoyés, en possession des clefs, pour ouvrir la porte par la proclamation de l'Évangile de Jésus-Christ, premièrement aux Gentils et ensuite aux Juifs.
36 Les grands conseils permanents forment, dans les pieux de Sion, un collège égal en autorité, dans toutes ses décisions relatives aux affaires de l'Église, au collège de la présidence ou au grand conseil voyageur.
37 Le grand conseil de Sion forme un collège égal en autorité aux conseils des douze dans les pieux de Sion dans toutes ses décisions relatives aux affaires de l'Église.
38 Le grand conseil voyageur a le devoir de faire appel, avant tous autres, aux Soixante-dix, lorsqu'il a besoin d'aide pour remplir les divers appels à prêcher et à administrer l'Évangile.
39 Les Douze ont le devoir d'ordonner, dans toutes les grandes branches de l'Église, les ministres évangéliques qui leur seront désignés par révélation -
40 il a été décrété que l'ordre de cette prêtrise doit se transmettre de père en fils, et qu'il appartient de droit aux descendants littéraux de la postérité élue, à qui les promesses ont été faites.
41 Cet ordre fut institué au temps d'Adam et transmis par lignée de la manière suivante:
42 d'Adam à Seth, qui fut ordonné par Adam à l'âge de soixante-neuf ans, et fut béni par Adam, trois ans avant la mort de celui-ci, et reçut, par son père, la promesse de Dieu que sa postérité serait l'élue du Seigneur et qu'elle serait préservée jusqu'à la fin de la terre,
43 parce que lui, Seth, était un homme parfait, l'image expresse de son père, à tel point qu'il semblait pareil à son père en toutes choses et ne pouvait être distingué de lui que par son âge.
44 Énosch fut ordonné par la main d'Adam, à l'âge de cent trente-quatre ans et quatre mois.
45 Dieu fit appel à Kénan dans le désert, alors que celui-ci était dans sa quarantième année; Kénan rencontra Adam alors qu'il se rendait à Schédolamak; et il était âgé de quatre-vingt-sept ans lorsqu'il reçut son ordination.
46 Mahalaleel était âgé de quatre cent quatre-vingt-seize ans et sept jours lorsqu'il fut ordonné par la main d'Adam, qui le bénit aussi.
47 Jéred était âgé de deux cents ans lorsqu'il fut ordonné par Adam, qui le bénit aussi.
48 Hénoc était âgé de vingt-cinq ans lorsqu'il fut ordonné par la main d'Adam; et il avait soixante-cinq ans lorsque Adam le bénit.
49 Et il vit le Seigneur, marcha avec lui et fut continuellement devant sa face; et il marcha trois cent soixante-cinq ans avec Dieu, de sorte qu'il avait quatre cent trente ans lorsqu'il fut enlevé.
50 Metuschélah était âgé de cent ans lorsqu'il fut ordonné par la main d'Adam.
51 Lémec était âgé de trente-deux ans lorsqu'il fut ordonné par la main de Seth.
52 Noé était âgé de dix ans lorsqu'il fut ordonné par la main de Metuschélah.
53 Trois ans avant sa mort, Adam convoqua Seth, Énosch, Kénan, Mahalaleel, Jéred, Hénoc et Metuschélah, qui étaient tous grands prêtres, avec le reste de sa postérité qui était juste, dans la vallée d'Adam-ondi-Ahman, et leur y conféra sa dernière bénédiction.
54 Et le Seigneur leur apparut, et ils se levèrent, bénirent Adam et l'appelèrent Michel, le prince, l'archange.
55 Et le Seigneur consola Adam et lui dit: Je t'ai placé à la tête; une multitude de nations sortiront de toi, et tu es leur prince à jamais.
56 Et Adam se leva au milieu de l'assemblée et, bien que courbé par l'âge, étant rempli du Saint-Esprit, il prédit tout ce qui arriverait à sa postérité jusqu'à la dernière génération.
57 Toutes ces choses furent écrites dans le livre d'Hénoc, et il en sera témoigné en temps voulu.
58 Les Douze ont aussi le devoir d'ordonner et d'organiser tous les autres officiers de l'Église conformément à la révélation qui dit: 
59 À l'Église du Christ au pays de Sion, en plus des lois de l'Église concernant les affaires de l'Église: 
60 En vérité, je vous le dis, dit le Seigneur des armées, il faut des anciens pour présider ceux qui ont l'office d'ancien;
61 et aussi des prêtres pour présider ceux qui ont l'office de prêtre;
62 et aussi des instructeurs pour présider de la même manière ceux qui ont l'office d'instructeur, et aussi des diacres -
63 ainsi donc, de diacre à instructeur, d'instructeur à prêtre, et de prêtre à ancien, respectivement selon qu'ils sont désignés, selon les alliances et les commandements de l'Église.
64 Alors vient la Haute Prêtrise, qui est la plus grande de toutes.
65 C'est pourquoi, il faut qu'il y en ait un désigné d'entre la Haute Prêtrise pour présider la prêtrise, et il sera appelé Président de la Haute Prêtrise de l'Église.
66 Ou, en d'autres termes, Grand Prêtre président de la Haute Prêtrise de l'Église.
67 De lui procède l'administration des ordonnances et des bénédictions à l'Église, par l'imposition des mains.
68 C'est pourquoi l'office d'évêque n'est pas égal à celui-là, car l'office d'évêque consiste à administrer toutes les choses temporelles.
69 Néanmoins, l'évêque doit être choisi d'entre la Haute Prêtrise, à moins qu'il ne soit descendant littéral d'Aaron.
70 Car s'il n'est pas descendant littéral d'Aaron, il ne peut détenir les clefs de cette prêtrise.
71 Néanmoins, un grand prêtre, c'est-à-dire selon l'ordre de Melchisédek, peut être mis à part pour administrer les choses temporelles, ayant une connaissance de ces choses par l'Esprit de vérité;
72 et aussi pour être juge en Israël, pour s'occuper des affaires de l'Église, pour siéger en jugement sur les transgresseurs, selon les témoignages qui seront déposés devant lui, conformément aux lois, avec l'aide des conseillers qu'il a choisis ou qu'il choisira parmi les anciens de l'Église.
73 Tel est le devoir de l'évêque qui n'est pas descendant littéral d'Aaron, mais qui a été ordonné à la Haute Prêtrise selon l'ordre de Melchisédek.
74 C'est ainsi qu'il sera juge, juge ordinaire parmi les habitants de Sion, ou dans un pieu de Sion, ou dans toute branche de l'Église où il sera mis à part pour ce ministère, jusqu'à ce que les frontières de Sion s'élargissent et qu'il devienne nécessaire d'avoir d'autres évêques ou juges en Sion ou ailleurs.
75 Et si d'autres évêques sont désignés, ils rempliront le même office.
76 Mais un descendant littéral d'Aaron a légalement droit à la présidence de cette prêtrise, aux clefs de ce ministère, de remplir l'office d'évêque indépendamment, sans conseillers, et de siéger comme juge en Israël, sauf lorsqu'un Président de la Haute Prêtrise, selon l'ordre de Melchisédek, est traduit en jugement.
77 Et la décision de l'un ou l'autre de ces conseils sera prise conformément au commandement qui dit:
78 Et de plus, en vérité, je vous dis que si, dans les affaires les plus importantes de l'Église et les cas les plus difficiles, la décision de l'évêque ou des juges ne donne pas satisfaction, l'affaire sera transmise et portée devant le conseil de l'Église, devant la Présidence de la Haute Prêtrise.
79 Et la Présidence du conseil de la Haute Prêtrise aura le pouvoir de convoquer d'autres grands prêtres, oui, douze, pour l'aider en qualité de conseillers; et ainsi la Présidence de la Haute Prêtrise et ses conseillers auront le pouvoir de décider selon les témoignages, conformément aux lois de l'Église.
80 Et après cette décision, l'affaire ne sera plus tenue en mémoire devant le Seigneur, car c'est là le plus haut conseil de l'Église de Dieu, et ses décisions dans les controverses sur les questions spirituelles sont sans appel.
81 Il n'est pas de personne appartenant à l'Église qui soit exemptée de la juridiction de ce conseil de l'Église.
82 Et si un Président de la Haute Prêtrise transgresse, il sera tenu en mémoire devant le conseil ordinaire de l'Église, qui sera assisté de douze conseillers de la Haute Prêtrise; 
83 et la décision qu'ils prendront à son sujet mettra fin à la controverse qu'il aura soulevée.
84 Ainsi, nul ne sera exempté de la justice et des lois de Dieu, afin que tout se fasse dans l'ordre et la dignité devant lui, selon la vérité et la justice.
85 Et de plus, en vérité, je vous le dis, le devoir du président de l'office de diacre est de présider douze diacres, de siéger en conseil avec eux, de leur enseigner leur devoir, s'édifiant les uns les autres, comme le stipulent les alliances.
86 Et le devoir du président de l'office d'instructeur est également de présider vingt-quatre instructeurs et de siéger en conseil avec eux, leur enseignant les devoirs de leur office, tels qu'ils sont donnés dans les alliances.
87 Et le devoir du président de la Prêtrise d'Aaron est également de présider quarante-huit prêtres et de siéger en conseil avec eux pour leur enseigner les devoirs de leur office tels qu'ils sont donnés dans les alliances.
88 Ce président doit être évêque; car c'est l'un des devoirs de cette prêtrise.
89 De plus, le devoir du président de l'office d'ancien est de présider quatre-vingt-seize anciens, de siéger en conseil avec eux et de les instruire conformément aux alliances.
90 Cette présidence est distincte de celle des soixante-dix et est destinée à ceux qui ne voyagent pas dans le monde entier.
91 Et de plus, le devoir du Président de l'office de la Haute Prêtrise est de présider l'Église entière et d'être semblable à Moïse; 
92 voici, il y a là de la sagesse; oui, d'être voyant, révélateur, traducteur et prophète, ayant tous les dons que Dieu confère au chef de l'Église.
93 Et il est conforme à la vision montrant l'ordre des Soixante-dix qu'ils aient sept présidents, choisis de parmi les Soixante-dix, pour les présider.
94 Le septième de ces présidents doit présider les six autres;
95 et ces sept présidents doivent choisir d'autres Soixante-dix en plus des premiers Soixante-dix auxquels ils appartiennent et les présider;
96 et aussi d'autres Soixante-dix, jusqu'à sept fois soixante-dix si l'œuvre de la vigne le nécessite.
97 Et ces Soixante-dix doivent être des ministres voyageurs, auprès des Gentils premièrement et aussi auprès des Juifs;
98 tandis que les autres officiers de l'Église, qui n'appartiennent ni aux Douze ni aux Soixante-dix, n'ont pas la responsabilité de voyager parmi toutes les nations, mais voyageront selon que leur situation le leur permettra, bien qu'ils puissent détenir des offices aussi élevés et aussi chargés de responsabilités dans l'Église.
99 C'est pourquoi, que chaque homme s'instruise de son devoir et apprenne à remplir l'office auquel il est désigné, et ce, en toute diligence.
100 Le paresseux ne sera pas considéré comme digne de demeurer, et celui qui ne s'instruit pas de son devoir et se montre déméritant ne sera pas considéré comme digne de demeurer. J'ai dit. Amen.


