LIVRE DE MOSIAH



I 01 I 02 I 03 I 04 I 05 I 06 I 07 I 08 I 09 I 10 I 11 I 12 I 13 I 14 I 15 I 16 I 17 I 18 I 19 I 20 I 21 I 22 I 23 I 24 I 25 I 26 I 27 I 28 I 29 I

 

CHAPITRE 1



Le roi Benjamin enseigne à ses fils la langue et les prophéties de leurs pères - Leur religion et leur civilisation ont été préservées grâce aux annales tenues sur les diverses plaques - Mosiah est choisi comme roi et reçoit la garde des annales et d'autres choses. Vers 130-124 av. J.-C.



1 OR, il n'y eut plus de querelles dans tout le pays de Zarahemla, parmi tout le peuple qui appartenait au roi Benjamin, de sorte que le roi Benjamin eut une paix continuelle tout le reste de ses jours.

2 Et il arriva qu'il eut trois fils; et il les appela Mosiah, et Hélorum, et Hélaman. Et il les fit instruire dans toute la langue de ses pères, afin qu'ils devinssent ainsi des hommes pleins de jugement, et afin qu'ils eussent connaissance des prophéties qui avaient été dites par la bouche de leurs pères, qui leur avaient été remises par la main du Seigneur.

3 Et il les instruisit aussi concernant les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain, disant: Mes fils, je voudrais que vous vous souveniez que s'il n'y avait pas eu ces plaques, qui contiennent ces annales et ces commandements, nous aurions dû souffrir dans l'ignorance, oui, en ce moment même, ne connaissant pas les mystères de Dieu.

4 Car il n'aurait pas été possible à notre père, Léhi, de se souvenir de toutes ces choses, pour les enseigner à ses enfants, s'il n'y avait pas eu l'aide de ces plaques; car, ayant été instruit dans la langue des Égyptiens, il pouvait lire ces inscriptions gravées et les enseigner à ses enfants, afin qu'ils pussent ainsi les enseigner à leurs enfants, accomplissant ainsi les commandements de Dieu, oui, jusqu'à présent.

5 Je vous dis, mes fils, que s'il n'y avait pas ces choses, qui ont été gardées et préservées par la main de Dieu afin que nous puissions lire et comprendre ce qui concerne ses mystères, et toujours avoir ses commandements sous les yeux, même nos pères auraient dégénéré dans l'incrédulité, et nous aurions été semblables à nos frères, les Lamanites, qui ne savent rien de ces choses, et n'y croient même pas lorsqu'on les leur enseigne, à cause des traditions de leurs pères, qui ne sont pas correctes.

6 Ô mes fils, je voudrais que vous vous souveniez que ces paroles sont vraies, et aussi que ces annales sont vraies. Et voici, également les plaques de Néphi, qui contiennent les annales et les paroles de nos pères depuis le moment où ils quittèrent Jérusalem jusqu'à maintenant, et elles sont vraies; et nous pouvons savoir qu'elles sont sûres, parce que nous les avons sous les yeux.

7 Et maintenant, mes fils, je voudrais que vous vous souveniez de les sonder diligemment afin d'en tirer profit; et je voudrais que vous gardiez les commandements de Dieu afin de prospérer dans le pays, selon les promesses que le Seigneur a faites à nos pères.

8 Et le roi Benjamin enseigna à ses fils beaucoup d'autres choses qui ne sont pas écrites dans ce livre.

9 Et il arriva que lorsque le roi Benjamin eut fini d'instruire ses fils, il devint vieux, et il vit qu'il devrait très bientôt aller où va tout ce qui est terrestre; il pensa donc qu'il était opportun de conférer le royaume à l'un de ses fils.

10 C'est pourquoi il fit amener Mosiah devant lui; et voici les paroles qu'il lui adressa, disant: Mon fils, je voudrais que tu fasses une proclamation à travers tout ce pays, parmi tout ce peuple, c'est-à-dire au peuple de Zarahemla et au peuple de Mosiah, qui demeure dans le pays, afin qu'il soit rassemblé; car le lendemain je proclamerai de ma propre bouche à ce peuple, qui est le mien, que tu es roi et gouverneur de ce peuple, que le Seigneur, notre Dieu, nous a donné.

11 Et de plus, je donnerai à ce peuple un nom, afin qu'on puisse ainsi le distinguer par-dessus tous les peuples que le Seigneur Dieu a fait sortir du pays de Jérusalem; et cela, je le fais parce qu'il a été un peuple diligent à garder les commandements du Seigneur.

12 Et je lui donne un nom qui ne sera jamais effacé, si ce n'est par la transgression.

13 Oui, et de plus, je te dis que si ce peuple hautement favorisé par le Seigneur vient à tomber dans la transgression et à devenir un peuple méchant et adultère, le Seigneur le livrera, afin qu'ainsi il devienne faible comme ses frères; et il ne le préservera plus par sa puissance incomparable et merveilleuse, comme il a préservé nos pères jusqu'ici.

14 Car je te dis que s'il n'avait pas étendu son bras pour préserver nos pères, ils seraient tombés entre les mains des Lamanites et seraient devenus les victimes de leur haine.

15 Et il arriva que lorsque le roi Benjamin eut fini de dire ces paroles à son fils, il lui donna la charge de toutes les affaires du royaume.

16 Et de plus, il lui donna aussi la charge des annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain; et aussi les plaques de Néphi; et aussi l'épée de Laban et la boule, ou directeur, qui conduisit nos pères à travers le désert, qui fut préparée par la main du Seigneur, afin que chacun d'eux fût ainsi conduit selon l'attention et la diligence dont il faisait preuve envers lui.

17 C'est pourquoi, comme ils étaient infidèles, ils ne prospérèrent ni ne progressèrent dans leur voyage, mais furent poussés en arrière et encoururent le déplaisir de Dieu; et pour cette raison, ils furent frappés de famine et de grandes afflictions, pour les inciter à se souvenir de leur devoir.

18 Et alors, il arriva que Mosiah alla et fit ce que son père lui avait commandé, et fit une proclamation à tout le peuple qui était au pays de Zarahemla, afin qu'il se rassemblât pour monter au temple entendre les paroles que son père lui dirait.



CHAPITRE 2



Le roi Benjamin s'adresse à son peuple - Il rappelle l'équité, l'impartialité et la spiritualité de son règne - Il lui recommande de servir son Roi céleste - Ceux qui se rebellent contre Dieu connaîtront une angoisse semblable à un feu qui ne s'éteint pas. Vers 124 av. J.-C.



1 ET il arriva que lorsque Mosiah eut fait ce que son père lui avait commandé, et eut fait une proclamation à travers tout le pays, le peuple se rassembla à travers tout le pays, pour monter au temple entendre les paroles que le roi Benjamin lui dirait.

2 Et il y en avait un grand nombre, oui, tant qu'on ne les compta pas; car ils s'étaient multipliés extrêmement et étaient devenus grands dans le pays.

3 Et ils prirent aussi certains des premiers-nés de leurs troupeaux, afin d'offrir des sacrifices et des holocaustes, selon la loi de Moïse;

4 et aussi, afin de rendre grâces au Seigneur, leur Dieu, qui les avait fait sortir du pays de Jérusalem et les avait délivrés des mains de leurs ennemis, et avait désigné des hommes justes pour être leurs instructeurs, et aussi un homme juste pour être leur roi, qui avait fait régner la paix au pays de Zarahemla, et qui leur avait enseigné à garder les commandements de Dieu, afin qu'ils fussent dans l'allégresse et fussent remplis d'amour envers Dieu et envers tous les hommes.

5 Et il arriva que lorsqu'ils montèrent au temple, ils dressèrent leurs tentes alentour, chaque homme selon sa famille, composée de sa femme, et de ses fils, et de ses filles, et de leurs fils, et de leurs filles, depuis l'aîné jusqu'au plus jeune, chaque famille étant séparée des autres.

6 Et ils dressèrent leurs tentes autour du temple, chaque homme ayant la porte de sa tente tournée vers le temple, afin de pouvoir rester dans leurs tentes et entendre les paroles que le roi Benjamin leur dirait;

7 car la multitude était si grande que le roi Benjamin ne pouvait l'instruire toute dans les murs du temple; c'est pourquoi il fit ériger une tour, afin que son peuple pût entendre les paroles qu'il lui dirait.

8 Et il arriva qu'il commença à parler à son peuple du haut de la tour; et ils ne pouvaient pas tous entendre ses paroles à cause de la grandeur de la multitude; c'est pourquoi il fit écrire les paroles qu'il disait et les fit envoyer parmi ceux qui n'étaient pas à la portée de sa voix, afin qu'ils reçussent aussi ses paroles.

9 Et voici les paroles qu'il dit et fit écrire, disant: Mes frères, vous tous qui vous êtes assemblés, vous qui pouvez entendre les paroles que je vais vous dire aujourd'hui, je ne vous ai pas commandé de monter ici pour prendre à la légère les paroles que je vais dire, mais pour m'écouter, et ouvrir les oreilles afin d'entendre, et le cœur afin de comprendre, et l'esprit afin que les mystères de Dieu soient dévoilés à votre vue.

10 Je ne vous ai pas commandé de monter ici pour que vous me craigniez, ou pour que vous pensiez que, de moi-même, je suis plus qu'un homme mortel.

11 Mais je suis semblable à vous, sujet à toutes sortes d'infirmités de corps et d'esprit; cependant j'ai été choisi par ce peuple, et consacré par mon père, et la main du Seigneur a permis que je sois gouverneur et roi de ce peuple; et j'ai été gardé et préservé par sa puissance incomparable, pour vous servir de tout le pouvoir, de tout l'esprit et de toute la force que le Seigneur m'a accordés.

12 Je vous dis que puisqu'il m'a été permis de passer ma vie à votre service jusqu'à présent, et que je n'ai recherché de vous ni or, ni argent, ni aucune sorte de richesse;

13 et je n'ai pas souffert non plus que vous soyez enfermés dans des cachots, ni que l'un de vous fasse de l'autre son esclave, ni que vous commettiez le meurtre, ou le pillage, ou le vol, ou l'adultère; et je n'ai même pas souffert que vous commettiez la moindre méchanceté, et vous ai enseigné que vous deviez garder les commandements du Seigneur dans tout ce qu'il vous a commandé -

14 Et moi-même j'ai travaillé de mes mains pour vous servir, et pour que vous ne soyez pas accablés d'impôts, et qu'il ne vienne rien sur vous qui soit pénible à supporter - et vous êtes vous-mêmes témoins aujourd'hui de tout ce que j'ai dit.

15 Pourtant, mes frères, je n'ai pas fait ces choses afin de me vanter, et je ne dis pas non plus ces choses afin de pouvoir vous accuser; mais je vous dis ces choses afin que vous sachiez que je peux répondre aujourd'hui d'une conscience nette devant Dieu.

16 Voici, je vous dis que parce que je vous ai dit que j'avais passé ma vie à votre service, je ne désire pas me vanter, car j'étais simplement au service de Dieu.

17 Et voici, je vous dis ces choses afin que vous appreniez la sagesse; afin que vous appreniez que lorsque vous êtes au service de vos semblables, vous êtes simplement au service de votre Dieu.

18 Voici, vous m'avez appelé votre roi; et si moi, que vous appelez votre roi, je travaille pour vous servir, ne devriez-vous pas travailler pour vous servir les uns les autres?

19 Et voici aussi, si moi, que vous appelez votre roi, qui ai passé ma vie à votre service, et cependant ai été au service de Dieu, je mérite un remerciement quelconque de votre part, ô comme vous devriez remercier votre Roi céleste!

20 Je vous dis, mes frères, que si vous exprimiez tous les remerciements et toutes les louanges que votre âme tout entière a le pouvoir de posséder, à ce Dieu qui vous a créés, et vous a gardés et préservés, et a fait que vous vous réjouissiez, et vous a accordé de vivre en paix les uns avec les autres -

21 Je vous dis que si vous le serviez, lui qui vous a créés depuis le commencement, et vous préserve de jour en jour, en vous prêtant le souffle afin que vous viviez, et ayez le mouvement, et agissiez selon votre volonté, vous soutenant même d'un moment à l'autre - je dis, si vous le serviez de votre âme tout entière, vous ne seriez encore que des serviteurs inutiles.

22 Et voici, tout ce qu'il exige de vous, c'est que vous gardiez ses commandements; et il vous a promis que si vous gardiez ses commandements, vous prospéreriez dans le pays; et il ne varie jamais de ce qu'il a dit; c'est pourquoi, si vous gardez ses commandements, il vous bénit et vous fait prospérer.

23 Et maintenant, en premier lieu, il vous a créés et vous a accordé la vie, ce dont vous lui êtes redevables.

24 Et deuxièmement, il exige que vous fassiez ce qu'il vous a commandé; et si vous le faites, il vous bénit immédiatement pour cela; c'est pourquoi, il vous a payés. Et vous lui êtes toujours redevables, et vous l'êtes, et le serez pour toujours et à jamais; de quoi pouvez-vous donc vous vanter?

25 Et maintenant, je le demande, pouvez-vous dire quoi que ce soit pour vous-mêmes? Je vous réponds: non. Vous ne pouvez pas dire que vous êtes ne serait-ce qu'autant que la poussière de la terre; pourtant, vous avez été créés de la poussière de la terre; mais voici, elle appartient à celui qui vous a créés.

26 Et moi, même moi, que vous appelez votre roi, je ne suis pas meilleur que vous; car je suis aussi poussière. Et vous voyez que je suis vieux, et que je suis sur le point de rendre ce corps mortel à la terre, sa mère.

27 C'est pourquoi, de même que je vous ai dit que je vous ai servis, marchant la conscience nette devant Dieu, de même je vous ai maintenant fait rassembler, afin que je sois trouvé innocent, et que votre sang ne retombe pas sur moi lorsque je comparaîtrai pour être jugé par Dieu sur ce qu'il m'a commandé à votre sujet.

28 Je vous dis que je vous ai fait rassembler afin de débarrasser mes vêtements de votre sang, au moment où je suis sur le point de descendre dans ma tombe, afin que je descende en paix et que mon esprit immortel se joigne aux chœurs là-haut pour chanter les louanges d'un Dieu juste.

29 Et de plus, je vous dis que je vous ai fait rassembler afin de pouvoir vous déclarer que je ne peux plus être votre instructeur ni votre roi;

30 car en ce moment même, mon corps tout entier tremble extrêmement tandis que j'essaie de vous parler; mais le Seigneur Dieu me soutient, et a souffert que je vous parle, et m'a commandé de vous déclarer aujourd'hui que mon fils Mosiah est votre roi et votre gouverneur.

31 Et maintenant, mes frères, je voudrais que vous fassiez ce que vous avez fait jusqu'ici. De même que vous avez gardé mes commandements, et aussi les commandements de mon père, et avez prospéré, et qu'il vous a été évité de tomber entre les mains de vos ennemis, de même, si vous gardez les commandements de mon fils, ou les commandements de Dieu, qui vous seront remis par lui, vous prospérerez dans le pays, et vos ennemis n'auront aucun pouvoir sur vous.

32 Mais, ô mon peuple, prenez garde qu'il ne s'élève des querelles parmi vous, et que vous trouviez bon d'obéir à l'esprit malin dont a parlé mon père Mosiah.

33 Car voici, il y a une malédiction qui est prononcée contre celui qui trouve bon d'obéir à cet esprit; car s'il trouve bon de lui obéir, et reste et meurt dans ses péchés, il boit de la damnation pour son âme; car il reçoit pour salaire un châtiment éternel, ayant transgressé la loi de Dieu à l'encontre de la connaissance qu'il avait.

34 Je vous dis qu'il n'en est pas un parmi vous, si ce n'est vos petits enfants qui n'ont pas été instruits à ce sujet, qui ne sache que vous êtes éternellement redevables à votre Père céleste, de lui rendre tout ce que vous avez et êtes; et aussi qui n'ait été instruit au sujet des annales qui contiennent les prophéties qui ont été dites par les saints prophètes jusqu'au moment où notre père, Léhi, a quitté Jérusalem;

35 Et aussi, tout ce qui a été dit par nos pères jusqu'à maintenant. Et voici, aussi, ils ont dit ce que le Seigneur leur commandait; c'est pourquoi, elles sont justes et vraies.

36 Et maintenant, je vous dis, mes frères, que si, après avoir connu tout cela et en avoir été instruits, vous transgressez et allez à l'encontre de ce qui a été dit, vous vous retirez de l'Esprit du Seigneur, pour qu'il n'ait pas de place en vous pour vous guider dans les sentiers de la sagesse, pour que vous soyez bénis, rendus prospères et préservés -

37 je vous dis que l'homme qui fait cela entre en rébellion ouverte contre Dieu; c'est pourquoi il trouve bon d'obéir à l'esprit malin et devient ennemi de toute justice; c'est pourquoi, le Seigneur n'a aucune place en lui, car il ne demeure pas dans des temples qui ne sont pas saints.