SECTION 108

Révélation donnée le 26 décembre 1835, par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Kirtland (Ohio) (History of the Church, vol. 2, p. 345). Cette section fut reçue à la demande de Lyman Sherman, qui avait précédemment été ordonné grand prêtre et Soixante-dix, et était venu trouver le prophète pour lui demander une révélation qui lui ferait connaître son devoir.

1-3, Les péchés de Lyman Sherman lui sont pardonnés.
4-5, Il sera compté avec les anciens qui dirigent l'Église.
6-8, Il est appelé à prêcher l'Évangile et à fortifier ses frères.

1 EN vérité, ainsi te dit le Seigneur, à toi, mon serviteur Lyman: Tes péchés te sont pardonnés, parce que tu as obéi à ma voix en venant ici ce matin recevoir des instructions de celui que j'ai désigné.
2 C'est pourquoi, que ton âme se rassure au sujet de ta situation spirituelle, et ne résiste plus à ma voix.
3 Lève-toi et mets dorénavant plus de soin à observer les vœux que tu as faits et que tu fais maintenant, et tu recevras de très grandes bénédictions.
4 Attends patiemment jusqu'à ce que l'assemblée solennelle de mes serviteurs soit convoquée, et alors les premiers de mes anciens se souviendront de toi, et tu recevras par ordination les mêmes droits que le reste des anciens que je me suis choisis.
5 Voici, telle est la promesse que le Père te fait si tu restes fidèle.
6 Et elle s'accomplira sur toi le jour où tu auras le droit de prêcher mon Évangile là où je t'enverrai, à partir de ce moment-là.
7 Fortifie donc tes frères dans toutes tes conversations, dans toutes tes prières, dans toutes tes exhortations et dans toutes tes actions.
8 Et voici, je suis avec toi pour te bénir et te délivrer à jamais. Amen.


SECTION 109

Prière offerte le 27 mars 1836, lors de la consécration du temple de Kirtland (Ohio) (History of the Church, vol. 2, pp. 420-26). Selon la déclaration écrite de la main du prophète, cette prière lui fut donnée par révélation.

1-5, Le temple de Kirtland construit pour être un lieu que visitera le Fils de l'Homme.
6-21, Il doit être une maison de prière, de jeûne, de foi, de connaissance, de gloire et d'ordre et une maison de Dieu.
22-33, Puissent les non repentants qui s'opposent au peuple de Dieu être confondus.
34-42, Puissent les saints aller avec pouvoir rassembler les justes vers Sion.
43-53, Puissent les saints être délivrés des choses terribles qui seront déversées dans les derniers jours sur les méchants.
54-58, Puissent les nations, les peuples et les Églises être préparés pour l'Évangile.
59-67, Puissent les Juifs, les Lamanites et tout Israël être rachetés.
68-80, Puissent les saints être couronnés de gloire et d'honneur, et obtenir le salut éternel.