38 C'est pourquoi, si cet homme ne se repent pas, et reste et meurt ennemi de Dieu, les exigences de la justice divine éveillent son âme immortelle à la conscience vive de sa culpabilité, ce qui le fait reculer hors de la présence du Seigneur et remplit son sein de culpabilité, et de souffrance, et d'angoisse, ce qui est semblable à un feu qui ne s'éteint pas, dont la flamme monte pour toujours et à jamais.

39 Et maintenant, je vous dis que la miséricorde n'a aucun droit sur cet homme; c'est pourquoi sa condamnation finale est d'endurer un tourment sans fin.

40 Ô, vous tous, hommes âgés, et vous aussi, jeunes hommes, et vous, petits enfants qui pouvez comprendre mes paroles, car je vous ai parlé clairement afin que vous compreniez, je prie que vous vous éveilliez au souvenir de la situation affreuse de ceux qui sont tombés dans la transgression.

41 Et de plus, je désirerais que vous méditiez sur l'état béni et bienheureux de ceux qui gardent les commandements de Dieu. Car voici, ils sont bénis en tout, tant dans le temporel que dans le spirituel; et s'ils tiennent bon avec fidélité jusqu'à la fin, ils sont reçus dans le ciel, afin de pouvoir ainsi demeurer avec Dieu dans un état de bonheur sans fin. Oh! souvenez-vous, souvenez-vous que ces choses sont vraies; car le Seigneur Dieu l'a dit.



CHAPITRE 3



Suite du discours du roi Benjamin - Le Seigneur Omnipotent exercera un ministère parmi les hommes dans un tabernacle d'argile - Du sang sortira de ses pores lorsqu'il expiera les péchés du monde - Son nom est le seul par lequel vient le salut - Les hommes peuvent, grâce à l'expiation, se dépouiller de l'homme naturel et devenir des saints - Le tourment des méchants sera comme un étang de feu et de soufre. Vers 124 av. J.-C.



1 ET en outre, mes frères, je voudrais attirer votre attention, car j'ai encore à vous parler quelque peu; voici, j'ai des choses à vous dire sur ce qui va arriver.

2 Et les choses que je vais vous dire m'ont été révélées par un ange de Dieu. Et il me dit: Éveille-toi; et je m'éveillai, et voici, il se tenait devant moi.

3 Et il me dit: Éveille-toi, et entends les paroles que je vais te dire; car voici, je suis venu t'annoncer la bonne nouvelle d'une grande joie.

4 Car le Seigneur a entendu tes prières, et a jugé de ta justice, et m'a envoyé t'annoncer que tu peux te réjouir; et que tu peux l'annoncer à ton peuple, afin qu'il soit aussi rempli de joie.

5 Car voici, le temps vient, et n'est pas très éloigné, où le Seigneur Omnipotent qui règne, qui était et est de toute éternité à toute éternité, descendra du ciel avec puissance parmi les enfants des hommes, et demeurera dans un tabernacle d'argile, et s'en ira parmi les hommes, accomplissant de grands miracles, tels que guérir les malades, ressusciter les morts, faire marcher les boiteux, rendre la vue aux aveugles et l'ouïe aux sourds, et guérir toutes sortes de maladies.

6 Et il chassera les démons, ou les esprits malins qui demeurent dans le cœur des enfants des hommes.

7 Et voici, il souffrira les tentations, et la souffrance du corps, la faim, la soif et la fatigue, plus encore que l'homme ne peut en souffrir sans en mourir; car voici, du sang lui sort de chaque pore, si grande sera son angoisse pour la méchanceté et les abominations de son peuple.

8 Et il sera appelé Jésus-Christ, le Fils de Dieu, le Père du ciel et de la terre, le Créateur de tout depuis le commencement; et sa mère sera appelée Marie.

9 Et voici, il vient parmi les siens afin que le salut parvienne aux enfants des hommes par la foi en son nom; et même après tout cela, on le considérera comme un homme, et on dira qu'il a un démon, et on le flagellera, et on le crucifiera.

10 Et le troisième jour, il se lèvera d'entre les morts; et voici, il se tient pour juger le monde; et voici, toutes ces choses se font pour qu'un jugement juste vienne sur les enfants des hommes.

11 Car voici, son sang expie aussi les péchés de ceux qui sont tombés par la transgression d'Adam, qui sont morts sans connaître la volonté de Dieu à leur sujet, ou qui ont péché par ignorance.

12 Mais malheur, malheur à celui qui sait qu'il se rebelle contre Dieu! Car le salut ne parvient à aucun de ceux-là, si ce n'est par le repentir et la foi au Seigneur Jésus-Christ.

13 Et le Seigneur Dieu a envoyé ses saints prophètes parmi tous les enfants des hommes, pour annoncer ces choses à toutes tribus, nations et langues, afin que tous ceux qui croient que le Christ viendra reçoivent le pardon de leurs péchés et se réjouissent d'une joie extrêmement grande, comme s'il était déjà venu parmi eux.

14 Pourtant, le Seigneur Dieu vit que son peuple était un peuple au cou roide, et il lui imposa une loi, la loi de Moïse.

15 Et il lui montra beaucoup de signes, et de prodiges, et de figures, et de préfigurations concernant sa venue; et de saints prophètes lui parlèrent aussi de sa venue; et cependant, il s'endurcit le cœur, et ne comprit pas que la loi de Moïse ne sert à rien, si ce n'est par l'expiation de son sang.

16 Et même s'il était possible aux petits enfants de pécher, ils ne pourraient pas être sauvés; mais je vous dis qu'ils sont bénis; car voici, comme ils tombent en Adam, ou de par leur nature, de même le sang du Christ expie leurs péchés.

17 Et de plus, je vous dis qu'il n'y aura aucun autre nom donné, ni aucune autre voie ni moyen par lesquels le salut puisse parvenir aux enfants des hommes, si ce n'est dans et par le nom du Christ, le Seigneur Omnipotent.

18 Car voici, il juge, et son jugement est juste; et le tout petit enfant qui meurt dans sa prime enfance ne périt pas; mais les hommes boivent de la damnation pour leur âme s'ils ne s'humilient, et ne deviennent comme des petits enfants, et ne croient que le salut a été, et est, et sera, dans et par le sang expiatoire du Christ, le Seigneur Omnipotent.

19 Car l'homme naturel est ennemi de Dieu, et l'est depuis la chute d'Adam, et le sera pour toujours et à jamais, à moins qu'il ne se rende aux persuasions de l'Esprit-Saint, et ne se dépouille de l'homme naturel, et ne devienne un saint par l'expiation du Christ, le Seigneur, et ne devienne semblable à un enfant, soumis, doux, humble, patient, plein d'amour, disposé à se soumettre à tout ce que le Seigneur juge bon de lui infliger, tout comme un enfant se soumet à son père.

20 Et de plus, je te dis que le temps viendra où la connaissance d'un Sauveur se répandra parmi toutes les nations, tribus, langues et peuples.

21 Et voici, lorsque ce temps viendra, nul ne sera trouvé innocent devant Dieu, si ce n'est les petits enfants, autrement que par le repentir et la foi au nom du Seigneur Dieu Omnipotent.

22 Et en ce moment même, lorsque tu auras enseigné à ton peuple ce que le Seigneur, ton Dieu, t'a commandé, même alors il ne sera plus trouvé innocent aux yeux de Dieu, si ce n'est selon les paroles que je t'ai dites.

23 Et maintenant, j'ai dit les paroles que le Seigneur Dieu m'a commandé de dire.

24 Et ainsi dit le Seigneur: Elles resteront comme un témoignage éclatant contre ce peuple au jour du jugement; par elles il sera jugé, chaque homme selon ses œuvres, qu'elles soient bonnes ou qu'elles soient mauvaises.

25 Et si elles sont mauvaises, ils sont condamnés à la vision affreuse de leur culpabilité et de leurs abominations personnelles, ce qui les fait reculer hors de la présence du Seigneur, vers un état de misère et de tourment sans fin d'où ils ne peuvent plus revenir; c'est pourquoi, ils ont bu de la damnation pour leur âme.

26 C'est pourquoi, ils ont bu à la coupe de la colère de Dieu, que la justice ne pourrait pas plus leur refuser qu'elle ne pouvait refuser qu'Adam tombât parce qu'il avait mangé du fruit défendu; c'est pourquoi, la miséricorde ne pourrait plus jamais avoir de droit sur eux.

27 Et leur tourment est comme un étang de feu et de soufre, dont les flammes ne s'éteignent pas et dont la fumée monte pour toujours et à jamais. Ainsi m'a commandé le Seigneur. Amen.



CHAPITRE 4



Suite du discours du roi Benjamin - Le salut vient par l'expiation - Croyez en Dieu pour être sauvés - Conservez le pardon de vos péchés par votre fidélité - Donnez de vos biens aux pauvres - Faites tout avec sagesse et ordre. Vers 124 av. J.-C.



1 ET alors, il arriva que lorsque le roi Benjamin eut fini de dire les paroles qui lui avaient été remises par l'ange du Seigneur, il jeta les regards autour de lui sur la multitude, et voici, elle était tombée par terre, car la crainte du Seigneur était venue sur elle.

2 Et elle s'était vue dans son état charnel, encore moins que la poussière de la terre. Et elle s'écria d'une seule voix, disant: Oh! sois miséricordieux, et applique le sang expiatoire du Christ, afin que nous recevions le pardon de nos péchés, et que notre cœur soit purifié; car nous croyons en Jésus-Christ, le Fils de Dieu, qui a créé le ciel et la terre, et toutes choses, qui descendra parmi les enfants des hommes.

3 Et il arriva que lorsqu'elle eut dit ces paroles, l'Esprit du Seigneur vint sur elle, et elle fut remplie de joie, ayant reçu le pardon de ses péchés, et ayant la conscience en paix, à cause de la foi extrême qu'elle avait en Jésus-Christ qui allait venir, selon les paroles que le roi Benjamin lui avait dites.

4 Et le roi Benjamin ouvrit encore la bouche et commença à lui parler, disant: Mes amis et mes frères, ma parenté et mon peuple, je voudrais encore demander votre attention, afin que vous entendiez et compreniez le reste des paroles que je vais vous dire.

5 Car voici, si, en ce moment, la connaissance de la bonté de Dieu vous a fait prendre conscience de votre néant, et de votre état vil et déchu -

6 Je vous le dis, si vous êtes parvenus à la connaissance de la bonté de Dieu, et de sa puissance incomparable, et de sa sagesse, et de sa patience, et de sa longanimité envers les enfants des hommes; et aussi de l'expiation qui a été préparée dès la fondation du monde, afin que le salut parvienne ainsi à celui qui place sa confiance dans le Seigneur, et est diligent à garder ses commandements, et persévère dans la foi jusqu'à la fin de sa vie, je veux dire la vie du corps mortel -

7 Je dis que c'est cet homme-là qui reçoit le salut, par l'intermédiaire de l'expiation qui a été préparée, dès la fondation du monde, pour toute l'humanité qui a jamais été depuis la chute d'Adam, ou qui est, ou qui sera jamais, jusqu'à la fin du monde.

8 Et c'est là le moyen par lequel le salut vient. Et il n'est pas d'autre salut que celui dont j'ai parlé; et il n'y a pas non plus de conditions par lesquelles l'homme puisse être sauvé, si ce n'est les conditions que je vous ai dites.

9 Croyez en Dieu; croyez qu'il est, et qu'il a tout créé, tant dans le ciel que sur la terre; croyez qu'il a toute la sagesse et tout le pouvoir, tant dans le ciel que sur la terre; croyez que l'homme ne comprend pas tout ce que le Seigneur peut comprendre.

10 Et encore, croyez que vous devez vous repentir de vos péchés, et les délaisser, et vous humilier devant Dieu; et demandez avec sincérité de cœur qu'il vous pardonne; et alors, si vous croyez toutes ces choses, veillez à les faire.

11 Et je vous dis encore, comme je l'ai déjà dit, que de même que vous êtes parvenus à la connaissance de la gloire de Dieu, ou si vous avez connu sa bonté et goûté à son amour, et avez reçu le pardon de vos péchés, ce qui cause une joie aussi extrême dans votre âme, de même je voudrais que vous vous souveniez, et gardiez toujours le souvenir de la grandeur de Dieu, et de votre propre néant, et de sa bonté et de sa longanimité envers vous, créatures indignes, et vous humiliiez dans les profondeurs de l'humilité, invoquant quotidiennement le nom du Seigneur, et demeurant avec constance dans la foi de ce qui est à venir, qui a été dit par la bouche de l'ange.

12 Et voici, je vous dis que si vous faites cela, vous vous réjouirez toujours, et serez remplis de l'amour de Dieu, et conserverez toujours le pardon de vos péchés; et vous progresserez dans la connaissance de la gloire de celui qui vous a créés, ou dans la connaissance de ce qui est juste et vrai.

13 Et vous ne serez pas enclins à vous nuire les uns aux autres, mais à vivre en paix et à rendre à chaque homme selon son dû.

14 Et vous ne souffrirez pas que vos enfants soient affamés ou nus; et vous ne souffrirez pas non plus qu'ils transgressent les lois de Dieu, et se battent et se querellent, et servent le diable, qui est le maître du péché, ou qui est l'esprit malin dont ont parlé nos pères, l'ennemi de toute justice.

15 Mais vous leur enseignerez à marcher dans les voies de la vérité et de la sagesse; vous leur enseignerez à s'aimer les uns les autres et à se servir les uns les autres.

16 Et vous-mêmes, vous porterez aussi secours à ceux qui ont besoin de votre secours; vous donnerez de vos biens à celui qui est dans le besoin; et vous ne souffrirez pas que le mendiant vous adresse sa supplication en vain, et ne le renverrez pas pour qu'il périsse.

17 Peut-être diras-tu: L'homme s'est attiré sa misère; c'est pourquoi je retiendrai ma main, et ne lui donnerai pas de ma nourriture, ni ne lui accorderai de mes biens pour qu'il ne souffre pas, car ses châtiments sont justes -

18 Mais je te dis, ô homme, quiconque fait cela a grand sujet de se repentir; et s'il ne se repent pas de ce qu'il a fait, il périra à jamais et n'aura pas de part dans le royaume de Dieu.

19 Car voici, ne sommes-nous pas tous mendiants? Ne dépendons-nous pas tous du même Être, Dieu, pour tous les biens que nous avons, à la fois pour la nourriture et le vêtement, et pour l'or, et pour l'argent, et pour toutes les richesses de toutes sortes que nous avons?

20 Et voici, en ce moment même, vous venez d'invoquer son nom et de mendier le pardon de vos péchés. Et a-t-il souffert que vous mendiiez en vain? Non; il a déversé son Esprit sur vous, et a fait que votre cœur soit rempli de joie, et a fait que votre bouche soit muette, de sorte que vous ne pouviez trouver à vous exprimer, tant votre joie était grande.

21 Et maintenant, si Dieu, qui vous a créés, dont vous dépendez pour votre vie et pour tout ce que vous avez et êtes, vous accorde tout ce que vous demandez de juste, avec foi, croyant que vous recevrez, oh alors, comme vous devriez vous accorder les uns aux autres des biens que vous avez.

22 Et si vous jugez l'homme qui vous adresse sa supplication pour obtenir de vos biens afin de ne pas périr, et le condamnez, à quel point votre condamnation ne sera-t-elle pas plus juste pour avoir refusé vos biens, qui appartiennent non pas à vous mais à Dieu, à qui appartient aussi votre vie; et pourtant vous n'adressez aucune supplication, ni ne vous repentez de ce que vous avez fait.

23 Je vous le dis, malheur à cet homme, car ses biens périront avec lui; et maintenant, je dis ces choses à ceux qui sont riches quant aux choses de ce monde.

24 Et encore, je dis aux pauvres, à vous qui n'avez pas et cependant avez suffisamment pour subsister de jour en jour; je veux dire: vous tous qui refusez au mendiant parce que vous n'avez pas; je voudrais que vous disiez dans votre cœur: Je ne donne pas parce que je n'ai pas, mais si j'avais, je donnerais.

25 Et maintenant, si vous dites cela dans votre cœur, vous restez innocents, sinon vous êtes condamnés; et votre condamnation est juste, car vous convoitez ce que vous n'avez pas reçu.

26 Et maintenant, pour les choses que je vous ai dites, c'est-à-dire pour conserver de jour en jour le pardon de vos péchés, afin de marcher innocents devant Dieu, je voudrais que vous accordiez de vos biens aux pauvres, chaque homme selon ce qu'il a, comme nourrir les affamés, vêtir les nus, visiter les malades et leur apporter du soulagement, tant spirituellement que temporellement, selon leurs besoins.