1 GRÂCES soient rendues à ton nom, ô Seigneur Dieu d'Israël, toi qui gardes l'alliance et fais preuve de miséricorde envers ceux de tes serviteurs qui marchent de tout leur cœur en droiture devant toi;
2 toi qui as commandé à tes serviteurs de bâtir une maison à ton nom en ce lieu [Kirtland].
3 Et maintenant, tu vois, ô Seigneur, que tes serviteurs ont fait selon ton commandement.
4 Et maintenant, nous te demandons, Père saint, au nom de Jésus-Christ, le Fils de ton sein, au nom de qui seul le salut peut être accordé aux enfants des hommes, nous te demandons, ô Seigneur, d'accepter cette maison, l'œuvre de nos mains, à nous, tes serviteurs, maison que tu nous as commandé de bâtir.
5 Car tu sais que nous avons accompli ce travail au milieu de grandes tribulations, et que c'est dans notre pauvreté que nous avons donné de nos biens pour bâtir une maison à ton nom, afin que le Fils de l'Homme ait un lieu pour se manifester à son peuple.
6 Et comme tu l'as dit dans une révélation que tu nous as donnée en nous appelant tes amis: Convoquez votre assemblée solennelle comme je vous l'ai commandé.
7 Et comme tous n'ont pas la foi, cherchez diligemment et enseignez-vous les uns aux autres des paroles de sagesse; oui, cherchez des paroles de sagesse dans les meilleurs livres; cherchez la connaissance par l'étude et aussi par la foi.
8 Organisez-vous, préparez tout ce qui est nécessaire, et établissez une maison qui sera une maison de prière, une maison de jeûne, une maison de foi, une maison de connaissance, une maison de gloire, une maison d'ordre, une maison de Dieu;
9 afin que vos entrées soient au nom du Seigneur, que vos sorties soient au nom du Seigneur, que toutes vos salutations soient au nom du Seigneur, les mains levées au Très-Haut -
10 Et maintenant, Père saint, nous te demandons de nous aider, nous, ton peuple, de ta grâce, au moment où nous convoquons notre assemblée solennelle, afin qu'elle se fasse en ton honneur et avec ton consentement divin,
11 et de manière que nous nous montrions dignes à tes yeux d'obtenir l'accomplissement des promesses que tu nous as faites, à nous, ton peuple, dans les révélations que tu nous as données,
12 afin que ta gloire repose sur ton peuple et sur cette maison qui est la tienne, que nous te dédions maintenant, afin qu'elle soit sanctifiée et consacrée pour être sainte, et que ta sainte présence soit continuellement dans cette maison,
13 et que tous ceux qui passeront le seuil de la maison du Seigneur sentent ta puissance et se sentent contraints de reconnaître que tu l'as sanctifiée et qu'elle est ta maison, lieu de ta sainteté.
14 Et veuille accorder, Père saint, que des paroles de sagesse soient enseignées dans les meilleurs livres à tous ceux qui adoreront dans cette maison et qu'ils cherchent la connaissance par l'étude et aussi par la foi, comme tu l'as dit, 
15 afin qu'ils croissent en toi, reçoivent une plénitude du Saint-Esprit, s'organisent selon tes lois et se préparent à recevoir tout ce qui est nécessaire;
16 et que cette maison soit une maison de prière, une maison de jeûne, une maison de foi, une maison de gloire et de Dieu, ta maison;
17 afin que toutes les entrées de ton peuple dans cette maison soient au nom du Seigneur;
18 que toutes ses sorties de cette maison soient au nom du Seigneur;
19 que toutes ses salutations soient au nom du Seigneur avec des mains pures, levées au Très-Haut;
20 et qu'il ne soit permis à rien d'impur de pénétrer dans ta maison pour la souiller;
21 et afin que, lorsque quelqu'un parmi ton peuple transgressera, il se repente promptement, revienne à toi, trouve grâce à tes yeux et soit rendu aux bénédictions que tu as destinées à être déversées sur ceux qui te révéreront dans ta maison.
22 Et nous te demandons, Père saint, que tes serviteurs sortent de cette maison, armés de ton pouvoir, que ton nom soit sur eux, que ta gloire les entoure et que tes anges les gardent;
23 et que de ce lieu, ils portent, en vérité, de très grandes et merveilleuses nouvelles jusqu'aux extrémités de la terre, afin qu'elles sachent que ceci est ton œuvre, et que tu as étendu la main pour accomplir ce que tu as dit par la bouche des prophètes au sujet des derniers jours.
24 Nous te demandons, Père saint, d'affermir ceux qui adoreront, et qui honoreront leur nom et leur position dans cette maison, qui est la tienne, à toutes générations et à toute éternité, 
25 afin que toute arme forgée contre eux soit sans effet, et que celui qui creusera une fosse pour eux y tombe lui-même,
26 afin qu'aucune machination de la méchanceté n'ait le pouvoir de se dresser et de l'emporter sur ton peuple, sur qui ton nom sera mis dans cette maison,
27 et que si un peuple se dresse contre ce peuple, ta colère s'enflamme contre lui,
28 et que s'il frappe ce peuple, tu le frappes, que tu combattes pour ton peuple comme tu l'as fait le jour de la bataille, afin qu'il soit délivré des mains de tous ses ennemis.
29 Nous te demandons, Père saint, de confondre et de frapper d'étonnement, de honte et de confusion tous ceux qui ont répandu des récits mensongers au dehors, dans le monde entier, contre ton serviteur ou tes serviteurs, s'ils ne se repentent pas lorsque l'Évangile éternel sera proclamé à leurs oreilles,
30 et que toutes leurs œuvres soient anéanties et balayées par la grêle et par les châtiments que tu enverras sur eux dans ta colère, pour qu'il soit mis fin aux mensonges et aux calomnies contre ton peuple.
31 Car tu sais, ô Seigneur, que tes serviteurs ont rendu témoignage de ton nom en étant innocents devant toi; c'est pour cela qu'ils ont souffert ces choses.
32 C'est pourquoi, nous t'implorons pour être délivrés complètement et totalement de ce joug.
33 Brise-le, ô Seigneur; brise-le, par ta puissance, de dessus le cou de tes serviteurs, afin que nous nous levions au milieu de cette génération pour faire ton œuvre.
34 Ô Jéhovah, sois miséricordieux envers ce peuple, et, puisque tous les hommes sont pécheurs, pardonne les transgressions de ton peuple, et qu'elles soient effacées à jamais.
35 Que l'onction de tes ministres soit scellée sur eux avec du pouvoir d'en haut;
36 que cela s'accomplisse pour eux comme pour ceux du jour de la Pentecôte; que le don des langues soit déversé sur ton peuple, comme des langues de feu, ainsi que leur interprétation,
37 et que ta maison soit remplie de ta gloire comme d'un vent puissant et impétueux.
38 Place sur tes serviteurs le témoignage de l'alliance, afin que lorsqu'ils iront proclamer ta parole, ils scellent la loi et préparent le cœur de tes saints pour tous ces jugements que tu es sur le point d'envoyer, dans ta colère, sur les habitants de la terre, à cause de leurs transgressions, afin que ton peuple ne faiblisse pas le jour de l'épreuve.
39 Et si tes serviteurs entrent dans une ville quelconque, et que les habitants de cette ville reçoivent leur témoignage, que ta paix et ton salut soient sur cette ville, afin qu'ils rassemblent les justes de cette ville et que ceux-ci viennent en Sion ou dans ses pieux, les lieux désignés par toi, avec des chants de joie éternelle,
40 et que tes châtiments ne tombent pas sur cette ville avant que cela ne soit accompli.
41 Et si tes serviteurs entrent dans une ville quelconque, et que les habitants de cette ville ne reçoivent pas le témoignage de tes serviteurs, et que tes serviteurs les avertissent de se sauver de cette génération perverse, qu'il en soit de cette ville selon ce que tu as déclaré par la bouche de tes prophètes.