27 Et veillez à ce que tout cela se fasse avec sagesse et ordre; car il n'est pas requis que l'homme coure plus vite qu'il n'a de force. Et en outre, il est nécessaire qu'il soit diligent, afin qu'il remporte ainsi le prix; c'est pourquoi, tout doit se faire avec ordre.

28 Et je voudrais que vous vous souveniez que quiconque parmi vous emprunte à son prochain, doit rendre la chose qu'il emprunte, selon qu'il est convenu, sinon tu commettras un péché; et peut-être feras-tu aussi commettre un péché à ton prochain.

29 Et finalement, je ne peux pas vous dire toutes les choses par lesquelles vous pouvez commettre le péché; car il y a divers voies et moyens, oui, tant que je ne peux les énumérer.

30 Mais il y a une chose que je peux vous dire, c'est que si vous ne veillez pas à vous-mêmes, et à vos pensées, et à vos paroles, et à vos actes, et n'observez pas les commandements de Dieu, et ne continuez pas dans la foi de ce que vous avez entendu concernant la venue de notre Seigneur jusqu'à la fin de votre vie, vous périrez. Et maintenant, ô homme, souviens-toi, et ne péris pas.



CHAPITRE 5



Par la foi, les saints deviennent fils et filles du Christ - On les appelle alors du nom du Christ - Le roi Benjamin les exhorte à être constants et immuables dans les bonnes œuvres. Vers 124 av. J.-C.



1 ET alors, il arriva que lorsque le roi Benjamin eut ainsi parlé à son peuple, il envoya des gens parmi eux, désirant savoir de son peuple s'il croyait aux paroles qu'il lui avait dites.

2 Et tous s'écrièrent d'une seule voix, disant: Oui, nous croyons toutes les paroles que tu nous as dites; et aussi, nous savons qu'elles sont sûres et vraies, à cause de l'Esprit du Seigneur Omnipotent, qui a produit un grand changement en nous, ou dans notre cœur, de sorte que nous n'avons plus de disposition à faire le mal, mais à faire continuellement le bien.

3 Et par la bonté infinie de Dieu et les manifestations de son Esprit, nous avons, nous aussi, de grandes perspectives sur ce qui est à venir; et si c'était opportun, nous pourrions prophétiser à propos de tout.

4 Et c'est la foi que nous avons eue dans les choses que notre roi nous a dites qui nous a fait parvenir à cette grande connaissance, par laquelle nous nous réjouissons d'une joie aussi extrême.

5 Et nous sommes disposés à conclure avec notre Dieu l'alliance de faire sa volonté et d'être obéissants à ses commandements dans tout ce qu'il nous commandera, tout le reste de nos jours, afin de ne pas attirer sur nous un tourment sans fin, comme l'ange l'a dit, afin de ne pas boire à la coupe de la colère de Dieu.

6 Or, c'étaient là les paroles que le roi Benjamin désirait de leur part; et c'est pourquoi il leur dit: Vous avez dit les paroles que je désirais, et l'alliance que vous avez faite est une alliance juste.

7 Et maintenant, à cause de l'alliance que vous avez faite, vous serez appelés enfants du Christ, ses fils et ses filles; car voici, aujourd'hui il vous a engendrés spirituellement; car vous dites que votre cœur est changé par la foi en son nom; c'est pourquoi, vous êtes nés de lui et êtes devenus ses fils et ses filles.

8 Et, à ce titre, vous êtes affranchis, et il n'y a aucun autre titre auquel vous pouvez être affranchis. Il n'y a aucun autre nom donné par lequel le salut vienne; c'est pourquoi, je voudrais que vous preniez sur vous le nom du Christ, vous tous qui avez conclu avec Dieu l'alliance d'être obéissants jusqu'à la fin de votre vie.

9 Et il arrivera que quiconque fait cela se trouvera à la droite de Dieu, car il connaîtra le nom par lequel il est appelé; car il sera appelé par le nom du Christ.

10 Et maintenant, il arrivera que quiconque ne prend pas sur lui le nom du Christ devra être appelé par un autre nom; c'est pourquoi, il se trouve à la gauche de Dieu.

11 Et je voudrais que vous vous souveniez aussi que c'est là le nom que j'ai dit que je vous donnerais, qui ne serait jamais effacé, si ce n'est par la transgression; c'est pourquoi, veillez à ne pas transgresser, afin que le nom ne soit pas effacé de votre cœur.

12 Je vous le dis: Je voudrais que vous vous souveniez de toujours retenir le nom écrit dans votre cœur, afin de ne pas vous trouver à la gauche de Dieu, mais que vous entendiez et connaissiez la voix par laquelle vous serez appelés, et aussi le nom par lequel il vous appellera.

13 Car, comment un homme connaît-il le maître qu'il n'a pas servi, et qui est un étranger pour lui, et est loin des pensées et des intentions de son cœur?

14 Et encore, un homme prend-il l'âne qui appartient à son voisin et le garde-t-il? Je vous le dis: non; il ne souffre même pas qu'il paisse parmi ses troupeaux, mais le chasse et l'expulse. Je vous dis qu'il en sera de même parmi vous, si vous ne connaissez pas le nom par lequel vous êtes appelés.

15 C'est pourquoi, je voudrais que vous soyez constants et immuables, étant toujours abondants en bonnes œuvres, afin que le Christ, le Seigneur Dieu Omnipotent, vous scelle comme siens, afin que vous soyez amenés au ciel, que vous ayez le salut éternel et la vie éternelle, par la sagesse, et la puissance, et la justice, et la miséricorde de celui qui a tout créé dans le ciel et sur la terre, qui est Dieu au-dessus de tout. Amen.



CHAPITRE 6



Le roi Benjamin inscrit les noms de ceux qui constituent son peuple et désigne des prêtres pour les instruire - Mosiah règne en roi juste. Vers 124-121 av. J.-C.



1 ET alors, le roi Benjamin pensa qu'il était utile, après avoir fini de parler au peuple, de prendre les noms de tous ceux qui avaient conclu avec Dieu l'alliance de garder ses commandements.

2 Et il arriva qu'il n'y eut pas une seule âme, si ce n'est les petits enfants, qui n'eût conclu l'alliance et n'eût pris sur elle le nom du Christ.

3 Et en outre, il arriva que lorsque le roi Benjamin eut fini toutes ces choses, et eut consacré son fils Mosiah comme gouverneur et roi de son peuple, et lui eut donné tous ses ordres concernant le royaume, et eut aussi désigné des prêtres pour instruire le peuple, afin qu'il entendît et connût ainsi les commandements de Dieu, et afin de l'inciter à se souvenir du serment qu'il avait fait, il renvoya la multitude, et ils retournèrent tous, selon leurs familles, vers leurs maisons.

4 Et Mosiah commença à régner à la place de son père. Et il commença à régner dans la trentième année de sa vie, ce qui faisait en tout environ quatre cent soixante-seize ans depuis le moment où Léhi avait quitté Jérusalem.

5 Et le roi Benjamin vécut trois ans, et il mourut.

6 Et il arriva que le roi Mosiah marcha dans les voies du Seigneur, et observa ses ordonnances et ses lois, et garda ses commandements dans tout ce qu'il lui commandait.

7 Et le roi Mosiah commanda à son peuple de cultiver la terre. Et il cultiva, lui aussi, la terre, afin de ne pas devenir un fardeau pour son peuple, afin de faire en tout comme son père avait fait. Et il n'y eut pas de querelles parmi tout son peuple pendant trois ans.



CHAPITRE 7



Ammon trouve le pays de Léhi-Néphi où Limhi est roi - Le peuple de Limhi est asservi aux Lamanites - Récit de Limhi - Un prophète (Abinadi) avait témoigné que le Christ était le Dieu et le Père de toutes choses - Ceux qui sèment la souillure récolteront la tempête, et ceux qui placent leur confiance dans le Seigneur seront délivrés. Vers 121 av. J.-C.



1 ET alors, il arriva que lorsqu'il eut connu une paix continuelle pendant trois ans, le roi Mosiah voulut savoir ce qu'était devenu le peuple qui était monté demeurer au pays de Léhi-Néphi, ou dans la ville de Léhi-Néphi; car son peuple n'avait eu aucune nouvelle de lui depuis le moment où il avait quitté le pays de Zarahemla; c'est pourquoi, il le lassait de ses importunités.

2 Et il arriva que le roi Mosiah permit à seize de leurs hommes forts de monter au pays de Léhi-Néphi pour s'enquérir de leurs frères.

3 Et il arriva que le lendemain ils commencèrent à monter, ayant avec eux un certain Ammon, qui était un homme fort et puissant, et un descendant de Zarahemla; et il était aussi leur chef.

4 Or, ils ne savaient pas dans quelle direction ils devaient voyager dans le désert pour monter au pays de Léhi-Néphi; c'est pourquoi ils errèrent de nombreux jours dans le désert; ils errèrent quarante jours.

5 Et lorsqu'ils eurent erré quarante jours, ils arrivèrent à une colline, qui est au nord du pays de Shilom, et ils y dressèrent leurs tentes.

6 Et Ammon prit trois de ses frères, et leurs noms étaient Amaléki, Hélem, et Hem, et ils descendirent au pays de Néphi.

7 Et voici, ils rencontrèrent le roi du peuple qui était au pays de Néphi et au pays de Shilom; et ils furent entourés par la garde du roi, et furent pris, et furent liés, et furent jetés en prison.

8 Et il arriva que lorsqu'ils eurent été deux jours en prison, ils furent de nouveau amenés devant le roi, et on détacha leurs liens; et ils se tinrent devant le roi, et il leur fut permis, ou plutôt commandé, de répondre aux questions qu'il leur poserait.

9 Et il leur dit: Voici, je suis Limhi, fils de Noé, qui était fils de Zénif, qui monta du pays de Zarahemla pour hériter de ce pays, lequel était le pays de leurs pères, qui fut fait roi par la voix du peuple.

10 Et maintenant, je désire connaître la raison pour laquelle vous avez eu la hardiesse de venir près des murailles de la ville, lorsque j'étais moi-même avec mes gardes en dehors de la porte?

11 Or, c'est pour cette raison que j'ai souffert que vous soyez préservés, c'est pour pouvoir vous interroger, sinon je vous aurais fait mettre à mort par mes gardes. Il vous est permis de parler.

12 Et alors, lorsqu'Ammon vit qu'il lui était permis de parler, il s'avança et se prosterna devant le roi; et, se relevant, il dit: Ô roi, je suis très reconnaissant aujourd'hui devant Dieu d'être encore vivant et d'avoir la permission de parler; et je m'efforcerai de parler avec hardiesse;

13 car j'ai l'assurance que si tu m'avais connu, tu n'aurais pas souffert que je porte ces liens. Car je suis Ammon, descendant de Zarahemla, et je suis monté du pays de Zarahemla pour m'enquérir de nos frères que Zénif fit monter hors de ce pays.

14 Et alors, il arriva que lorsque Limhi eut entendu les paroles d'Ammon, il se réjouit extrêmement, et dit: Maintenant, je sais avec certitude que mes frères qui étaient au pays de Zarahemla sont encore vivants. Et maintenant, je me réjouirai; et demain, je ferai en sorte que mon peuple se réjouisse aussi.

15 Car voici, nous sommes asservis aux Lamanites, et on nous impose un impôt qui est pénible à supporter. Et maintenant, voici, nos frères nous délivreront de notre servitude, ou des mains des Lamanites, et nous serons leurs esclaves; car il vaut mieux que nous soyons esclaves des Néphites que de payer le tribut au roi des Lamanites.

16 Et alors, le roi Limhi commanda à ses gardes de ne plus lier Ammon ni ses frères, mais il les fit aller à la colline qui était au nord de Shilom, et amener leurs frères dans la ville, afin qu'ils pussent manger, et boire, et se reposer des labeurs de leur voyage; car ils avaient souffert beaucoup de choses; ils avaient souffert la faim, la soif et la fatigue.

17 Et alors, il arriva que, le lendemain, le roi Limhi envoya une proclamation parmi tout son peuple, afin qu'il se rassemblât au temple pour entendre les paroles qu'il lui adresserait.

18 Et il arriva que lorsqu'il se fut rassemblé, il lui parla de cette façon, disant: Ô vous, mon peuple, levez la tête et soyez consolés; car voici, le temps est proche, ou n'est pas très éloigné, où nous ne serons plus assujettis à nos ennemis, malgré nos nombreuses luttes qui ont été vaines; pourtant j'ai l'assurance qu'il reste une lutte efficace à mener.

19 C'est pourquoi, levez la tête, et réjouissez-vous, et placez votre confiance en Dieu, en ce Dieu qui a été le Dieu d'Abraham, et d'Isaac, et de Jacob; et aussi, ce Dieu qui a fait sortir les enfants d'Israël du pays d'Égypte, et a fait en sorte qu'ils marchent à pied sec à travers la mer Rouge, et les a nourris de manne afin qu'ils ne périssent pas dans le désert; et il a fait beaucoup d'autres choses pour eux.

20 Et en outre, ce même Dieu a fait sortir nos pères du pays de Jérusalem et a gardé et préservé son peuple jusqu'à maintenant; et voici, c'est à cause de nos iniquités et de nos abominations qu'il nous a réduits en servitude.

21 Et vous êtes tous témoins aujourd'hui que Zénif, qui fut fait roi de ce peuple, était animé d'un zèle excessif à hériter le pays de ses pères; à cause de cela, il fut trompé par la ruse et la fourberie du roi Laman, qui conclut un traité avec le roi Zénif et céda entre ses mains les possessions d'une partie du pays, à savoir la ville de Léhi-Néphi, et la ville de Shilom, et le pays alentour -

22 et tout cela il le fit dans l'unique but de réduire ce peuple en sujétion ou en servitude. Et voici, nous payons actuellement au roi des Lamanites un tribut qui s'élève à la moitié de notre maïs, et de notre orge, et même de tout notre grain de toute sorte, et la moitié de l'accroissement de nos troupeaux de gros et de petit bétail; et le roi des Lamanites exige même de nous la moitié de tout ce que nous avons ou possédons, ou alors notre vie.

23 Et maintenant, cela n'est-il pas pénible à supporter? Et cette affliction qui est la nôtre n'est-elle pas grande? Or, voici, comme nous avons lieu de nous lamenter!

24 Oui, je vous le dis, grandes sont les raisons que nous avons d'élever des plaintes; car voici, combien de nos frères ont été tués, et leur sang a été versé en vain, et tout cela pour cause d'iniquité.

25 Car si ce peuple n'était pas tombé en transgression, le Seigneur n'aurait pas souffert que ce grand mal s'abatte sur lui. Mais voici, ils n'ont pas voulu écouter ses paroles; mais il s'est élevé des querelles parmi eux, à tel point qu'ils ont versé le sang entre eux.

26 Et ils ont fait mourir un prophète du Seigneur; oui, un homme choisi par Dieu, qui leur parlait de leur méchanceté et de leurs abominations, et prophétisait beaucoup de choses qui sont à venir, oui, même la venue du Christ.

27 Et parce qu'il leur disait que le Christ était le Dieu, le Père de toutes choses, et disait qu'il prendrait sur lui l'image de l'homme, et que ce serait l'image selon laquelle l'homme fut créé au commencement; ou, en d'autres termes, il disait que l'homme fut créé à l'image de Dieu, et que Dieu descendrait parmi les enfants des hommes, et prendrait sur lui la chair et le sang, et s'en irait sur la surface de la terre -

28 Or, parce qu'il disait cela, ils l'ont mis à mort; et ils ont fait beaucoup d'autres choses qui ont fait tomber sur eux la colère de Dieu. C'est pourquoi, qui s'étonne qu'ils soient dans la servitude et qu'ils soient frappés de grandes afflictions?

29 Car voici, le Seigneur a dit: Je ne secourrai pas mon peuple le jour de sa transgression; mais je dresserai des barrières sur son chemin pour qu'il ne prospère pas; et ses actions seront comme une pierre d'achoppement devant lui.

30 Et il dit encore: Si mon peuple sème la souillure, il en récoltera la balle dans la tempête; et l'effet en est du poison.

31 Et il dit encore: Si mon peuple sème la souillure, il récoltera le vent d'orient, qui amène la destruction immédiate.

32 Et maintenant, voici, la promesse du Seigneur est accomplie, et vous êtes frappés et affligés.

33 Mais si vous vous tournez vers le Seigneur d'un cœur pleinement résolu, et placez votre confiance en lui, et le servez en toute diligence d'esprit, si vous faites cela, il vous délivrera de la servitude, selon sa volonté et son bon plaisir.



CHAPITRE 8



Ammon instruit le peuple de Limhi - Il apprend l'existence des vingt-quatre plaques jarédites - Les annales anciennes peuvent être traduites par les voyants - Ce sont eux qui ont le plus grand des dons. Vers 121 av. J.-C.