42 Mais délivre, ô Jéhovah, nous t'en supplions, tes serviteurs de leurs mains et purifie-les de leur sang.
43 Ô Seigneur, nous ne nous réjouissons pas de la destruction de nos semblables; leur âme est précieuse devant toi.
44 Mais ta parole doit s'accomplir. Aide tes serviteurs à dire, soutenus par ta grâce: Que ta volonté soit faite, ô Seigneur, et non la nôtre.
45 Nous savons que, par la bouche de tes prophètes, tu as dit des choses terribles concernant les méchants dans les derniers jours: que tu déverseras tes jugements sans mesure;
46 c'est pourquoi, ô Seigneur, délivre ton peuple des calamités des méchants; permets à tes serviteurs de sceller la loi et de lier le témoignage, afin qu'ils soient préparés pour le jour du feu.
47 Nous te demandons, Père saint, de te souvenir de ceux qui ont été chassés par les habitants du comté de Jackson (Missouri), chassés des terres de leur héritage, et brise, ô Seigneur, ce joug d'affliction qui a été placé sur eux.
48 Tu sais, ô Seigneur, qu'ils ont été grandement opprimés et affligés par des méchants; et notre cœur déborde de tristesse à cause des fardeaux pénibles qu'ils ont à porter.
49 Ô Seigneur, combien de temps permettras-tu que ce peuple supporte cette affliction, que les cris de ses innocents montent à tes oreilles et que leur sang vienne témoigner devant toi, sans faire éclater ton témoignage en leur faveur?
50 Sois miséricordieux, ô Seigneur, envers la foule des méchants qui ont chassé ton peuple, afin qu'ils cessent de piller et se repentent de leurs péchés, s'ils peuvent trouver le repentir;
51 mais s'ils ne le font pas, mets ton bras à nu, ô Seigneur, et rachète ce que tu as désigné comme Sion pour ton peuple.
52 Et s'il ne peut en être autrement, pour que la cause de ton peuple ne soit pas perdue devant toi, que ta colère s'enflamme et que ton indignation s'abatte sur eux, afin qu'ils soient détruits, racines et branches, de dessous les cieux.
53 Mais s'ils se repentent, toi qui es bon et miséricordieux, tu détourneras ta colère lorsque tu porteras les yeux sur la face de ton Oint.
54 Sois miséricordieux, ô Seigneur, envers toutes les nations de la terre; sois miséricordieux envers les chefs de notre pays; que ces principes qui ont été si honorablement et si noblement défendus par nos pères, la Constitution de notre pays, soient affermis à jamais.
55 Souviens-toi des rois, des princes, des nobles et des grands de la terre, et de tous les peuples, des Églises, de tous les pauvres, des nécessiteux et des affligés de la terre,
56 afin que leur cœur s'adoucisse lorsque tes serviteurs sortiront de ta maison, ô Jéhovah, pour rendre témoignage de ton nom; et que leurs préjugés tombent devant la vérité, et que ton peuple trouve grâce aux yeux de tous.
57 Que toutes les extrémités de la terre sachent que nous, tes serviteurs, avons entendu ta voix, et que tu nous as envoyés; 
58 que de parmi tous ceux-là, tes serviteurs, les fils de Jacob, rassemblent les justes pour bâtir une ville sainte à ton nom, comme tu le leur as commandé.
59 Nous te demandons de désigner à Sion d'autres pieux que celui-ci, que tu as déjà désigné, afin que le rassemblement de ton peuple se poursuive avec une grande puissance et une grande majesté, et que ton œuvre soit écourtée en justice.
60 Or, ces paroles, nous les avons prononcées devant toi, ô Seigneur, au sujet des révélations et des commandements que tu nous as donnés, à nous qui sommes comptés parmi les Gentils.
61 Mais tu sais que tu as un grand amour pour les enfants de Jacob qui ont été longtemps dispersés sur les montagnes, en un jour de nuée et de ténèbres.
62 C'est pourquoi, nous te demandons d'être miséricordieux envers les enfants de Jacob, afin que Jérusalem commence dès cette heure à être rachetée, 
63 que le joug de la servitude commence à être brisé de dessus la maison de David,
64 et que les enfants de Juda commencent à retourner dans les terres que tu as données à Abraham, leur père.
65 Et fais que les restes de Jacob, qui ont été maudits et frappés à cause de leur transgression, soient convertis de leur état sauvage et grossier à la plénitude de l'Évangile éternel;
66 qu'ils déposent leurs armes d'effusion de sang et cessent leurs rébellions,
67 et que tous les restes dispersés d'Israël, qui ont été chassés aux extrémités de la terre, parviennent à la connaissance de la vérité, croient au Messie, soient rachetés de l'oppression et se réjouissent devant toi.
68 Ô Seigneur, souviens-toi de ton serviteur Joseph Smith, fils, et de toutes les afflictions et persécutions qu'il a subies - souviens-toi qu'il a fait alliance avec Jéhovah et qu'il t'a fait un vœu, ô Dieu puissant de Jacob - souviens-toi des commandements que tu lui as donnés; souviens-toi qu'il s'est sincèrement efforcé de faire ta volonté.
69 Sois miséricordieux, ô Seigneur, envers sa femme et ses enfants, afin qu'ils soient exaltés en ta présence et protégés par ta main nourricière.
70 Sois miséricordieux envers tous leurs parents immédiats, afin que leurs préjugés s'effondrent et soient balayés comme par un déluge; qu'ils se convertissent et soient rachetés avec Israël, et qu'ils sachent que tu es Dieu.
71 Souviens-toi, ô Seigneur, des présidents, oui, de tous les présidents de ton Église, afin que ta droite les exalte, eux, toutes leurs familles et leurs proches parents, afin que leurs noms soient perpétués et tenus éternellement en mémoire de génération en génération.
72 Souviens-toi de tous les membres de ton Église, ô Seigneur, de toutes leurs familles et de tous leurs proches parents, de tous leurs malades et de tous leurs affligés, et de tous les pauvres et de tous les humbles de la terre, afin que le royaume que tu as établi sans le secours d'aucune main devienne une grande montagne et remplisse toute la terre;
73 afin que ton Église sorte du désert de ténèbres et brille, belle comme la lune, resplendissante comme le soleil et terrible comme des troupes sous leurs bannières;
74 et qu'elle soit parée comme une fiancée pour ce jour où tu dévoileras les cieux et feras fondre les montagnes en ta présence, s'élever les vallées et se niveler les reliefs, afin que ta gloire remplisse la terre;
75 afin que, lorsque la trompette sonnera pour les morts, nous soyons enlevés à ta rencontre dans la nuée, afin que nous soyons à jamais avec le Seigneur;
76 afin que nos vêtements soient purs, que nous soyons revêtus d'une robe de justice, des palmes dans les mains et une couronne de gloire sur la tête et que nous récoltions la joie éternelle pour toutes nos souffrances.
77 Ô Seigneur Dieu Tout-Puissant, entends-nous dans ces supplications qui sont les nôtres et exauce-nous des cieux, ta sainte demeure, où tu sièges sur un trône avec gloire, honneur, pouvoir, majesté, puissance, domination, vérité, justice, jugement, miséricorde et une plénitude infinie, d'éternité en éternité.
78 Ô entends, ô entends, ô entends-nous, ô Seigneur! Exauce ces supplications et accepte que te soit dédiée cette maison, œuvre de nos mains, que nous avons bâtie à ton nom;
79 et accepte aussi l'Église et place ton nom sur elle. Et aide-nous par la puissance de ton Esprit, afin que nous mêlions nos voix à celles de ces séraphins resplendissants qui entourent ton trône, chantant, avec des acclamations de louanges: Hosanna à Dieu et à l'Agneau!
80 Et que ceux-ci, tes oints, soient revêtus de salut, et que tes saints poussent des cris de joie. Amen et amen.