1 ET il arriva que lorsque le roi Limhi eut fini de parler à son peuple, car il lui dit beaucoup de choses, et je n'en ai écrit que peu dans ce livre, il dit à son peuple tout ce qui concernait ses frères qui étaient au pays de Zarahemla.

2 Et il fit lever Ammon devant la multitude, et lui fit répéter tout ce qui était arrivé à leurs frères depuis le moment où Zénif monta hors du pays jusqu'au moment où lui-même monta hors du pays.

3 Et il leur répéta aussi les dernières paroles que le roi Benjamin leur avait enseignées, et les expliqua au peuple du roi Limhi, pour qu'il pût comprendre toutes les paroles qu'il disait.

4 Et il arriva que lorsqu'il eut fait tout cela, le roi Limhi renvoya la multitude, et renvoya chacun dans sa maison.

5 Et il arriva qu'il fit apporter devant Ammon les plaques qui contenaient les annales de son peuple depuis le moment où ils avaient quitté le pays de Zarahemla, afin qu'il les lût.

6 Alors, dès qu'Ammon eut lu les annales, le roi l'interrogea pour savoir s'il pouvait interpréter les langues, et Ammon lui dit qu'il ne le pouvait pas.

7 Et le roi lui dit: Peiné des afflictions de mon peuple, j'ai commandé que quarante-trois d'entre mon peuple entreprennent un voyage dans le désert, afin de trouver ainsi le pays de Zarahemla, afin que nous puissions faire appel à nos frères pour qu'ils nous délivrent de la servitude.

8 Et ils se perdirent dans le désert pendant de nombreux jours; ils furent diligents, et cependant ils ne trouvèrent pas le pays de Zarahemla, mais retournèrent dans ce pays, ayant voyagé dans un pays parmi beaucoup d'eaux, ayant découvert un pays qui était couvert d'ossements d'hommes et de bêtes, et qui était aussi couvert de ruines de bâtiments de toutes sortes, ayant découvert un pays qui avait été peuplé par un peuple qui était aussi nombreux que les armées d'Israël.

9 Et en témoignage que les choses qu'ils ont dites étaient vraies, ils ont rapporté vingt-quatre plaques qui sont remplies d'inscriptions gravées, et elles sont d'or pur.

10 Et voici aussi, ils ont rapporté des plastrons de cuirasse, qui sont grands, et ils sont d'airain et de cuivre, et sont en parfait état.

11 Et en outre, ils ont apporté des épées dont la poignée a péri et dont la lame était rongée par la rouille; et il n'y a personne dans le pays qui soit capable d'interpréter la langue ou les inscriptions qui sont gravées sur les plaques. C'est pourquoi je t'ai dit: Peux-tu traduire?

12 Et je te dis encore: Connais-tu quelqu'un qui peut traduire? Car je désire que ces annales soient traduites dans notre langue; car elles nous donneront peut-être la connaissance d'un reste du peuple qui a été détruit, d'où ces annales sont venues; ou elles nous donneront peut-être la connaissance de ce peuple même qui a été détruit; et je désire connaître la cause de sa destruction.

13 Alors Ammon lui dit: Je peux te dire assurément, ô roi, qu'il y a un homme qui peut traduire les annales; car il a ce qu'il faut pour regarder et traduire toutes les annales qui sont de date ancienne; et c'est un don de Dieu. Et les objets sont appelés interprètes, et nul ne peut y regarder si cela ne lui est commandé, de peur qu'il ne cherche ce qu'il ne devrait pas et qu'il ne périsse. Et quiconque reçoit le commandement d'y regarder, celui-là est appelé voyant.

14 Et voici, le roi du peuple qui est au pays de Zarahemla est l'homme à qui il est commandé de faire ces choses, et qui a ce don sublime de Dieu.

15 Et le roi dit qu'un voyant est plus grand qu'un prophète.

16 Et Ammon dit qu'un voyant est aussi révélateur et prophète; et aucun homme ne peut avoir de don qui soit plus grand, à moins de posséder le pouvoir de Dieu, ce qu'aucun homme ne peut avoir; pourtant, un homme peut recevoir un grand pouvoir de la part de Dieu.

17 Mais un voyant peut connaître les choses qui sont passées, et aussi les choses qui sont à venir, et c'est par eux que tout sera révélé, ou plutôt que ce qui est secret sera dévoilé, et que ce qui est caché parviendra à la lumière, et les choses qui ne sont pas connues seront révélées par eux, et il y aura aussi des choses qui seront révélées par eux, que l'on ne pourrait connaître autrement.

18 C'est ainsi que Dieu a fourni à l'homme le moyen d'accomplir, par la foi, de grands miracles; et c'est pourquoi il devient un grand bienfait pour ses semblables.

19 Et alors, lorsqu'Ammon eut fini de dire ces paroles, le roi fut dans une allégresse extrême et rendit grâces à Dieu, disant: Sans aucun doute, un grand mystère est contenu dans ces plaques, et ces interprètes ont sans aucun doute été préparés dans le but de dévoiler tous les mystères de ce genre aux enfants des hommes.

20 Oh! comme elles sont merveilleuses, les œuvres du Seigneur, et comme il est longanime envers son peuple; oui, et comme elle est aveugle et impénétrable, l'intelligence des enfants des hommes; car ils ne cherchent pas la sagesse ni ne désirent qu'elle les gouverne!

21 Oui, ils sont comme un troupeau sauvage qui fuit le berger, et se disperse, et est pourchassé, et est dévoré par les bêtes de la forêt.





ANNALES DE ZÉNIF - Histoire de son peuple, depuis le moment où il quitta le pays de Zarahemla jusqu'au moment où il fut délivré des mains des Lamanites.



Chapitres 9 à 22.



CHAPITRE 9



Zénif prend la tête d'un groupe de Zarahemla pour posséder le pays de Léhi-Néphi - Le roi lamanite leur permet d'hériter le pays - Il y a guerre entre les Lamanites et le peuple de Zénif. Vers 200-187 av. J.-C.



1 MOI, Zénif, instruit dans toute la langue des Néphites et connaissant le pays de Néphi, ou pays du premier héritage de nos pères, je fus envoyé comme espion parmi les Lamanites, afin d'espionner leurs forces, afin que notre armée pût tomber sur eux et les détruire; mais lorsque je vis ce qu'il y avait de bon parmi eux, je désirai qu'ils ne fussent pas détruits.

2 C'est pourquoi, j'entrai en contestation avec mes frères dans le désert, car je voulais que notre gouverneur fît un traité avec eux; mais lui, qui était un homme austère et sanguinaire, commanda qu'on me tuât; mais je fus sauvé par l'effusion de beaucoup de sang; car père lutta contre père, et frère contre frère, jusqu'à ce que la plus grande partie de notre armée eût été détruite dans le désert; et nous retournâmes, ceux d'entre nous qui avaient été épargnés, au pays de Zarahemla, pour raconter à leurs femmes et à leurs enfants ce qui était arrivé.

3 Et cependant, animé d'un zèle excessif à posséder le pays de nos pères, je réunis tous ceux qui désiraient monter pour posséder le pays, et entrepris de nouveau un voyage dans le désert pour monter au pays; mais nous fûmes frappés par la famine et par de grandes afflictions; car nous étions lents à nous souvenir du Seigneur, notre Dieu.

4 Néanmoins, après de nombreux jours d'errance dans le désert, nous dressâmes nos tentes dans le lieu où nos frères avaient été tués, qui était près du pays de nos pères.

5 Et il arriva que j'entrai de nouveau avec quatre de mes hommes dans la ville, et me présentai au roi afin de connaître l'état d'esprit du roi, et afin de savoir si je pouvais entrer avec mon peuple posséder le pays en paix.

6 Et je me présentai au roi, et il fit alliance avec moi que je pouvais posséder le pays de Léhi-Néphi et le pays de Shilom.

7 Et il commanda aussi que son peuple sortît du pays, et moi et mon peuple allâmes dans le pays afin de le posséder.

8 Et nous commençâmes à construire des bâtiments, et à réparer les murs de la ville, oui, les murs de la ville de Léhi-Néphi, et de la ville de Shilom.

9 Et nous commençâmes à cultiver le sol, oui, avec toutes sortes de semences, avec des semences de maïs, et de blé, et d'orge, et de néas, et de shéum, et des semences de toutes sortes de fruits; et nous commençâmes à nous multiplier et à prospérer dans le pays.

10 Or, c'était par ruse et par fourberie, pour réduire mon peuple en servitude, que le roi Laman avait cédé le pays pour que nous le possédions.

11 C'est pourquoi, il arriva que lorsque nous eûmes demeuré dans le pays pendant douze ans, le roi Laman commença à se sentir mal à l'aise, craignant que, d'une façon ou d'une autre, mon peuple ne devînt fort dans le pays, et qu'on ne pût avoir le dessus sur lui et le réduire en servitude.

12 Or, ils étaient un peuple paresseux et idolâtre; c'est pourquoi, ils désiraient nous réduire en servitude afin de se gorger des travaux de nos mains; oui, afin de se faire un festin des troupeaux de nos champs.

13 Il arriva donc que le roi Laman commença à exciter son peuple pour qu'il se querellât avec mon peuple; c'est pourquoi il commença à y avoir des guerres et des querelles dans le pays.

14 Car la treizième année de mon règne au pays de Néphi, au loin, au sud du pays de Shilom, alors que mon peuple abreuvait et paissait ses troupeaux, et cultivait ses terres, une nombreuse armée de Lamanites tomba sur lui et commença à le tuer, et à emporter ses troupeaux et le maïs de ses champs.

15 Oui, et il arriva que tous ceux qui ne furent pas rattrapés s'enfuirent à la ville de Néphi, et me demandèrent protection.

16 Et il arriva que je les armai d'arcs, et de flèches, d'épées, et de cimeterres, et de massues, et de frondes, et de toutes les sortes d'armes que nous pûmes inventer, et moi et mon peuple sortîmes livrer bataille aux Lamanites.

17 Oui, c'est avec la force du Seigneur que nous sortîmes livrer bataille aux Lamanites; car moi et mon peuple, nous suppliâmes avec ferveur le Seigneur pour qu'il nous délivrât des mains de nos ennemis, car nous étions éveillés au souvenir de la délivrance de nos pères.

18 Et Dieu entendit nos cris et répondit à nos prières; et nous sortîmes avec sa puissance; oui, nous sortîmes contre les Lamanites, et en un jour et une nuit, nous en tuâmes trois mille quarante-trois; nous les tuâmes jusqu'à ce que nous les eussions chassés de notre pays.

19 Et moi-même j'aidai, de mes propres mains, à enterrer leurs morts. Et voici, à notre grande tristesse et pour notre grande lamentation, deux cent soixante-dix-neuf de nos frères avaient été tués.

 

CHAPITRE 10



Mort du roi Laman - Son peuple est sauvage et féroce et croit en de fausses traditions - Zénif et son peuple l'emportent sur lui. Vers 187-160 av. J.-C.



1 ET il arriva que nous recommençâmes à établir le royaume et nous recommençâmes à posséder le pays en paix. Et je fis faire des armes de guerre de toutes sortes afin d'avoir ainsi des armes pour mon peuple en vue du moment où les Lamanites monteraient encore faire la guerre à mon peuple.

2 Et je plaçai des gardes tout autour du pays, afin que les Lamanites ne pussent plus tomber sur nous à l'improviste et nous détruire; et c'est ainsi que je gardai mon peuple et mes troupeaux, et les empêchai de tomber entre les mains de nos ennemis.

3 Et il arriva que nous héritâmes le pays de nos pères pendant de nombreuses années, oui, pendant vingt-deux ans.

4 Et je commandai aux hommes de cultiver le sol, et de faire pousser toutes sortes de grains et toutes sortes de fruits de toute espèce.

5 Et je commandai aux femmes de filer, et de peiner, et de travailler, et de fabriquer toute sorte de fin lin, oui, et du tissu de toute espèce, afin de vêtir notre nudité; et ainsi nous prospérâmes dans le pays; ainsi nous eûmes, pendant vingt-deux ans, une paix continuelle dans le pays.

6 Et il arriva que le roi Laman mourut, et son fils commença à régner à sa place. Et il commença à exciter son peuple à la rébellion contre mon peuple; c'est pourquoi, ils commencèrent à se préparer pour la guerre et pour monter livrer bataille à mon peuple.

7 Mais j'avais envoyé mes espions tout alentour du pays de Shemlon, afin de découvrir leurs préparatifs, afin de me garder contre eux, afin qu'ils ne pussent tomber sur mon peuple et le détruire.

8 Et il arriva qu'ils montèrent sur le nord du pays de Shilom avec leurs nombreuses armées, des hommes armés d'arcs, et de flèches, et d'épées, et de cimeterres, et de pierres, et de frondes; et ils avaient la tête rasée, de sorte qu'elle était nue; et ils avaient une ceinture de cuir autour des reins.

9 Et il arriva que je fis cacher les femmes et les enfants de mon peuple dans le désert; et je fis rassembler tous mes hommes âgés qui pouvaient porter les armes, et aussi tous mes jeunes hommes qui étaient capables de porter les armes, pour livrer bataille aux Lamanites; et je les plaçai dans leurs rangs, chaque homme selon son âge.

10 Et il arriva que nous montâmes livrer bataille aux Lamanites; et moi, oui, moi-même, dans ma vieillesse, je montai livrer bataille aux Lamanites. Et il arriva que nous montâmes livrer bataille avec la force du Seigneur.

11 Or, les Lamanites ne savaient rien du Seigneur, ni de la force du Seigneur, c'est pourquoi ils comptaient sur leur propre force. Cependant c'était un peuple fort quant à la force des hommes.

12 Ils étaient un peuple sauvage, et féroce, et sanguinaire, croyant en la tradition de leurs pères, qui est celle-ci: Ils croyaient qu'ils avaient été chassés du pays de Jérusalem à cause des iniquités de leurs pères, et qu'ils avaient été lésés dans le désert par leurs frères, et qu'ils avaient aussi été lésés pendant qu'ils traversaient la mer;

13 et en outre, qu'ils avaient été lésés pendant qu'ils étaient au pays de leur premier héritage, après avoir traversé la mer, et tout cela parce que Néphi était plus fidèle à garder les commandements du Seigneur; pour cette raison, il était favorisé par le Seigneur, car le Seigneur entendait ses prières et y répondait, et il prit la direction de leur voyage dans le désert.

14 Et ses frères étaient furieux contre lui, parce qu'ils ne comprenaient pas la manière d'agir du Seigneur; ils étaient aussi furieux contre lui sur les eaux, parce qu'ils s'endurcissaient le cœur contre le Seigneur.

15 Et en outre, ils étaient furieux contre lui lorsqu'ils furent arrivés dans la terre promise, parce qu'ils disaient qu'il leur avait pris des mains le gouvernement du peuple; et ils cherchaient à le tuer.

16 Et en outre, ils étaient furieux contre lui, parce qu'il était parti dans le désert, comme le Seigneur le lui avait commandé, et avait pris les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain, car ils disaient qu'il avait commis un acte de brigandage contre eux.

17 Et ainsi ils ont enseigné à leurs enfants qu'ils devaient les haïr, et qu'ils devaient les assassiner, et qu'ils devaient commettre des actes de brigandage et de pillage contre eux, et faire tout ce qu'ils pouvaient pour les détruire; c'est pourquoi ils ont une haine éternelle à l'égard des enfants de Néphi.

18 C'est pour cette raison même que le roi Laman, par sa ruse, et sa fourberie de menteur, et ses belles promesses, m'a trompé, de sorte que j'ai fait monter ce peuple qui est le mien dans ce pays, afin qu'ils puissent le détruire; oui, et nous avons souffert pendant ces nombreuses années dans le pays.

19 Et alors, moi, Zénif, après avoir dit toutes ces choses à mon peuple concernant les Lamanites, je le stimulai à livrer bataille avec sa puissance, plaçant sa confiance dans le Seigneur; c'est pourquoi, nous les combattîmes face à face.

20 Et il arriva que nous les chassâmes de nouveau de notre pays; et nous les tuâmes en un grand massacre au point que nous ne les comptâmes pas.

21 Et il arriva que nous retournâmes dans notre pays, et mon peuple recommença à paître ses troupeaux et à cultiver son sol.

22 Et maintenant, étant vieux, j'ai conféré le royaume à l'un de mes fils; je n'en dis donc pas plus. Et que le Seigneur bénisse mon peuple. Amen.



CHAPITRE 11



Le roi Noé règne dans la méchanceté - Il se livre à des orgies avec ses épouses et ses concubines - Abinadi prophétise que le peuple sera réduit en servitude - Le roi Noé cherche à lui ôter la vie. Vers 160-150 av. J.-C.



1 ET alors, il arriva que Zénif conféra le royaume à Noé, un de ses fils; Noé commença donc à régner à sa place; et il ne marcha pas dans les voies de son père.