SECTION 110

Visions manifestées le 3 avril 1836 à Joseph Smith, le prophète, et à Oliver Cowdery, au temple de Kirtland (Ohio) (History of the Church, vol. 2, pp. 435-36). Cela se passa à l'occasion d'une réunion de jour de sabbat. Avant de noter ces manifestations, le prophète écrivit la préface suivante: "L'après-midi, j'aidai les autres présidents à distribuer le repas du Seigneur aux membres de l'Église, le recevant des Douze qui avaient l'honneur d'officier, ce jour-là, à la table sacrée. Après avoir rendu ce service à mes frères, je me retirai jusqu'à la chaire, les voiles étant baissés, et me prosternai avec Oliver Cowdery, en prière solennelle et silencieuse. Lorsque nous nous relevâmes après avoir prié, la vision suivante nous fut donnée à tous deux" (History of the Church, vol. 2, p. 435).

1-10, Le Seigneur Jéhovah apparaît en gloire et accepte le temple de Kirtland comme sa maison.
11-12, Moïse et Élias apparaissent chacun et remettent leurs clefs et leurs dispensations.
13-16, Élie revient et remet les clefs de sa dispensation, comme promis par Malachie.

1 LE voile fut enlevé de notre esprit, et les yeux de notre entendement furent ouverts.
2 Nous vîmes le Seigneur debout sur la balustrade de la chaire devant nous. Sous ses pieds, il y avait un pavement d'or pur, d'une couleur semblable à l'ambre.
3 Ses yeux étaient comme une flamme de feu, ses cheveux étaient blancs comme la neige immaculée, son visage était plus brillant que l'éclat du soleil et sa voix était comme le bruit du déferlement de grandes eaux, oui, la voix de Jéhovah, disant: 
4 Je suis le premier et le dernier; je suis celui qui vit, je suis celui qui fut immolé; je suis votre avocat auprès du Père.
5 Voici, vos péchés vous sont pardonnés; vous êtes purs devant moi; levez-donc la tête et réjouissez-vous.
6 Que le cœur de vos frères se réjouisse et que le cœur de tout mon peuple se réjouisse, mon peuple qui a bâti de toutes ses forces cette maison à mon nom.
7 Car voici, j'ai accepté cette maison, et mon nom sera ici; et je me manifesterai avec miséricorde à mon peuple dans cette maison.
8 Oui, j'apparaîtrai à mes serviteurs et je leur parlerai de ma propre voix, si mon peuple garde mes commandements et ne souille pas cette sainte maison.
9 Oui, le cœur de milliers et de dizaines de milliers sera dans une grande allégresse à cause des bénédictions qui seront déversées et de la dotation que mes serviteurs ont reçue dans cette maison.
10 Et la renommée de cette maison se répandra dans les pays étrangers, et c'est là le commencement de la bénédiction qui sera déversée sur la tête de mon peuple. J'ai dit. Amen.
11 Lorsque cette vision se fut refermée, les cieux s'ouvrirent de nouveau à nous. Moïse apparut devant nous et nous remit les clefs pour rassembler Israël des quatre coins de la terre et pour ramener les dix tribus du pays du nord.
12 Après cela, Élias apparut et remit la dispensation de l'Évangile d'Abraham, disant qu'en nous et en notre postérité toutes les générations après nous seraient bénies.
13 Lorsque cette vision se fut refermée, une autre vision, grande et glorieuse, jaillit devant nous: Élie, le prophète qui fut enlevé au ciel sans goûter la mort, se tint devant nous et dit: 
14 Voici, le temps est pleinement arrivé, ce temps dont il a été parlé par la bouche de Malachie, lorsqu'il a témoigné qu'il [Élie] serait envoyé avant la venue du jour du Seigneur, jour grand et redoutable, 
15 pour tourner le cœur des pères vers les enfants, et les enfants vers les pères, de peur que la terre entière ne soit frappée de malédiction:
16 C'est pourquoi les clefs de cette dispensation sont remises entre vos mains, et vous saurez, par là, que le jour du Seigneur, jour grand et redoutable, est proche, et même à la porte.


SECTION 111

Révélation donnée le 6 août 1836, par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Salem (Massachusetts) (History of the Church, vol. 2, pp. 465-66). À cette époque-là, les dirigeants de l'Église étaient profondément endettés à cause de leurs travaux dans le ministère. Apprenant qu'ils pourraient se procurer une grosse somme d'argent à Salem, le prophète, Sidney Rigdon, Hyrum Smith et Oliver Cowdery se rendirent de Kirtland (Ohio) jusque là, pour examiner cette affirmation, tout en prêchant l'Évangile. Les frères traitèrent plusieurs affaires de l'Église et prêchèrent quelque peu. Quand il devint évident qu'il n'y aurait pas d'argent, ils retournèrent à Kirtland. Les termes de cette révélation font référence à plusieurs faits essentiels de cet épisode.

1-5, Le Seigneur veille aux besoins temporels de ses serviteurs.
6-11, Il agira avec miséricorde envers Sion et arrangera tout pour le bien de ses serviteurs.

1 MOI, le Seigneur, votre Dieu, je ne suis pas mécontent, en dépit de vos folies, que vous ayez entrepris ce voyage.
2 J'ai beaucoup de trésors pour vous dans cette ville, pour le profit de Sion, et beaucoup de gens dans cette ville que je rassemblerai en temps voulu, par votre intermédiaire, pour le profit de Sion.
3 C'est pourquoi, il est opportun que vous fassiez des connaissances dans cette ville, selon que vous y serez poussés et selon que cela vous sera donné.
4 Et il arrivera en temps voulu que je remettrai cette ville entre vos mains, que vous aurez pouvoir sur elle, au point qu'ils ne découvriront pas vos projets, et sa richesse en or et en argent sera à vous.
5 Ne vous souciez pas de vos dettes, car je vous rendrai capables de les payer.
6 Ne vous souciez pas de Sion, car je serai miséricordieux envers elle.
7 Demeurez en ce lieu et dans les régions alentour.
8 Et le lieu où je veux que vous restiez principalement vous sera signalé par la paix et le pouvoir de mon Esprit qui couleront en vous.
9 Vous pourrez obtenir ce lieu en le louant. Informez-vous diligemment au sujet des plus anciens habitants et des fondateurs de cette ville,
10 car il y a plus d'un trésor pour vous dans cette ville.
11 C'est pourquoi, soyez aussi sages que des serpents, tout en étant sans péché; et j'ordonnerai tout pour votre bien, aussi vite que vous êtes capables de le recevoir. Amen.


SECTION 112

Révélation donnée le 23 juillet 1837, par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Thomas B. Marsh, à Kirtland (Ohio) (History of the Church, vol. 2, pp. 499-501). Cette révélation contient la parole du Seigneur adressée à Thomas B. Marsh concernant les douze apôtres de l'Agneau. Le prophète écrit qu'il reçut cette révélation le jour où l'Évangile fut prêché pour la première fois en Angleterre. Thomas B. Marsh était à l'époque président du Collège des douze apôtres.

1-10, Les Douze doivent envoyer l'Évangile et élever la voix d'avertissement à toutes les nations et à tous les peuples.
11-15, Ils doivent prendre leur croix, suivre Jésus et être les bergers de ses brebis;
16-20, Ceux qui reçoivent la Première Présidence reçoivent le Seigneur.
21-29, Les ténèbres couvrent la terre, et seuls ceux qui croient et sont baptisés seront sauvés.
30-34, La Première Présidence et les Douze détiennent les clefs de la dispensation de la plénitude des temps.