2 Car voici, il ne garda pas les commandements de Dieu, mais il marcha selon les désirs de son cœur. Et il eut beaucoup d'épouses et de concubines. Et il fit commettre le péché à son peuple, et lui fit faire ce qui était abominable aux yeux du Seigneur. Oui, et ils commirent la fornication et toute sorte de méchanceté.

3 Et il leva un impôt d'un cinquième de tout ce qu'ils possédaient, un cinquième de leur or et de leur argent, et un cinquième de leur zif, et de leur cuivre, et de leur airain, et de leur fer; et un cinquième de leur bétail engraissé; et aussi un cinquième de tout leur grain.

4 Et tout cela, il le prit pour s'entretenir, lui, et ses épouses, et ses concubines; et aussi ses prêtres, et leurs épouses, et leurs concubines; c'est ainsi qu'il avait changé les affaires du royaume.

5 Car il déposa tous les prêtres qui avaient été consacrés par son père et en consacra des nouveaux à leur place, des gens qui étaient enflés dans l'orgueil de leur cœur.

6 Oui, et ainsi ils étaient entretenus dans leur paresse, et dans leur idolâtrie, et dans leur fornication, par les impôts que le roi Noé avait mis sur son peuple; c'est ainsi que le peuple peina à l'extrême pour entretenir l'iniquité.

7 Oui, et il devint aussi idolâtre, parce qu'il était trompé par les paroles vaines et flatteuses du roi et des prêtres; car ils lui disaient des choses flatteuses.

8 Et il arriva que le roi Noé construisit beaucoup d'édifices élégants et spacieux; et il les ornementa de fins ouvrages de bois, et de toutes sortes de choses précieuses, d'or, et d'argent, et de fer, et d'airain, et de zif, et de cuivre;

9 et il se construisit aussi un palais spacieux, et un trône au milieu, et tout cela était en bois fin et était ornementé d'or, et d'argent, et de choses précieuses.

10 Et il fit aussi exécuter par ses ouvriers toutes sortes de fins travaux à l'intérieur des murs du temple, des travaux de bois fin, et de cuivre, et d'airain.

11 Et les sièges qui étaient réservés aux grands prêtres, qui étaient par-dessus tous les autres sièges, il les ornementa d'or pur; et il fit construire une balustrade devant eux, afin qu'ils pussent s'y reposer le corps et les bras tandis qu'ils disaient des paroles mensongères et vaines à son peuple.

12 Et il arriva qu'il construisit une tour près du temple; oui, une très haute tour, si haute qu'il pouvait se tenir à son sommet et dominer le pays de Shilom, et aussi le pays de Shemlon que possédaient les Lamanites; et il pouvait même embrasser du regard tout le pays alentour.

13 Et il arriva qu'il fit construire beaucoup de bâtiments au pays de Shilom; et il fit construire une grande tour sur la colline au nord du pays de Shilom qui avait été un refuge pour les enfants de Néphi au moment où ils s'enfuirent du pays; et c'est ainsi qu'il agit avec les richesses qu'il obtenait en levant des impôts sur son peuple.

14 Et il arriva qu'il mit son cœur dans ses richesses, et qu'il passa son temps à des orgies avec ses épouses et ses concubines; et ses prêtres aussi passaient leur temps avec des prostituées.

15 Et il arriva qu'il planta des vignes un peu partout dans le pays; et il construisit des pressoirs, et fit du vin en abondance; et c'est pourquoi il devint un grand buveur de vin et son peuple aussi.

16 Et il arriva que les Lamanites commencèrent à faire des incursions contre son peuple, contre de petits nombres, et à les tuer dans leurs champs et pendant qu'ils gardaient leurs troupeaux.

17 Et le roi Noé envoya des gardes tout autour du pays pour les maintenir à distance; mais il n'en envoya pas un nombre suffisant, et les Lamanites tombèrent sur eux, et les tuèrent, et chassèrent beaucoup de leurs troupeaux hors du pays; c'est ainsi que les Lamanites commencèrent à les détruire et à assouvir leur haine contre eux.

18 Et il arriva que le roi Noé envoya ses armées contre eux, et ils furent repoussés, ou elles les repoussèrent un certain temps; c'est pourquoi, elles retournèrent, se réjouissant de leur butin.

19 Et alors, à cause de cette grande victoire, ils furent enflés dans l'orgueil de leur cœur; ils se vantèrent de leur force, disant que leurs cinquante pouvaient tenir tête à des milliers de Lamanites; et c'est ainsi qu'ils se vantaient, et mettaient leurs délices dans le sang, et dans l'effusion du sang de leurs frères, et cela à cause de la méchanceté de leur roi et de leurs prêtres.

20 Et il arriva qu'il y eut un homme parmi eux, dont le nom était Abinadi; et il s'en alla parmi eux, et commença à prophétiser, disant: Voici, ainsi dit le Seigneur, et voici ce qu'il m'a commandé, disant: Va, et dis à ce peuple: Ainsi dit le Seigneur: Malheur à ce peuple, car j'ai vu ses abominations, et sa méchanceté, et sa fornication; et s'il ne se repent pas, j'interviendrai contre lui dans ma colère.

21 Et s'il ne se repent pas et ne se tourne pas vers le Seigneur, son Dieu, voici, je le livrerai entre les mains de ses ennemis; oui, et il sera réduit en servitude; et il sera affligé par la main de ses ennemis.

22 Et il arrivera qu'il saura que je suis le Seigneur, son Dieu, et que je suis un Dieu jaloux, châtiant mon peuple pour ses iniquités.

23 Et il arrivera que si ce peuple ne se repent pas et ne se tourne pas vers le Seigneur, son Dieu, il sera réduit en servitude; et nul ne le délivrera, si ce n'est le Seigneur, le Dieu Tout-Puissant.

24 Oui, et il arrivera que lorsqu'il me suppliera, je serai lent à entendre ses cris; oui, et je souffrirai qu'il soit frappé par ses ennemis.

25 Et s'il ne se repent pas avec le sac et la cendre, et ne supplie pas avec force le Seigneur, son Dieu, je n'entendrai pas ses prières, ni ne le délivrerai de ses afflictions; et ainsi dit le Seigneur, et voilà ce qu'il m'a commandé.

26 Alors il arriva que lorsqu'Abinadi leur eut dit ces paroles, ils furent furieux contre lui, et cherchèrent à lui ôter la vie; mais le Seigneur le délivra de leurs mains.

27 Alors, lorsque le roi Noé eut été informé des paroles qu'Abinadi avait dites au peuple, il fut furieux aussi; et il dit: Qui est Abinadi, pour que moi et mon peuple devions être jugés par lui, ou qui est le Seigneur, qui fera venir sur mon peuple une si grande affliction?

28 Je vous commande d'amener Abinadi ici, afin que je le fasse mourir, car il a dit ces choses pour exciter mon peuple à la colère les uns contre les autres, et pour susciter des querelles parmi mon peuple; c'est pourquoi je vais le faire mourir.

29 Or, le peuple avait les yeux aveuglés; c'est pourquoi il s'endurcit le cœur contre les paroles d'Abinadi, et il chercha, à partir de ce moment-là, à se saisir de lui. Et le roi Noé s'endurcit le cœur contre la parole du Seigneur, et il ne se repentit pas de ses mauvaises actions.



CHAPITRE 12



Abinadi est emprisonné pour avoir prophétisé la destruction du peuple et la mort du roi Noé - Les faux prêtres citent les Écritures et prétendent garder la loi de Moïse - Abinadi commence à leur enseigner les dix commandements. Vers 148 av. J.-C.



1 ET il arriva qu'au bout de deux ans, Abinadi vint parmi eux, déguisé, afin qu'ils ne le reconnussent pas, et commença à prophétiser parmi eux, disant: Ainsi m'a commandé le Seigneur, disant: Abinadi, va et prophétise à ce peuple qui est le mien, car il s'est endurci le cœur contre mes paroles; il ne s'est pas repenti de ses mauvaises actions; c'est pourquoi j'interviendrai contre lui dans ma colère, oui, dans ma colère ardente, j'interviendrai contre lui dans ses iniquités et ses abominations.

2 Oui, malheur à cette génération! Et le Seigneur me dit: Étends la main et prophétise, disant: Ainsi dit le Seigneur: Il arrivera que cette génération, à cause de ses iniquités, sera réduite en servitude, et sera frappée sur la joue; oui, et sera chassée par les hommes, et sera tuée; et les vautours de l'air, et les chiens, oui, et les bêtes sauvages lui dévoreront la chair.

3 Et il arrivera que la vie du roi Noé sera estimée comme un vêtement dans une fournaise ardente; car il saura que je suis le Seigneur.

4 Et il arrivera que je frapperai ce peuple, qui est le mien, de grandes afflictions, oui, de famine et de peste; et je le ferai hurler tout le jour.

5 Oui, et je ferai en sorte qu'on lui lie des fardeaux sur le dos; et on le poussera devant soi comme un âne muet.

6 Et il arrivera que j'enverrai la grêle au milieu de lui, et elle le frappera; et il sera aussi frappé par le vent d'orient; et les insectes infesteront aussi son pays et dévoreront son grain.

7 Et il sera frappé d'une grande peste; et tout cela, je le ferai à cause de ses iniquités et de ses abominations.

8 Et il arrivera qu'à moins qu'il ne se repente, je le détruirai totalement de la surface de la terre; néanmoins, il laissera des annales derrière lui, et je les préserverai pour d'autres nations qui posséderont le pays; oui, je ferai cela afin de découvrir à d'autres nations les abominations de ce peuple. Et Abinadi prophétisa beaucoup de choses contre ce peuple.

9 Et il arriva qu'ils furent en colère contre lui; et ils le prirent et l'amenèrent, lié, devant le roi, et dirent au roi: Voici, nous avons amené devant toi un homme qui a prophétisé du mal concernant ton peuple et dit que Dieu va le détruire.

10 Et il prophétise aussi du mal concernant ta vie et dit que ta vie sera comme un vêtement dans une fournaise de feu.

11 Et encore, il dit que tu seras comme une tige, comme une tige desséchée du champ, qui est renversée par les bêtes et foulée aux pieds.

12 Et encore, il dit que tu seras comme les fleurs du chardon, qui, lorsqu'elles sont pleinement mûres, si le vent souffle, sont chassées sur la surface du pays. Et il prétend que le Seigneur l'a dit. Et il dit que tout cela viendra sur toi, à moins que tu ne te repentes, et cela à cause de tes iniquités.

13 Et maintenant, ô roi, quel grand mal as-tu fait, ou quels grands péchés ton peuple a-t-il commis, pour que nous soyons condamnés par Dieu ou jugés par cet homme?

14 Et maintenant, ô roi, voici, nous sommes innocents, et toi, ô roi, tu n'as pas péché; c'est pourquoi, cet homme a menti à ton sujet, et il a prophétisé en vain.

15 Et voici, nous sommes forts, nous ne tomberons pas en servitude, ni ne serons faits captifs par nos ennemis; oui, et tu as prospéré dans le pays, et tu prospéreras aussi.

16 Voici, voici l'homme, nous le livrons entre tes mains; tu peux faire de lui ce qui te semble bon.

17 Et il arriva que le roi Noé fit jeter Abinadi en prison; et il commanda aux prêtres de se rassembler afin de pouvoir tenir conseil avec eux sur ce qu'il ferait de lui.

18 Et il arriva qu'ils dirent au roi: Amène-le ici, que nous l'interrogions; et le roi commanda qu'on l'amenât devant eux.

19 Et ils commencèrent à l'interroger afin de l'amener à se contredire, afin d'avoir ainsi de quoi l'accuser; mais il leur répondit hardiment, et tint tête à toutes leurs questions, oui, à leur étonnement; car il leur tenait tête dans toutes leurs questions, et les confondait dans toutes leurs paroles.

20 Et il arriva que l'un d'eux lui dit: Que signifient les paroles qui sont écrites et qui ont été enseignées par nos pères, disant:

21 Qu'ils sont beaux sur les montagnes, les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie la paix! De celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie le salut! De celui qui dit à Sion: Ton Dieu règne!

22 La voix de tes sentinelles retentit; elles élèvent la voix, elles poussent ensemble des cris d'allégresse; car de leurs propres yeux elles voient que le Seigneur ramène Sion.

23 Eclatez ensemble en cris de joie, ruines de Jérusalem! Car le Seigneur console son peuple, il rachète Jérusalem;

24 le Seigneur découvre le bras de sa sainteté, aux yeux de toutes les nations; et toutes les extrémités de la terre verront le salut de notre Dieu?

25 Et alors, Abinadi leur dit: Vous êtes prêtres, et vous prétendez instruire ce peuple, et comprendre l'esprit de prophétie, et cependant vous désirez savoir de moi ce que ces choses signifient?

26 Je vous le dis, malheur à vous, parce que vous pervertissez les voies du Seigneur! Car si vous comprenez ces choses, vous ne les avez pas enseignées; c'est pourquoi, vous avez perverti les voies du Seigneur.

27 Vous n'avez pas appliqué votre cœur pour avoir l'intelligence; c'est pourquoi, vous n'avez pas été sages. Qu'enseignez-vous donc à ce peuple?

28 Et ils dirent: Nous enseignons la loi de Moïse.

29 Et il leur dit encore: Si vous enseignez la loi de Moïse, pourquoi ne la gardez-vous pas? Pourquoi mettez-vous votre cœur dans les richesses? Pourquoi commettez-vous la fornication et épuisez-vous vos forces avec des prostituées, oui, et poussez-vous ce peuple à commettre le péché, de sorte que le Seigneur est obligé de m'envoyer prophétiser contre ce peuple, oui, un grand mal contre ce peuple?

30 Ne savez-vous pas que je dis la vérité? Oui, vous savez que je dis la vérité; et vous devriez trembler devant Dieu.

31 Et il arrivera que vous serez frappés pour vos iniquités, car vous avez dit que vous enseignez la loi de Moïse. Et que savez-vous de la loi de Moïse? Le salut vient-il par la loi de Moïse? Que dites-vous?

32 Et ils répondirent et dirent que le salut venait par la loi de Moïse.

33 Mais alors, Abinadi leur dit: Je sais que si vous gardez les commandements de Dieu, vous serez sauvés; oui, si vous gardez les commandements que le Seigneur a donnés à Moïse sur la montagne du Sinaï, disant:

34 Je suis le Seigneur, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.

35 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.

36 Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, ou qui sont en bas sur la terre.

37 Alors Abinadi leur dit: Avez-vous fait tout cela? Je vous dis que non, vous ne l'avez pas fait. Et avez-vous enseigné à ce peuple qu'il doit faire toutes ces choses? Je vous dis que non, vous ne l'avez pas fait.



CHAPITRE 13



Abinadi est protégé par la puissance divine - Il enseigne les dix commandements - Le salut ne vient pas par la loi de Moïse seule - Dieu lui-même fera l'expiation et rachètera son peuple. Vers 148 av. J.-C.



1 ET alors, lorsque le roi eut entendu ces paroles, il dit à ses prêtres: Emmenez cet individu, et tuez-le; qu'avons-nous, en effet, à faire avec lui, car il est fou.

2 Et ils s'avancèrent et tentèrent de porter la main sur lui; mais il leur résista et leur dit:

3 Ne me touchez pas, car Dieu vous frappera si vous portez la main sur moi, car je n'ai pas remis le message que le Seigneur m'a envoyé remettre; je ne vous ai pas dit non plus ce que vous m'avez demandé de dire; c'est pourquoi, Dieu ne souffrira pas qu'on me fasse mourir maintenant.

4 Mais je dois accomplir les commandements que Dieu m'a commandé d'exécuter; et parce que je vous ai dit la vérité, vous êtes en colère contre moi. Et de plus, parce que j'ai dit la parole de Dieu, vous m'avez jugé fou.

5 Alors, il arriva que lorsqu'Abinadi eut dit ces paroles, le peuple du roi Noé n'osa pas porter la main sur lui, car l'Esprit du Seigneur était sur lui; et son visage brillait d'un resplendissement extrême, comme celui de Moïse pendant qu'il était sur la montagne du Sinaï, pendant qu'il parlait avec le Seigneur.

6 Et il parla avec puissance et autorité de Dieu; et il continua ses paroles, disant:

7 Vous voyez que vous n'avez pas le pouvoir de me tuer; c'est pourquoi, je finis mon message. Oui, et je vois qu'il vous perce jusqu'au cœur, parce que je vous dis la vérité concernant vos iniquités.

8 Oui, et mes paroles vous remplissent d'étonnement, et de stupeur, et de colère.

9 Mais je finis mon message; et alors, peu importe où je vais, du moment que je suis sauvé.

10 Mais je vous dis ceci: Ce que vous faites de moi après cela sera comme une figure et une ombre de choses à venir.

11 Et maintenant je vous lis le reste des commandements de Dieu, car je vois qu'ils ne sont pas écrits dans votre cœur; je vois que vous avez étudié et enseigné l'iniquité pendant la plus grande partie de votre vie.