1 EN vérité, ainsi te dit le Seigneur, à toi, mon serviteur Thomas: J'ai entendu tes prières, et tes aumônes sont montées devant moi en souvenir de ceux de tes frères qui ont été choisis pour rendre témoignage de mon nom et pour l'envoyer au dehors parmi toutes les nations, familles, langues et peuples, et ordonnés par l'intermédiaire de mes serviteurs.
2 En vérité, je te le dis, il y a eu en ton cœur et en toi certaines choses dans lesquelles tu ne m'as pas été agréable, à moi, le Seigneur.
3 Néanmoins, étant donné que tu t'es abaissé, tu seras élevé; c'est pourquoi tous tes péchés te sont pardonnés.
4 Que ton cœur prenne courage devant ma face; et tu rendras témoignage de mon nom non seulement aux Gentils, mais également aux Juifs; et tu enverras ma parole jusqu'aux extrémités de la terre.
5 Combats donc, matin après matin, et que ta voix d'avertissement se fasse entendre jour après jour; et quand la nuit vient, empêche les habitants de la terre de dormir à cause de ton discours.
6 Que ton habitation soit connue en Sion, et ne déplace pas ta maison, car moi, le Seigneur, j'ai une grande œuvre à te faire faire, celle de publier mon nom parmi les enfants des hommes.
7 C'est pourquoi, ceins-toi les reins pour l'œuvre. Que tes pieds soient chaussés également, car tu es choisi, et ton sentier se trouve parmi les montagnes et parmi de nombreuses nations.
8 Et par ta parole, beaucoup de hautains seront abaissés et, par ta parole, beaucoup d'humbles seront élevés.
9 Ta voix sera une réprimande pour le transgresseur; et à ta réprimande la langue du calomniateur cessera sa perversité.
10 Sois humble, et le Seigneur, ton Dieu, te conduira par la main et te donnera la réponse à tes prières.
11 Je connais ton cœur et j'ai entendu tes prières concernant tes frères. Ne sois pas partial envers eux en les aimant plus que beaucoup d'autres, mais aime-les comme toi-même; et que ton amour soit abondant pour tous les hommes et pour tous ceux qui aiment mon nom.
12 Prie pour tes frères des Douze. Avertis-les avec rigueur à cause de mon nom; qu'ils soient avertis pour leurs péchés; sois fidèle, devant moi, à mon nom.
13 Et lorsqu'ils auront été tentés et auront passé par beaucoup de tribulations, voici, moi, le Seigneur, je les chercherai, et s'ils ne s'endurcissent pas le cœur et ne roidissent pas le cou contre moi, ils seront convertis, et je les guérirai.
14 Je te le dis, et ce que je te dis, je le dis à tous les Douze: Levez-vous, ceignez-vous les reins, chargez-vous de votre croix, suivez-moi et paissez mes brebis.
15 Ne vous exaltez pas, ne vous rebellez pas contre mon serviteur Joseph, car en vérité, je vous le dis, je suis avec lui et ma main sera sur lui; et les clefs que je lui ai données, et qui vous sont également destinées, ne lui seront pas enlevées avant que je ne vienne.
16 En vérité, je te le dis, mon serviteur Thomas, tu es l'homme que j'ai choisi pour détenir les clefs de mon royaume, en ce qui concerne les Douze, au dehors, parmi toutes les nations,
17 afin que tu sois mon serviteur pour ouvrir la porte du royaume dans tous les lieux où mon serviteur Joseph, mon serviteur Sidney et mon serviteur Hyrum ne peuvent aller.
18 Car c'est sur eux que j'ai posé pour un peu de temps le fardeau de toutes les Églises.
19 C'est pourquoi va en quelque lieu qu'ils t'envoient, et je serai avec toi; et en quelque lieu que tu proclames mon nom, une porte efficace te sera ouverte pour qu'ils reçoivent ma parole.
20 Quiconque reçoit ma parole me reçoit, et quiconque me reçoit, reçoit ceux que j'ai envoyés, la Première Présidence, que je t'ai donnée comme conseillère à cause de mon nom.
21 Et de plus, je te dis que quiconque tu enverras en mon nom, par la voix de tes frères, les Douze, dûment recommandé et autorisé par toi, aura le pouvoir d'ouvrir la porte de mon royaume à toute nation où tu l'enverras,
22 s'il s'humilie devant moi, demeure dans ma parole et écoute la voix de mon Esprit.
23 En vérité, en vérité, je te le dis, les ténèbres couvrent la terre, et des ténèbres épaisses l'esprit des hommes, et toute chair s'est corrompue devant ma face.
24 Voici, la vengeance s'abattra rapidement sur les habitants de la terre, un jour de colère, un jour de feu, un jour de désolation, de pleurs, de deuil et de lamentations; et elle s'abattra sur toute la surface de la terre comme une tempête, dit le Seigneur.
25 Et elle commencera sur ma maison, et elle s'en ira à partir de ma maison, dit le Seigneur.
26 Tout d'abord parmi ceux d'entre vous, dit le Seigneur, qui ont professé connaître mon nom, et ne m'ont pas connu, et ont blasphémé contre moi au milieu de ma maison, dit le Seigneur.
27 C'est pourquoi, veillez à ne pas vous faire de souci concernant les affaires de mon Église en ce lieu, dit le Seigneur;
28 mais purifiez-vous le cœur devant moi et allez ensuite dans le monde entier prêcher mon Évangile à toutes les créatures qui ne l'ont pas reçu.
29 Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé, et celui qui ne croira pas et ne sera pas baptisé sera damné.
30 Car c'est à vous, les Douze, et à la Première Présidence, qui est désignée avec vous pour vous conseiller et vous diriger, que le pouvoir de cette prêtrise est donné pour les derniers jours et pour la dernière fois dans ce qui est la dispensation de la plénitude des temps,
31 Pouvoir que vous détenez conjointement avec tous ceux qui ont reçu une dispensation, à quelque époque que ce soit, depuis le début de la création.
32 Car en vérité, je vous le dis, les clefs de la dispensation, que vous avez reçues, sont descendues des pères, et vous ont en tout dernier lieu été envoyées du ciel.
33 En vérité, je vous le dis, voyez comme votre appel est grand. Purifiez-vous le cœur et les vêtements, de peur que le sang de cette génération ne soit requis de vos mains.
34 Soyez fidèles jusqu'à ce que je vienne, car je viens rapidement; et ma rétribution est avec moi pour rétribuer chacun selon ce qu'aura été son œuvre. Je suis l'Alpha et l'Oméga. Amen.


SECTION 113

Réponses données en mars 1838 par Joseph Smith, le prophète, à certaines questions relatives aux écrits d'Ésaïe (History of the Church, vol. 3, pp. 9-10).

1-6, Qui sont le tronc d'Isaï, le rameau qui en sort et le rejeton d'Isaï.
7-10, Les restes dispersés de Sion ont droit à la prêtrise et sont appelés à revenir au Seigneur.

1 QUI est le tronc d'Isaï dont il est question aux versets 1, 2, 3, 4 et 5 du chapitre 11 d'Ésaïe?
2 En vérité, ainsi dit le Seigneur: c'est le Christ.
3 Qu'est-ce que le rameau dont il est question au premier verset du chapitre 11 d'Ésaïe, qui doit sortir du tronc d'Isaï?
4 Voici, ainsi dit le Seigneur: C'est un serviteur entre les mains du Christ qui est en partie descendant d'Isaï aussi bien que d'Éphraïm, ou de la maison de Joseph, sur lequel repose un grand pouvoir.
5 Qu'est-ce que la Racine d'Isaï dont il est question au verset 10 du chapitre 11?
6 Voici, ainsi dit le Seigneur: c'est un descendant d'Isaï, aussi bien que de Joseph, à qui appartiennent de droit la prêtrise et les clefs du royaume, pour être une bannière, et pour le rassemblement de mon peuple dans les derniers jours.
7 Questions par Elias Higbee: Que veut dire le commandement donné dans Ésaïe, chapitre 52, verset 1, qui dit: Revêts-toi de ta force, Sion; et à quel peuple Ésaïe faisait-il allusion?
8 Il faisait allusion à ceux que Dieu appellerait dans les derniers jours, qui détiendraient le pouvoir de la prêtrise pour ramener Sion, et la rédemption d'Israël; et se revêtir de sa force, c'est se revêtir de l'autorité de la prêtrise, à laquelle, elle, Sion, a droit par lignage, et aussi retourner à ce pouvoir qu'elle avait perdu.
9 Que faut-il entendre par Sion détachant les liens de son cou; verset 2?
10 Il faut entendre que les restes dispersés sont exhortés à retourner au Seigneur de qui ils sont tombés; et le Seigneur promet que s'ils le font, il leur parlera, ou leur donnera la révélation. Voyez les versets 6, 7 et 8. Les liens de son cou sont les malédictions que Dieu a jetées sur elle, ou sur les restes d'Israël dans leur dispersion parmi les Gentils.


SECTION 114

Révélation donnée le 17 avril 1838, par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Far West (Missouri) (History of the Church, vol. 3, p. 23).

1-2, Les postes détenus dans l'Église par ceux qui ne sont pas fidèles seront donnés à d'autres.

1 EN vérité, ainsi dit le Seigneur: Il est sage que mon serviteur David W. Patten liquide ses affaires le plus vite qu'il peut et se débarrasse de ses marchandises afin d'accomplir une mission pour moi au printemps prochain, en compagnie d'autres, oui, douze, y compris lui-même, pour témoigner de mon nom et porter de bonnes nouvelles au monde entier.
2 Car en vérité, ainsi dit le Seigneur, s'il y en a parmi vous qui renient mon nom, d'autres seront mis à leur place et recevront leur épiscopat. Amen.


SECTION 115

Révélation donnée le 26 avril 1838, par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Far West (Missouri), révélant la volonté de Dieu concernant la construction de ce lieu et de la maison du Seigneur (History of the Church, vol. 3, pp. 23-25). Cette révélation s'adresse aux officiers présidents de l'Église.

1-4, Le Seigneur appelle son Église l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.
5-6, Sion et ses pieux sont des lieux de défense et de refuge pour les saints.
7-16, Il est commandé aux saints de bâtir à Far West une maison du Seigneur.
17-19, Joseph Smith détient les clefs du royaume de Dieu sur la terre.

1 EN vérité, ainsi vous dit le Seigneur, à vous, mon serviteur Joseph Smith, fils, ainsi qu'à mon serviteur Sidney Rigdon et aussi à mon serviteur Hyrum Smith, et à vos conseillers qui sont et seront désignés plus tard, 
2 ainsi qu'à vous, mon serviteur Edward Partridge et ses conseillers,
3 et aussi à vous, mes fidèles serviteurs qui êtes membres du grand conseil de mon Église en Sion, car c'est ainsi qu'il sera appelé, et à tous les anciens et au peuple de mon Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours dispersés au dehors, dans le monde entier.
4 Car c'est là le nom que portera mon Église dans les derniers jours, c'est-à-dire l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.
5 En vérité, je vous le dis à tous: Levez-vous, brillez, afin que votre lumière soit une bannière pour les nations.
6 Et que le rassemblement au pays de Sion et dans ses pieux soit pour la défense, le refuge contre la tempête, et contre la colère lorsqu'elle sera déversée sans mélange sur toute la terre.
7 Que la ville, Far West, soit une terre sainte et me soit consacrée, et elle sera appelée très sainte, car le sol sur lequel vous vous tenez est saint.
8 C'est pourquoi, je vous commande de me bâtir une maison pour le rassemblement des saints, afin qu'ils m'adorent.
9 Et que le commencement de ce travail, les fondations et le travail préparatoire se fassent l'été prochain.
10 Et que l'on commence le quatrième jour de juillet prochain; et que mon peuple travaille dès lors diligemment à bâtir une maison à mon nom.
11 Et que dans un an, à partir de ce jour, on recommence à poser les fondations de ma maison.
12 Ainsi, qu'on travaille dès lors diligemment jusqu'à ce que ce soit fini, depuis la pierre angulaire jusqu'au sommet, jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien qui ne soit fini.
13 En vérité, je vous le dis, que ni mon serviteur Joseph, ni mon serviteur Sidney, ni mon serviteur Hyrum ne s'endettent encore pour la construction d'une maison à mon nom,
14 mais qu'une maison soit bâtie à mon nom, conformément au modèle que je leur montrerai.
15 Et si mon peuple ne la bâtit pas conformément au modèle que je montrerai à sa présidence, je ne l'accepterai pas de ses mains.
16 Mais si mon peuple la bâtit conformément au modèle que je montrerai à sa présidence, c'est-à-dire mon serviteur Joseph et ses conseillers, alors je l'accepterai des mains de mon peuple.
17 Et de plus, en vérité, je vous le dis, ma volonté est que la ville de Far West soit construite rapidement par le rassemblement de mes saints;
18 et aussi que d'autres lieux soient désignés pour être des pieux dans les régions alentour, comme cela sera manifesté de temps en temps à mon serviteur Joseph.
19 Car voici, je serai avec lui, et je le sanctifierai devant le peuple, car c'est à lui que j'ai donné les clefs de ce royaume et de ce ministère. J'ai dit. Amen.
 


SECTION 116

Révélation donnée le 19 mai 1838 à Joseph Smith, le prophète, près de Wight's Ferry, au lieu-dit Spring Hill, comté de Daviess (Missouri) (History of the Church, vol. 3, p. 35).

1 Spring Hill est appelé Adam-ondi-Ahman par le Seigneur, parce que, dit-il, c'est le lieu où Adam viendra rendre visite à son peuple, autrement dit, le lieu où l'Ancien des jours s'assiéra, comme le dit Daniel, le prophète.


SECTION 117

Révélation donnée le 8 juillet 1838, par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Far West (Missouri), concernant les devoirs immédiats de William Marks, Newel K. Whitney et Oliver Granger (History of the Church, vol. 3, pp. 45-46).

1-9, Les serviteurs du Seigneur ne doivent pas convoiter les choses temporelles, car "que sont les biens pour le Seigneur?".
10-16, Ils doivent délaisser leur mesquinerie d'âme, et leurs sacrifices seront sacrés pour le Seigneur.