12 Et maintenant, vous vous souvenez que je vous ai dit: Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

13 Et encore: Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, le Seigneur, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent,

14 et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.

15 Tu ne prendras point le nom du Seigneur, ton Dieu, en vain; car le Seigneur ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

16 Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

17 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

18 Mais le septième jour est le jour du repos du Seigneur, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes.

19 Car en six jours le Seigneur a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu; c'est pourquoi le Seigneur a béni le jour du repos et l'a sanctifié.

20 Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que le Seigneur, ton Dieu, te donne.

21 Tu ne tueras point.

22 Tu ne commettras point d'adultère. Tu ne déroberas point.

23 Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

24 Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

25 Et il arriva que lorsqu'Abinadi eut fini ces paroles, il leur dit: Avez-vous enseigné à ce peuple qu'il doit s'appliquer à faire toutes ces choses pour garder ces commandements?

26 Je vous dis que non; car si vous l'aviez fait, le Seigneur ne m'aurait pas fait sortir et prophétiser du mal concernant ce peuple.

27 Et maintenant, vous avez dit que le salut vient par la loi de Moïse. Je vous dis qu'il est nécessaire que vous gardiez, pour le moment, la loi de Moïse; mais je vous dis que le temps viendra où il ne sera plus nécessaire de garder la loi de Moïse.

28 Et de plus, je vous dis que le salut ne vient pas par la loi seule; et s'il n'y avait pas l'expiation, que Dieu lui-même fera pour les péchés et les iniquités de son peuple, il devrait périr, malgré la loi de Moïse.

29 Et maintenant, je vous dis qu'il était nécessaire qu'une loi fût donnée aux enfants d'Israël, oui, une loi très stricte; car ils étaient un peuple au cou roide, prompt à commettre l'iniquité et lent à se souvenir du Seigneur, son Dieu;

30 c'est pourquoi il y eut une loi qui leur fut donnée, oui, une loi d'observances et d'ordonnances, une loi qu'ils devaient observer strictement de jour en jour, pour garder en eux le souvenir de Dieu et de leur devoir envers lui.

31 Mais voici, je vous dis que toutes ces choses-là étaient des figures de choses à venir.

32 Et maintenant, comprenaient-ils la loi? Je vous le dis: non, ils ne comprenaient pas tous la loi; et cela à cause de l'endurcissement de leur cœur; car ils ne comprenaient pas qu'aucun homme ne pouvait être sauvé, si ce n'était par la rédemption de Dieu.

33 Car voici, Moïse ne leur a-t-il pas prophétisé que le Messie viendrait, et que Dieu rachèterait son peuple? Oui, et même tous les prophètes qui ont jamais prophétisé depuis le commencement du monde, n'ont-ils pas parlé plus ou moins de ces choses?

34 N'ont-ils pas dit que Dieu lui-même descendrait parmi les enfants des hommes, et prendrait sur lui la forme de l'homme, et irait avec une grande puissance sur la surface de la terre?

35 Oui, et n'ont-ils pas dit aussi qu'il réaliserait la résurrection des morts, et que lui-même serait opprimé et affligé?



CHAPITRE 14



Ésaïe parle en termes messianiques - Exposé de l'humiliation et des souffrances du Messie - Il fait de son âme une offrande pour le péché et intercède pour les transgresseurs - Comparez avec Ésaïe 53. Vers 148 av. J.-C.



1 OUI, Ésaïe ne dit-il pas, en effet: Qui a cru à ce qui nous était annoncé? Qui a reconnu le bras du Seigneur?

2 Il s'est élevé devant lui comme une faible plante, et comme un rejeton qui sort d'une terre desséchée; il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards; et son aspect n'avait rien pour nous plaire.

3 Méprisé et abandonné des hommes; homme de douleur et habitué à la souffrance, semblable à celui dont on détourne le visage, nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas.

4 Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; et nous l'avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié.

5 Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

6 Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie; et le Seigneur a fait retomber sur lui les iniquités de nous tous.

7 Il a été maltraité et opprimé, et il n'a point ouvert la bouche, semblable à un agneau qu'on mène à la boucherie, à une brebis muette devant ceux qui la tondent; il n'a point ouvert la bouche.

8 Il a été pris de la prison et du jugement; et qui déclarera sa génération? Car il a été retranché de la terre des vivants et frappé pour les péchés de mon peuple.

9 On a mis son sépulcre parmi les méchants, son tombeau avec le riche, quoiqu'il n'eût point commis de mal et qu'il n'y eût point eu de fraude dans sa bouche.

10 Il a plu au Seigneur de le briser par la souffrance; après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, il verra une postérité et prolongera ses jours; et l'œuvre du Seigneur prospérera entre ses mains.

11 À cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards; par sa connaissance, mon serviteur juste justifiera beaucoup d'hommes, et il se chargera de leurs iniquités.

12 C'est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands; il partagera le butin avec les puissants, parce qu'il s'est livré lui-même à la mort, et qu'il a été mis au nombre des malfaiteurs, parce qu'il a porté les péchés de beaucoup d'hommes, et qu'il a intercédé pour les coupables.



CHAPITRE 15



Comment le Christ est à la fois le Père et le Fils - Il intercédera et portera les transgressions de son peuple - Celui-ci et tous les saints prophètes sont sa postérité - Il réalise la résurrection - Les petits enfants ont la vie éternelle. Vers 148 av. J.-C.



1 ET alors, Abinadi leur dit: Je voudrais que vous compreniez que Dieu lui-même descendra parmi les enfants des hommes et rachètera son peuple.

2 Et parce qu'il demeure dans la chair, il sera appelé le Fils de Dieu, et, ayant soumis la chair à la volonté du Père, étant le Père et le Fils -

3 Le Père, parce qu'il fut conçu par le pouvoir de Dieu, et le Fils à cause de la chair, devenant ainsi le Père et le Fils -

4 Et ils sont un seul Dieu, oui, le Père éternel même du ciel et de la terre.

5 Et ainsi, la chair devenant assujettie à l'Esprit, ou le Fils au Père, étant un seul Dieu, souffre la tentation, et ne cède pas à la tentation, mais souffre que son peuple se moque de lui, et le flagelle, et le chasse, et le renie.

6 Et après tout cela, après avoir accompli beaucoup de grands miracles parmi les enfants des hommes, il sera mené, oui, comme Ésaïe l'a dit, comme une brebis est muette devant ceux qui la tondent, de même il n'a pas ouvert la bouche.

7 Oui, de même il sera mené, crucifié, et mis à mort, la chair devenant assujettie à la mort, la volonté du Fils étant engloutie dans la volonté du Père.

8 Et ainsi Dieu rompt les liens de la mort, ayant acquis la victoire sur la mort, donnant au Fils le pouvoir d'intercéder pour les enfants des hommes -

9 Étant monté au ciel, ayant les entrailles de la miséricorde, étant rempli de compassion envers les enfants des hommes, se tenant entre eux et la justice, ayant rompu les liens de la mort, prenant sur lui leur iniquité et leurs transgressions, les ayant rachetés et ayant satisfait aux exigences de la justice.

10 Et maintenant, je vous le dis, sa postérité, qui la dépeindra? Voici, je vous dis que lorsque son âme aura été donnée en offrande pour le péché, il verra sa postérité. Et maintenant que dites-vous? Et qui sera sa postérité?

11 Voici, je vous dis que quiconque a entendu les paroles des prophètes, oui, de tous les saints prophètes qui ont prophétisé concernant la venue du Seigneur - je vous dis que tous ceux qui ont écouté leurs paroles, et cru que le Seigneur rachèterait son peuple, et ont espéré ce jour où ils auraient le pardon de leurs péchés, je vous dis que ceux-là sont sa postérité, ou les héritiers du royaume de Dieu.

12 Car ce sont ceux dont il a porté les péchés; ce sont ceux pour qui il est mort, pour les racheter de leurs transgressions. Et alors, ne sont-ils pas sa postérité?

13 Oui, et les prophètes, tous ceux qui ont ouvert la bouche pour prophétiser, qui ne sont pas tombés en transgression, je veux dire tous les saints prophètes depuis le commencement même du monde, ne le sont-ils pas? Je vous dis qu'ils sont sa postérité.

14 Et ce sont ceux qui ont publié la paix, qui ont apporté de bonnes nouvelles, qui ont publié le salut et dit à Sion: Ton Dieu règne!

15 Et oh! qu'ils étaient beaux sur les montagnes, leurs pieds!

16 Et encore, qu'ils sont beaux sur les montagnes, les pieds de ceux qui publient encore la paix!

17 Et encore, qu'ils sont beaux sur les montagnes, les pieds de ceux qui, à l'avenir, publieront la paix, oui, à partir de ce moment, dorénavant et à jamais!

18 Et voici, je vous le dis, ce n'est pas tout, car oh! qu'ils sont beaux sur les montagnes, les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui est le fondateur de la paix, oui, le Seigneur, qui a racheté son peuple; oui, lui qui a accordé le salut à son peuple;

19 car s'il n'y avait pas la rédemption qu'il a faite pour son peuple, qui fut préparée dès la fondation du monde, je vous le dis, s'il n'y avait pas cela, toute l'humanité aurait dû périr.

20 Mais voici, les liens de la mort seront rompus, et le Fils règne et a pouvoir sur les morts; c'est pourquoi, il réalise la résurrection des morts.

21 Et alors vient une résurrection, une première résurrection; oui, une résurrection de ceux qui ont été, et qui sont, et qui seront, jusqu'à la résurrection du Christ - car c'est ainsi qu'il sera appelé.

22 Et maintenant, la résurrection de tous les prophètes, et de tous ceux qui ont cru en leurs paroles, ou de tous ceux qui ont gardé les commandements de Dieu, aura lieu à la première résurrection; c'est pourquoi, ils sont la première résurrection.

23 Ils sont ressuscités pour demeurer avec Dieu, qui les a rachetés; ainsi ils ont la vie éternelle par le Christ, qui a rompu les liens de la mort.

24 Et ce sont ceux qui ont part à la première résurrection; et ce sont ceux qui sont morts dans leur ignorance, avant que le Christ ne vienne, sans que le salut ne leur ait été annoncé. Et ainsi, le Seigneur réalise le rétablissement de ceux-ci; et ils ont part à la première résurrection, ou ont la vie éternelle, étant rachetés par le Seigneur.

25 Et les petits enfants ont aussi la vie éternelle.

26 Mais voici, craignez, et tremblez devant Dieu, car vous devriez trembler; car le Seigneur ne rachète aucun de ceux qui se rebellent contre lui et meurent dans leurs péchés; oui, même tous ceux qui ont péri dans leurs péchés depuis le commencement même du monde, qui se sont volontairement rebellés contre Dieu, qui ont connu les commandements de Dieu et n'ont pas voulu les garder; ce sont ceux-là qui n'ont aucune part dans la première résurrection.

27 C'est pourquoi, ne devriez-vous pas trembler? Car, pour ceux-là, il n'y a pas de salut, car le Seigneur ne les a pas rachetés; oui, et le Seigneur ne peut pas non plus les racheter, car il ne peut pas se désavouer, car il ne peut pas dénier la justice lorsqu'elle est dans son droit.

28 Et maintenant, je vous dis que le temps viendra où le salut du Seigneur sera annoncé à toute nation, famille, langue et peuple.

29 Oui, Seigneur, la voix de tes sentinelles retentit; elles élèvent la voix, elles poussent ensemble des cris d'allégresse; car de leurs propres yeux elles voient que le Seigneur ramène Sion.

30 Eclatez ensemble en cris de joie, ruines de Jérusalem! Car le Seigneur console son peuple, il rachète Jérusalem.

31 Le Seigneur découvre le bras de sa sainteté, aux yeux de toutes les nations; et toutes les extrémités de la terre verront le salut de notre Dieu.



CHAPITRE 16



Dieu rachète les hommes de leur état perdu et déchu - Ceux qui sont charnels restent comme s'il n'y avait pas de rédemption - Le Christ réalise une résurrection qui mène à une vie sans fin ou à une damnation sans fin. Vers 148 av. J.-C.



1 ET alors, il arriva que lorsqu'il eut dit ces paroles, Abinadi étendit la main et dit: Le temps viendra où tous verront le salut du Seigneur; où toute nation, famille, langue et peuple verra de ses propres yeux et confessera devant Dieu que ses jugements sont justes.

2 Et alors, les méchants seront chassés, et ils auront sujet de hurler, et de pleurer, et de se lamenter, et de grincer des dents; et cela, parce qu'ils n'ont pas voulu écouter la voix du Seigneur; c'est pourquoi le Seigneur ne les rachète pas.

3 Car ils sont charnels et diaboliques, et le diable a pouvoir sur eux; oui, ce vieux serpent qui séduisit nos premiers parents, ce qui fut la cause de leur chute; ce qui fut la cause pour laquelle toute l'humanité devint charnelle, sensuelle, diabolique, discernant le mal du bien, s'assujettissant au diable.

4 Ainsi toute l'humanité fut perdue; et voici, elle aurait été perdue à jamais, si Dieu n'avait pas racheté son peuple de son état perdu et déchu.

5 Mais souvenez-vous que celui qui persiste dans sa nature charnelle et continue dans les voies du péché et de la rébellion contre Dieu reste dans son état déchu, et le diable a tout pouvoir sur lui. C'est pourquoi il est comme si aucune rédemption n'avait été faite, étant ennemi de Dieu; et le diable, lui aussi, est ennemi de Dieu.

6 Et maintenant, si le Christ n'était pas venu dans le monde (parlant des choses à venir comme si elles étaient déjà venues), il n'aurait pu y avoir de rédemption.

7 Et si le Christ n'était pas ressuscité d'entre les morts, ou s'il n'avait pas rompu les liens de la mort, afin que la tombe n'ait pas de victoire, et que la mort n'ait pas d'aiguillon, il n'aurait pu y avoir de résurrection.

8 Mais il y a une résurrection; c'est pourquoi la tombe n'a pas de victoire, et l'aiguillon de la mort est englouti dans le Christ.

9 Il est la lumière et la vie du monde; oui, une lumière qui est sans fin, qui ne peut jamais être obscurcie; oui, et aussi une vie qui est sans fin, de sorte qu'il ne peut plus y avoir de mort.

10 Même ce corps mortel revêtira l'immortalité, et cette corruption revêtira l'incorruptibilité et comparaîtra devant la barre de Dieu, pour être jugée par lui selon ses œuvres, qu'elles soient bonnes ou qu'elles soient mauvaises:

11 si elles sont bonnes, pour la résurrection de la vie et du bonheur sans fin; et si elles sont mauvaises, pour la résurrection de la damnation sans fin, étant livrés au diable, qui les a assujettis, ce qui est la damnation -

12 Étant allés selon leur propre volonté et leurs propres désirs charnels; n'ayant jamais invoqué le Seigneur tandis que les bras de la miséricorde étaient étendus vers eux; car les bras de la miséricorde étaient étendus vers eux, et ils n'ont pas voulu; étant avertis de leurs iniquités, et cependant ils n'ont pas voulu s'en éloigner; et ils ont reçu le commandement de se repentir, et cependant ils n'ont pas voulu se repentir.

13 Et maintenant, ne devriez-vous pas trembler et vous repentir de vos péchés, et vous souvenir que ce n'est que dans le Christ et par son intermédiaire que vous pouvez être sauvés?

14 C'est pourquoi, si vous enseignez la loi de Moïse, enseignez aussi qu'elle est une ombre des choses qui sont à venir -

15 Enseignez-leur que la rédemption vient par le Christ, le Seigneur, qui est le Père éternel même. Amen.



CHAPITRE 17



Alma croit aux paroles d'Abinadi et les écrit - Abinadi subit la mort par le feu - Il prophétise la maladie et la mort par le feu contre ses meurtriers. Vers 148 av. J.-C.



1 ET alors, il arriva que lorsqu'Abinadi eut fini de dire ces paroles, le roi commanda aux prêtres de l'emmener et de le faire mettre à mort.

2 Mais il y en avait un parmi eux, dont le nom était Alma, lui aussi descendant de Néphi. Et c'était un jeune homme, et il crut aux paroles qu'Abinadi avait dites, car il connaissait l'iniquité dont Abinadi avait témoigné contre eux; c'est pourquoi il commença à supplier le roi de ne pas être en colère contre Abinadi, mais de le laisser partir en paix.

3 Mais le roi en fut encore plus furieux, et il fit chasser Alma de parmi eux, et envoya ses serviteurs après lui pour le tuer.

4 Mais il s'enfuit devant eux et se cacha, de sorte qu'ils ne le trouvèrent pas. Et, dissimulé pendant de nombreux jours, il écrivit toutes les paroles qu'Abinadi avait dites.

5 Et il arriva que le roi fit entourer et emmener Abinadi par ses gardes; et ils le lièrent et le jetèrent en prison.

6 Et après trois jours, ayant tenu conseil avec ses prêtres, il le fit de nouveau amener devant lui.

7 Et il lui dit: Abinadi, nous avons trouvé une accusation contre toi, et tu mérites la mort.

8 Car tu as dit que Dieu lui-même descendrait parmi les enfants des hommes; or, pour cette raison, tu seras mis à mort, à moins que tu ne rétractes tout ce que tu as dit de mal de moi et de mon peuple.

9 Alors Abinadi lui dit: Je te le dis, je ne rétracterai pas les paroles que je t'ai dites concernant ce peuple, car elles sont vraies; et pour que tu saches qu'elles sont certaines, j'ai souffert de tomber entre tes mains.

10 Oui, et je souffrirai jusqu'à la mort, et je ne rétracterai pas mes paroles, et elles resteront comme témoignage contre toi. Et si tu me tues, tu verseras le sang innocent, et cela restera aussi comme témoignage contre toi au dernier jour.

11 Et maintenant, le roi Noé était sur le point de le libérer, car il craignait sa parole; car il craignait que les jugements de Dieu ne s'abattissent sur lui.

12 Mais les prêtres élevèrent la voix contre lui et commencèrent à l'accuser, disant: Il a insulté le roi. C'est pourquoi le roi fut excité à la colère contre lui, et il le livra pour qu'on le tuât.

13 Et il arriva qu'ils le prirent et le lièrent, et lui flagellèrent la peau à l'aide de fagots, oui, jusqu'à la mort.

14 Et alors, lorsque les flammes commencèrent à le lécher, il leur cria, disant:

15 Voici, de même que vous me l'avez fait, de même il arrivera que votre postérité fera subir à beaucoup les souffrances que je subis, les souffrances de la mort par le feu; et cela parce qu'ils croient au salut du Seigneur, leur Dieu.

16 Et il arrivera que vous serez affligés de toutes sortes de maladies, à cause de vos iniquités.

17 Oui, et vous serez frappés de toutes parts, et serez chassés et dispersés çà et là, de même qu'un troupeau sauvage est chassé par les bêtes sauvages et féroces.

18 Et en ce jour-là, vous serez traqués, et vous serez pris par la main de vos ennemis, et alors vous subirez, comme je les subis, les souffrances de la mort par le feu.

19 C'est ainsi que Dieu exécute sa vengeance sur ceux qui détruisent son peuple. Ô Dieu, reçois mon âme.

20 Et alors, lorsqu'il eut dit ces paroles, Abinadi tomba, ayant souffert la mort par le feu; oui, ayant été mis à mort parce qu'il ne voulait pas nier les commandements de Dieu, ayant scellé la vérité de ses paroles par sa mort.



CHAPITRE 18



Alma prêche secrètement - Il explique l'alliance du baptême et baptise aux eaux de Mormon - Il organise l'Église du Christ et ordonne des prêtres - Ils pourvoient à leurs besoins et instruisent le peuple - Alma et son peuple s'enfuient devant le roi Noé dans le désert. Vers 147-145 av. J.-C.



1 ET alors, il arriva qu'Alma, qui s'était enfui devant les serviteurs du roi Noé, se repentit de ses péchés et de ses iniquités, et s'en alla secrètement parmi le peuple, et commença à enseigner les paroles d'Abinadi -

2 Oui, concernant ce qui allait venir, et aussi concernant la résurrection des morts, et la rédemption du peuple, qui devait être réalisée par le pouvoir, et les souffrances, et la mort du Christ, et sa résurrection et son ascension au ciel.

3 Et tous ceux qui voulurent entendre sa parole, il les instruisit. Et il les instruisit en privé, afin que cela ne vînt pas à la connaissance du roi. Et beaucoup crurent en ses paroles.

4 Et il arriva que tous ceux qui le crurent allèrent en un lieu qui était appelé Mormon, ayant reçu son nom du roi, se trouvant dans les régions frontières du pays qui avaient été infestées, à certains moments, ou en certaines saisons, par des bêtes sauvages.

5 Or, il y avait à Mormon une source d'eau pure, et Alma s'y rendit, parce qu'il y avait près de l'eau un bosquet de petits arbres, où il se cachait, pendant la journée, des recherches du roi.

6 Et il arriva que tous ceux qui croyaient en lui y allèrent pour entendre ses paroles.

7 Et il arriva qu'après de nombreux jours, il y en eut un bon nombre rassemblé dans le lieu de Mormon pour entendre les paroles d'Alma. Oui, tous ceux qui croyaient à sa parole étaient rassemblés pour l'entendre. Et il les instruisit, et leur prêcha le repentir, et la rédemption, et la foi au Seigneur.

8 Et il arriva qu'il leur dit: Voici, ici se trouvent les eaux de Mormon (car c'est ainsi qu'elles étaient appelées); et maintenant, puisque vous désirez entrer dans la bergerie de Dieu et être appelés son peuple, et êtes disposés à porter les fardeaux les uns des autres, afin qu'ils soient légers;

9 oui, et êtes disposés à pleurer avec ceux qui pleurent, oui, et à consoler ceux qui ont besoin de consolation, et à être les témoins de Dieu en tout temps, et en toutes choses, et dans tous les lieux où vous serez, jusqu'à la mort, afin d'être rachetés par Dieu et d'être comptés avec ceux de la première résurrection, afin que vous ayez la vie éternelle -

10 Or, je vous le dis, si c'est là le désir de votre cœur, qu'avez-vous qui vous empêche d'être baptisés au nom du Seigneur, en témoignage devant lui que vous avez conclu avec lui l'alliance de le servir et de garder ses commandements, afin qu'il déverse plus abondamment son Esprit sur vous?

11 Et alors, lorsque le peuple eut entendu ces paroles, il battit des mains de joie, et s'exclama: C'est là le désir de notre cœur.

12 Et alors, il arriva qu'Alma prit Hélam, lequel était un des premiers, et alla se tenir dans l'eau, et s'écria, disant: Ô Seigneur, déverse ton Esprit sur ton serviteur, afin qu'il fasse cette œuvre avec sainteté de cœur.

13 Et lorsqu'il eut dit ces paroles, l'Esprit du Seigneur fut sur lui, et il dit: Hélam, je te baptise, ayant autorité du Dieu Tout-Puissant, en témoignage que tu as conclu l'alliance de le servir jusqu'à ce que tu sois mort quant au corps mortel; et que l'Esprit du Seigneur soit déversé sur toi; et qu'il t'accorde la vie éternelle, par l'intermédiaire de la rédemption du Christ, qu'il a préparé dès la fondation du monde.

14 Et lorsqu'Alma eut dit ces paroles, Alma et Hélam furent tous deux ensevelis dans l'eau; et ils se levèrent et sortirent de l'eau avec allégresse, remplis de l'Esprit.

15 Et ensuite, Alma en prit un autre, et alla une deuxième fois dans l'eau, et le baptisa de la même manière que le premier, seulement il ne s'ensevelit plus dans l'eau.

16 Et c'est de cette manière qu'il baptisa tous ceux qui allèrent dans le lieu de Mormon; et ils étaient au nombre d'environ deux cent quatre âmes; oui, et ils furent baptisés dans les eaux de Mormon, et furent remplis de la grâce de Dieu.

17 Et ils furent appelés, à partir de ce moment-là, l'Église de Dieu, ou l'Église du Christ. Et il arriva que quiconque était baptisé par le pouvoir et l'autorité de Dieu était ajouté à son Église.

18 Et il arriva qu'Alma, ayant autorité de Dieu, ordonna des prêtres; il ordonna un prêtre par cinquante d'entre leur nombre, pour leur prêcher, et pour les instruire de ce qui avait trait au royaume de Dieu.

19 Et il leur commanda de n'enseigner que les choses qu'il avait enseignées, et qui avaient été dites par la bouche des saints prophètes.

20 Oui, il leur commanda même de ne prêcher que le repentir et la foi au Seigneur, qui avait racheté son peuple.

21 Et il leur commanda de ne pas avoir de querelles entre eux, mais de regarder d'un même œil vers l'avenir, ayant une seule foi et un seul baptême, et leurs cœurs étant enlacés dans l'unité et l'amour les uns envers les autres.

22 Et c'est ainsi qu'il leur commanda de prêcher. Et c'est ainsi qu'ils devinrent les enfants de Dieu.

23 Et il leur commanda d'observer le jour du sabbat, et de le sanctifier, et ils devaient aussi rendre grâces tous les jours au Seigneur, leur Dieu.

24 Et il leur commanda aussi que les prêtres qu'il avait ordonnés travaillassent de leurs propres mains à leur entretien.

25 Et il y eut un jour chaque semaine qui fut mis à part, où ils devaient se réunir pour instruire le peuple et pour adorer le Seigneur, leur Dieu, et également, aussi souvent que cela était en leur pouvoir, pour s'assembler.

26 Et les prêtres ne devaient pas compter sur le peuple pour les entretenir; mais pour leurs travaux, ils devaient recevoir la grâce de Dieu, afin de devenir forts dans l'Esprit, ayant la connaissance de Dieu, afin d'enseigner avec puissance et autorité de Dieu.

27 Et de plus, Alma commanda que le peuple de l'Église donnât de ses biens, chacun selon ce qu'il avait; s'il avait en plus grande abondance, il devait donner en plus grande abondance; et de celui qui n'avait que peu, on ne devait requérir que peu; et à celui qui n'avait pas, on devait donner.

28 Et ainsi, ils devaient donner de leurs biens de leur plein gré et selon leurs bons désirs à l'égard de Dieu, et aux prêtres qui étaient dans le besoin, oui, et à toute âme nécessiteuse et nue.

29 Et cela, il le leur dit, en ayant reçu le commandement de Dieu; et ils marchaient en droiture devant Dieu, donnant les uns aux autres tant temporellement que spirituellement, selon leurs besoins et ce qui leur est nécessaire.

30 Or, il arriva que tout cela se fit à Mormon, oui, près des eaux de Mormon, dans la forêt qui était près des eaux de Mormon; oui, le lieu de Mormon, les eaux de Mormon, la forêt de Mormon, qu'ils sont beaux aux yeux de ceux qui parvinrent là-bas à la connaissance de leur Rédempteur; oui, et comme ils sont bénis, car ils chanteront ses louanges à jamais!

31 Et ces choses se firent dans les régions frontières du pays, afin que cela ne parvînt pas à la connaissance du roi.

32 Mais voici, il arriva que le roi, ayant découvert un mouvement parmi le peuple, envoya ses serviteurs les observer. C'est ainsi que le jour où ils s'assemblaient pour entendre la parole du Seigneur, ils furent découverts au roi.

33 Et alors, le roi dit qu'Alma excitait le peuple à la rébellion contre lui; c'est pourquoi il envoya son armée pour les détruire.

34 Et il arriva qu'Alma et le peuple du Seigneur furent informés de l'arrivée de l'armée du roi; c'est pourquoi ils prirent leurs tentes et leurs familles et partirent dans le désert.

35 Et leur nombre était d'environ quatre cent cinquante âmes.

 

 

CHAPITRE 19



Gédéon cherche à tuer le roi Noé - Les Lamanites envahissent le pays - Le roi Noé subit la mort par le feu - Limhi règne en monarque vassal. Vers 145-121 av. J.-C.



1 ET il arriva que l'armée du roi revint après avoir vainement cherché le peuple du Seigneur.

2 Et maintenant, voici, les forces du roi étaient petites, ayant été réduites, et il commença à y avoir une division parmi le reste du peuple.

3 Et la plus petite partie commença à proférer des menaces contre le roi, et il commença à y avoir une grande querelle parmi eux.

4 Et maintenant, il y avait parmi eux un homme dont le nom était Gédéon, et comme c'était un homme fort et un ennemi du roi, pour cette raison, il tira son épée, et jura, dans sa colère, qu'il tuerait le roi.

5 Et il arriva qu'il combattit le roi; et lorsque le roi vit qu'il était sur le point d'avoir le dessus sur lui, il s'enfuit, et courut, et monta sur la tour qui était près du temple.

6 Et Gédéon le poursuivit et était sur le point de monter sur la tour pour tuer le roi, lorsque le roi jeta les regards autour de lui vers le pays de Shemlon, et voici, l'armée des Lamanites était à l'intérieur des frontières du pays.

7 Et alors, le roi s'écria dans l'angoisse de son âme, disant: Gédéon, épargne-moi, car les Lamanites sont sur nous, et ils vont nous détruire, oui, ils vont détruire mon peuple.

8 Et maintenant, le roi n'était pas autant préoccupé de son peuple que de sa propre vie; néanmoins, Gédéon lui épargna la vie.

9 Et le roi commanda au peuple de s'enfuir devant les Lamanites, et lui-même alla devant eux, et ils s'enfuirent dans le désert, avec leurs femmes et leurs enfants.

10 Et il arriva que les Lamanites les poursuivirent, et les rattrapèrent, et commencèrent à les tuer.

11 Alors il arriva que le roi commanda à tous les hommes de laisser leurs femmes et leurs enfants, et de s'enfuir devant les Lamanites.

12 Or, il y en eut beaucoup qui ne voulurent pas les quitter, mais qui préférèrent rester et périr avec eux. Et les autres quittèrent leurs femmes et leurs enfants, et s'enfuirent.

13 Et il arriva que ceux qui étaient restés avec leurs femmes et leurs enfants firent avancer leurs filles, qui étaient jolies, pour qu'elles supplient les Lamanites de ne pas les tuer.

14 Et il arriva que les Lamanites eurent compassion d'eux, car ils étaient charmés par la beauté de leurs femmes.

15 C'est pourquoi les Lamanites leur épargnèrent la vie, et les firent captifs, et les ramenèrent au pays de Néphi, et leur accordèrent de posséder le pays, à condition de livrer le roi Noé entre les mains des Lamanites et de livrer leurs biens, la moitié de tout ce qu'ils possédaient, la moitié de leur or, et de leur argent, et de toutes leurs choses précieuses, et ainsi, ils devaient payer d'année en année le tribut au roi des Lamanites.

16 Or, il y avait un des fils du roi, parmi ceux qui furent faits captifs, qui s'appelait Limhi.

17 Or, Limhi désirait que son père ne fût pas tué; néanmoins, Limhi n'ignorait pas les iniquités de son père, lui-même étant un homme juste.

18 Et il arriva que Gédéon envoya en secret des hommes dans le désert à la recherche du roi et de ceux qui étaient avec lui. Et il arriva qu'ils rencontrèrent le peuple dans le désert, tous sauf le roi et ses prêtres.

19 Or, ils avaient juré dans leur cœur qu'ils retourneraient au pays de Néphi, et que si leurs épouses et leurs enfants avaient été tués, et aussi ceux qui étaient demeurés avec eux, ils chercheraient vengeance, et périraient aussi avec eux.

20 Et le roi leur commanda de ne pas retourner, et ils furent en colère contre le roi, et le firent souffrir jusqu'à la mort par le feu.

21 Et ils étaient sur le point de prendre aussi les prêtres et de les mettre à mort, mais ceux-ci s'enfuirent devant eux.

22 Et il arriva qu'ils étaient sur le point de retourner au pays de Néphi lorsqu'ils rencontrèrent les hommes de Gédéon. Et les hommes de Gédéon leur racontèrent tout ce qui était arrivé à leurs épouses et à leurs enfants, disant que les Lamanites leur avaient accordé de posséder le pays en payant aux Lamanites un tribut s'élevant à la moitié de tout ce qu'ils possédaient.

23 Et le peuple dit aux hommes de Gédéon qu'ils avaient tué le roi, et que ses prêtres s'étaient enfuis devant eux plus loin dans le désert.

24 Et il arriva que lorsqu'ils eurent fini la cérémonie, ils retournèrent au pays de Néphi en se réjouissant, parce qu'on n'avait pas tué leurs épouses et leurs enfants; et ils dirent à Gédéon ce qu'ils avaient fait au roi.

25 Et il arriva que le roi des Lamanites leur fit le serment que son peuple ne les tuerait pas.

26 Et Limhi aussi, le fils du roi, à qui le royaume avait été conféré par le peuple, fit serment au roi des Lamanites que son peuple lui payerait comme tribut la moitié de tout ce qu'il possédait.

27 Et il arriva que Limhi commença à établir le royaume et à faire régner la paix parmi son peuple.

28 Et le roi des Lamanites plaça des gardes tout autour du pays, afin de garder le peuple de Limhi dans le pays, afin qu'il ne partît pas dans le désert; et il entretenait ses gardes avec le tribut qu'il recevait des Néphites.