1 EN vérité, ainsi dit le Seigneur à mon serviteur William Marks et aussi à mon serviteur Newel K. Whitney: Qu'ils liquident rapidement leurs affaires et quittent le pays de Kirtland avant que moi, le Seigneur, j'envoie de nouveau les neiges sur la terre.
2 Qu'ils s'éveillent et se lèvent, qu'ils partent et ne demeurent pas, car moi, le Seigneur, je le commande.
3 C'est pourquoi, s'ils demeurent, ils ne s'en trouveront pas bien.
4 Qu'ils se repentent de tous leurs péchés et de tous leurs désirs cupides devant moi, dit le Seigneur, car que sont les biens pour moi? dit le Seigneur.
5 Que les propriétés de Kirtland soient liquidées pour les dettes, dit le Seigneur. Laissez-les aller, dit le Seigneur, et que ce qui reste demeure entre vos mains, dit le Seigneur.
6 Car n'ai-je pas fait les oiseaux du ciel, ainsi que les poissons de la mer et les animaux des montagnes? N'ai-je pas fait la terre? Ne tiens-je pas les destinées de toutes les armées des nations de la terre?
7 C'est pourquoi, ne ferai-je pas bourgeonner et fleurir les lieux solitaires, et ne les ferai-je pas produire en abondance? dit le Seigneur.
8 N'y a-t-il pas suffisamment de place sur les montagnes d'Adam-ondi-Ahman et dans les plaines d'Olaha Schinehah, le pays où Adam demeura, pour que vous convoitiez ce qui n'est que la goutte, et négligiez ce qu'il y a de plus important?
9 C'est pourquoi, venez ici au pays de mon peuple, c'est-à-dire Sion.
10 Que mon serviteur William Marks soit fidèle dans un petit nombre de choses, et il sera gouverneur d'un grand nombre. Il présidera au milieu de mon peuple dans la ville de Far West et il recevra les bénédictions de mon peuple.
11 Que mon serviteur Newel K. Whitney ait honte de la bande des Nicolaïtes et de toutes leurs abominations secrètes, et de toute sa mesquinerie d'âme devant moi, dit le Seigneur, qu'il vienne au pays d'Adam-ondi-Ahman et soit un évêque pour mon peuple, dit le Seigneur, non pas de nom, mais de fait, dit le Seigneur.
12 Et de plus, je vous le dis, je me souviens de mon serviteur Oliver Granger; voici, en vérité, je lui dis que son nom sera tenu en mémoire sacrée de génération en génération, pour toujours et à jamais, dit le Seigneur.
13 C'est pourquoi, qu'il combatte avec ardeur pour la rédemption de la Première Présidence de mon Église, dit le Seigneur, et lorsqu'il tombera, il se relèvera, car son sacrifice sera plus sacré pour moi que son accroissement, dit le Seigneur.
14 C'est pourquoi, qu'il vienne rapidement ici, au pays de Sion; et en temps voulu, il deviendra marchand pour mon nom, dit le Seigneur, pour le profit de mon peuple.
15 C'est pourquoi, que nul ne méprise mon serviteur Oliver Granger, mais les bénédictions de mon peuple seront sur lui pour toujours et à jamais.
16 Et de plus, en vérité, je vous le dis, que tous mes serviteurs du pays de Kirtland se souviennent du Seigneur, leur Dieu, et de ma maison pour la garder et la préserver dans sa sainteté et pour renverser les changeurs lorsque je le jugerai bon, dit le Seigneur. J'ai dit. Amen.


SECTION 118

Révélation donnée le 8 juillet 1838, par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Far West (Missouri), en réponse à la supplication: "Montre-nous ta volonté, ô Seigneur, concernant les Douze" (History of the Church, 3:46).

1-3, Le Seigneur pourvoira aux besoins des familles des Douze.
4-6, Les vacances chez les Douze comblées.

1 EN vérité, ainsi dit le Seigneur: Que l'on tienne immédiatement une conférence, que les Douze soient organisés et que l'on désigne des hommes pour prendre la place de ceux qui sont tombés.
2 Que mon serviteur Thomas reste pendant un certain temps au pays de Sion pour publier ma parole.
3 Que le reste continue à prêcher dès cette heure, et s'ils le font en toute humilité de cœur, avec douceur, modestie et longanimité, moi, le Seigneur, je leur fais la promesse que je pourvoirai aux besoins de leurs familles et que dorénavant une porte efficace leur sera ouverte.
4 Et qu'ils partent le printemps prochain pour aller sur les grandes eaux promulguer là-bas mon Évangile dans sa plénitude, et rendre témoignage de mon nom.
5 Qu'ils prennent congé de mes saints dans la ville de Far West, le vingt-sixième jour d'avril prochain, dans le lieu où sera bâtie ma maison, dit le Seigneur.
6 Que mon serviteur John Taylor, et aussi mon serviteur John E. Page, et aussi mon serviteur Wilford Woodruff, et aussi mon serviteur Willard Richards soient désignés pour remplir la place de ceux qui sont tombés et soient notifiés officiellement de leur désignation.


SECTION 119

Révélation donnée le 8 juillet 1838, par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Far West (Missouri), en réponse à la supplication: "Ô Seigneur! Montre à tes serviteurs combien tu requiers des biens de ton peuple pour la dîme" (History of the Church, vol. 3, p. 44). La loi de la dîme, telle qu'elle est comprise aujourd'hui, n'avait pas été donnée à l'Église avant cette révélation. Le terme dîme, dans la prière qui vient d'être citée et dans les révélations précédentes (64:23; 85:3; 97:11), ne signifiait pas un dixième seulement, mais toutes les offrandes volontaires, ou contributions, aux fonds de l'Église. Le Seigneur avait précédemment donné à l'Église la loi de consécration et d'intendance des biens, que les membres (principalement les dirigeants) contractèrent par une alliance qui devait être éternelle. Beaucoup n'ayant pas respecté cette alliance, le Seigneur la retira pendant un certain temps et donna à sa place la loi de la dîme à l'Église entière. Le prophète demanda au Seigneur quelle proportion de leurs biens il exigeait pour les buts sacrés. Cette révélation donne sa réponse.

1-5, Les saints doivent payer le surplus de leurs biens et ensuite donner annuellement, comme dîme, le dixième de leurs revenus.
6-7, Cette façon de faire sanctifiera le pays de Sion.

1 EN vérité, ainsi dit le Seigneur: Je requiers d'eux qu'ils remettent entre les mains de l'évêque de mon Église, en Sion, tout le surplus de leurs biens,
2 pour la construction de ma maison, pour la pose des fondations de Sion, pour la prêtrise et pour les dettes de la présidence de mon Église.
3 Et ce sera le commencement de la dîme de mon peuple.
4 Et après cela, ceux qui auront été ainsi dîmés payeront annuellement un dixième de tous leurs revenus; et ce sera pour eux une loi permanente à jamais, pour ma sainte prêtrise, dit le Seigneur.
5 En vérité, je vous le dis, il arrivera que tous ceux qui se rassemblent au pays de Sion seront dîmés du surplus de leurs biens et observeront cette loi; sinon, ils ne seront pas trouvés dignes de demeurer parmi vous.
6 Et je vous le dis, si mon peuple n'observe pas cette loi pour la sanctifier, ni ne sanctifie le pays de Sion par cette loi, afin que mes lois et mes ordonnances y soient gardées, afin qu'il soit très saint, voici, en vérité, je vous le dis, il ne sera pas pour vous un pays de Sion.
7 Et ce sera un modèle pour tous les pieux de Sion. J'ai dit. Amen.


SECTION 120

Révélation donnée le 8 juillet 1838, par l'intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Far West (Missouri), révélant l'affectation à donner aux biens dîmés selon les dispositions de la révélation précédente, la section 119 (History of the Church, vol. 3, p. 44).

1 EN vérité, ainsi dit le Seigneur, le temps est maintenant venu où leur affectation sera décidée par un conseil composé de la Première Présidence de mon Église, de l'évêque et de son conseil, et de mon grand conseil, et par ma propre voix que je leur ferai entendre, dit le Seigneur. J'ai dit. Amen. 


l Accueil l Écritures l Livres l Magazines l Études l Médias l Art l