29 Et maintenant, le roi Limhi eut une paix continuelle dans son royaume pendant deux ans pendant lesquels les Lamanites ne les molestèrent pas ni ne cherchèrent à les détruire.



CHAPITRE 20



Des filles de Lamanites sont enlevées par les prêtres de Noé - Les Lamanites font la guerre à Limhi et à son peuple - Ils sont repoussés et pacifiés. Vers 145-123 av. J.-C.



1 OR, il y avait à Shemlon un lieu où les filles des Lamanites se rassemblaient pour chanter, et pour danser, et pour s'amuser.

2 Et il arriva qu'un jour un petit nombre d'entre elles était rassemblé pour chanter et pour danser.

3 Et alors, les prêtres du roi Noé, avaient honte de retourner à la ville de Néphi, oui, et ils craignaient aussi que le peuple ne les tuât; ils n'osaient donc pas retourner auprès de leurs épouses et de leurs enfants.

4 Et étant restés dans le désert, et ayant découvert les filles des Lamanites, ils s'embusquèrent et les observèrent,

5 et lorsqu'il n'y en eut qu'un petit nombre réuni pour danser, ils sortirent de leurs lieux secrets, et les prirent et les emportèrent dans le désert; oui, ils emportèrent vingt-quatre des filles des Lamanites dans le désert.

6 Et il arriva que lorsque les Lamanites découvrirent que leurs filles avaient disparu, ils furent en colère contre le peuple de Limhi, car ils pensaient que c'était le peuple de Limhi.

7 C'est pourquoi ils envoyèrent leurs armées; oui, le roi lui-même alla devant son peuple, et ils montèrent au pays de Néphi pour détruire le peuple de Limhi.

8 Or, Limhi les avait découverts du haut de la tour; il découvrit même tous leurs préparatifs de guerre; c'est pourquoi, il rassembla son peuple, et leur tendit une embuscade dans les champs et dans les forêts.

9 Et il arriva que lorsque les Lamanites furent montés, le peuple de Limhi commença à tomber sur eux des endroits où il était embusqué, et commença à les tuer.

10 Et il arriva que la bataille devint extrêmement furieuse, car ils se battaient comme des lions pour leurs proies.

11 Et il arriva que le peuple de Limhi commença à repousser les Lamanites devant lui; et pourtant ils n'étaient pas de moitié aussi nombreux que les Lamanites. Mais ils se battaient pour leur vie, et pour leurs épouses, et pour leurs enfants; c'est pourquoi ils faisaient tous leurs efforts et ils se battaient comme des dragons.

12 Et il arriva qu'ils trouvèrent le roi des Lamanites au nombre de leurs morts; néanmoins, il n'était pas mort, mais blessé et laissé sur le sol, si rapide fut la fuite de son peuple.

13 Et ils le prirent et pansèrent ses blessures, et l'amenèrent devant Limhi, et dirent: Voici, c'est le roi des Lamanites; ayant reçu une blessure, il est tombé parmi leurs morts, et ils l'ont laissé; et voici, nous l'avons amené devant toi; et maintenant, tuons-le.

14 Mais Limhi leur dit: Vous ne le tuerez pas, mais l'amènerez ici afin que je le voie. Et ils l'amenèrent. Et Limhi lui dit: Quelle raison as-tu de monter à la guerre contre mon peuple? Voici, mon peuple n'a pas rompu le serment que je t'avais fait; alors pourquoi romps-tu le serment que tu as fait à mon peuple?

15 Et alors le roi dit: J'ai rompu le serment parce que ton peuple a enlevé les filles de mon peuple; c'est pourquoi, dans ma colère, j'ai fait monter mon peuple à la guerre contre ton peuple.

16 Or, Limhi n'avait rien entendu dire à ce sujet; c'est pourquoi il dit: Je vais faire des recherches parmi mon peuple, et quiconque a fait cela périra. Il fit donc faire des recherches parmi son peuple.

17 Or, lorsque Gédéon eut appris ces choses, étant le capitaine du roi, il s'avança et dit au roi: Garde-toi, je te prie, de faire des recherches parmi ce peuple, et ne lui impute pas cela.

18 Ne te souviens-tu pas des prêtres de ton père, que ce peuple a cherché à détruire? Et ne sont-ils pas dans le désert? Et n'est-ce pas eux qui ont volé les filles des Lamanites?

19 Et maintenant, voici, dis ces choses au roi, afin qu'il le dise à son peuple, pour qu'il soit pacifié envers nous; car voici, il se prépare déjà à venir contre nous; et voici aussi, nous ne sommes que peu.

20 Et voici, ils viennent avec leurs nombreuses armées; et si le roi ne les pacifie pas envers nous, nous allons périr.

21 Car les paroles qu'Abinadi a prophétisées contre nous ne sont-elles pas accomplies, et tout cela parce que nous n'avons pas voulu écouter les paroles du Seigneur et nous détourner de nos iniquités?

22 Et maintenant, pacifions le roi, et respectons le serment que nous lui avons fait; car il vaut mieux être en servitude que perdre la vie; c'est pourquoi, mettons fin à l'effusion de tant de sang.

23 Et alors, Limhi dit au roi tout ce qui concernait son père et les prêtres qui s'étaient enfuis dans le désert et leur attribua l'enlèvement de leurs filles.

24 Et il arriva que le roi fut pacifié envers son peuple; et il leur dit: Allons sans armes à la rencontre de mon peuple; et je te jure par serment que mon peuple ne tuera pas ton peuple.

25 Et il arriva qu'ils suivirent le roi, et s'avancèrent sans armes à la rencontre des Lamanites. Et il arriva qu'ils rencontrèrent les Lamanites, et le roi des Lamanites se prosterna devant eux, et plaida en faveur du peuple de Limhi.

26 Et lorsque les Lamanites virent le peuple de Limhi, qu'il était sans armes, ils eurent compassion de lui et furent pacifiés envers lui, et retournèrent en paix avec leur roi dans leur pays.



CHAPITRE 21



Le peuple de Limhi est frappé et vaincu par les Lamanites - Il rencontre Ammon et est converti - Il parle à Ammon des vingt-quatre plaques jarédites. Vers 122-121 av. J.-C.



1 ET il arriva que Limhi et son peuple retournèrent à la ville de Néphi, et recommencèrent à demeurer en paix dans le pays.

2 Et il arriva qu'après de nombreux jours, les Lamanites recommencèrent à être excités à la colère contre les Néphites, et ils commencèrent à entrer dans les régions frontières du pays alentour.

3 Or, ils n'osaient pas les tuer, à cause du serment que le roi avait fait à Limhi, mais ils les frappaient sur les joues, et exerçaient de l'autorité sur eux, et commencèrent à leur mettre de lourds fardeaux sur le dos, et à les conduire comme ils conduiraient un âne muet -

4 Oui, tout cela se fit pour que la parole du Seigneur s'accomplît.

5 Et maintenant, les afflictions des Néphites étaient grandes, et ils n'avaient aucun moyen de se délivrer de leurs mains, car les Lamanites les avaient entourés de toutes parts.

6 Et il arriva que le peuple commença à murmurer auprès du roi à cause de ses afflictions; et il commença à vouloir leur livrer bataille. Et il affligea extrêmement le roi de ses plaintes; c'est pourquoi, il lui accorda de faire selon son désir.

7 Et ils se rassemblèrent de nouveau, et se revêtirent de leurs armes, et s'en allèrent contre les Lamanites pour les chasser de leur pays.

8 Et il arriva que les Lamanites les battirent, et les repoussèrent, et en tuèrent beaucoup.

9 Et maintenant, il y eut beaucoup de pleurs et de lamentations parmi le peuple de Limhi, la veuve pleurant son mari, le fils et la fille pleurant leur père, et les frères, leurs frères.

10 Or, il y avait un grand nombre de veuves dans le pays, et elles pleuraient à grands cris de jour en jour, car une grande crainte des Lamanites était venue sur elles.

11 Et il arriva que leurs cris continuels excitèrent le reste du peuple de Limhi à la colère contre les Lamanites; et ils livrèrent de nouveau bataille, mais ils furent de nouveau repoussés, subissant beaucoup de pertes.

12 Oui, ils allèrent de nouveau, pour la troisième fois, et subirent le même sort; et ceux qui n'avaient pas été tués retournèrent à la ville de Néphi.

13 Et ils s'humilièrent jusqu'à la poussière, s'assujettissant au joug de la servitude, se soumettant pour être frappés, et pour être poussés çà et là, et chargés de fardeaux, selon le désir de leurs ennemis.

14 Et ils s'humilièrent dans les profondeurs de l'humilité; et ils crièrent à Dieu avec force; oui, ils imploraient Dieu toute la journée, de les délivrer de leurs afflictions.

15 Et maintenant, le Seigneur était lent à entendre leur cri à cause de leurs iniquités; néanmoins, le Seigneur entendit leurs cris, et commença à adoucir le cœur des Lamanites, de sorte qu'ils commencèrent à alléger leurs fardeaux; cependant, le Seigneur ne jugea pas bon de les délivrer de la servitude.

16 Et il arriva qu'ils commencèrent à prospérer peu à peu dans le pays, et commencèrent à cultiver du grain en plus grande abondance, et des troupeaux de gros et de petit bétail, de sorte qu'ils ne souffrirent plus de la faim.

17 Or, il y avait un grand nombre de femmes, plus qu'il n'y avait d'hommes; c'est pourquoi, le roi Limhi commanda que tout homme donnât pour l'entretien des veuves et de leurs enfants, afin qu'ils ne périssent pas de faim; et cela, ils le firent à cause du grand nombre de ceux d'entre eux qui avaient été tués.

18 Or, le peuple de Limhi restait autant que possible ensemble, en groupe, et mettait en sécurité son grain et ses troupeaux;

19 et le roi lui-même ne risquait pas sa personne en dehors des murailles de la ville sans emmener ses gardes, craignant de tomber, d'une manière ou d'une autre, entre les mains des Lamanites.

20 Et il fit surveiller le pays alentour par son peuple, afin de pouvoir prendre, d'une manière ou d'une autre, ces prêtres qui s'étaient enfuis dans le désert, qui avaient volé les filles des Lamanites, et qui avaient fait qu'une si grande destruction était tombée sur eux.

21 Car ils voulaient les prendre afin de les punir; car ils étaient entrés de nuit dans le pays de Néphi, et avaient emporté leur grain et beaucoup de leurs choses précieuses; c'est pourquoi, ils leur tendirent des embuscades.

22 Et il arriva qu'il n'y eut plus de troubles entre les Lamanites et le peuple de Limhi jusqu'à l'époque où Ammon et ses frères entrèrent dans le pays.

23 Et le roi, étant sorti des portes de la ville avec ses gardes, découvrit Ammon et ses frères; et supposant qu'ils étaient des prêtres de Noé, il les fit prendre, et lier, et jeter en prison. Et s'ils avaient été les prêtres de Noé, il les aurait fait mettre à mort.

24 Mais lorsqu'il découvrit qu'ils ne l'étaient pas, mais qu'ils étaient ses frères, et étaient venus du pays de Zarahemla, il fut rempli d'une joie extrêmement grande.

25 Or, le roi Limhi avait envoyé, avant la venue d'Ammon, un petit nombre d'hommes à la recherche du pays de Zarahemla; mais ils ne purent le trouver, et ils se perdirent dans le désert.

26 Néanmoins, ils trouvèrent un pays qui avait été peuplé; oui, un pays qui était couvert d'ossements desséchés; oui, un pays qui avait été peuplé et qui avait été détruit; et pensant que c'était le pays de Zarahemla, ils étaient revenus au pays de Néphi, et étaient arrivés dans les régions frontières du pays peu de jours avant la venue d'Ammon.

27 Et ils rapportèrent des annales, à savoir les annales du peuple dont ils avaient trouvé les ossements; et elles étaient gravées sur des plaques de métal.

28 Et maintenant, Limhi fut de nouveau rempli de joie en apprenant de la bouche d'Ammon que le roi Mosiah avait un don de Dieu par lequel il pouvait interpréter de telles inscriptions; oui, et Ammon aussi se réjouit.

29 Pourtant Ammon et ses frères étaient remplis de tristesse, parce que tant de leurs frères avaient été tués;

30 et aussi parce que le roi Noé et ses prêtres avaient poussé le peuple à commettre tant de péchés et d'iniquités contre Dieu; et ils pleurèrent aussi la mort d'Abinadi; et aussi le départ d'Alma et du peuple qui l'avait accompagné, qui avaient formé une Église de Dieu, grâce à la force et au pouvoir de Dieu, et à la foi aux paroles qui avaient été dites par Abinadi.

31 Oui, ils pleurèrent leur départ, car ils ne savaient pas où ils s'étaient enfuis. Or, ils auraient été heureux de se joindre à eux, car ils avaient eux-mêmes contracté avec Dieu l'alliance de le servir et de garder ses commandements.

32 Et maintenant, depuis la venue d'Ammon, le roi Limhi, et aussi beaucoup parmi son peuple, avaient aussi contracté avec Dieu l'alliance de le servir et de garder ses commandements.

33 Et il arriva que le roi Limhi et beaucoup parmi son peuple désirèrent être baptisés; mais il n'y avait personne dans le pays qui eût l'autorité de Dieu. Et Ammon refusa de le faire, se considérant comme un serviteur indigne.

34 C'est pourquoi, ils ne se constituèrent pas en Église à ce moment-là, attendant l'Esprit du Seigneur. Or, ils désiraient devenir tout comme Alma et ses frères, qui s'étaient enfuis dans le désert.

35 Ils désiraient être baptisés pour témoigner et attester qu'ils étaient disposés à servir Dieu de tout leur cœur; néanmoins, ils remirent le moment à plus tard; et le récit de leur baptême sera fait plus loin.

36 Et maintenant, toute la préoccupation d'Ammon et de son peuple, et du roi Limhi et de son peuple, était de se délivrer des mains des Lamanites et de la servitude.



CHAPITRE 22



Plans pour permettre au peuple d'échapper à la servitude imposée par les Lamanites - Les Lamanites sont enivrés - Le peuple s'échappe, retourne à Zarahemla et devient sujet du roi Mosiah. Vers 121-120 av. J.-C.



1 ET alors, il arriva qu'Ammon et le roi Limhi commencèrent à tenir conseil avec le peuple sur la façon de se délivrer de la servitude; et ils firent même rassembler tout le peuple; et cela, ils le firent afin d'avoir la voix du peuple à ce sujet.

2 Et il arriva qu'ils ne purent trouver aucun autre moyen de se délivrer de la servitude que d'emmener leurs femmes et leurs enfants, et leurs troupeaux de gros et de petit bétail, et leurs tentes, et de partir dans le désert, car les Lamanites étaient si nombreux, qu'il était impossible au peuple de Limhi de les combattre, avec l'idée de se délivrer de la servitude par l'épée.

3 Alors il arriva que Gédéon s'avança, et se tint devant le roi, et lui dit: Or, ô roi, tu as jusqu'à présent écouté de nombreuses fois mes paroles, lorsque nous avons combattu nos frères, les Lamanites.

4 Et maintenant, ô roi, si tu n'as pas trouvé en moi un serviteur inutile, ou si tu as jusqu'à présent écouté si peu que ce soit mes paroles, et qu'elles ont pu te rendre service, alors je désire que tu écoutes maintenant mes paroles, et je serai ton serviteur, et délivrerai ce peuple de la servitude.

5 Et le roi lui permit de parler. Et Gédéon lui dit:

6 Vois le passage de derrière, à travers le mur de derrière, à l'arrière de la ville. Les Lamanites, ou les gardes des Lamanites, sont ivres la nuit; envoyons donc une proclamation parmi tout ce peuple, pour qu'il rassemble ses troupeaux de gros et de petit bétail, afin de les conduire la nuit dans le désert.

7 Et j'irai, selon ton commandement, payer le dernier tribut de vin aux Lamanites, et ils seront ivres; et nous passerons par le passage secret à la gauche de leur camp, lorsqu'ils seront ivres et endormis.

8 Ainsi nous partirons avec nos femmes et nos enfants, et nos troupeaux de gros et de petit bétail dans le désert; et nous contournerons le pays de Shilom.

9 Et il arriva que le roi écouta les paroles de Gédéon.

10 Et le roi Limhi commanda à son peuple de rassembler ses troupeaux; et il envoya le tribut de vin aux Lamanites; et il envoya encore davantage de vin, comme présent à leur intention; et ils burent abondamment du vin que le roi Limhi leur envoya.

11 Et il arriva que le peuple du roi Limhi partit la nuit dans le désert avec ses troupeaux de gros et de petit bétail, et il contourna le pays de Shilom dans le désert, et prit la direction du pays de Zarahemla, conduit par Ammon et ses frères.

12 Et ils avaient pris tout ce qu'ils avaient pu emporter dans le désert, leur or, et leur argent, et leurs choses précieuses, et aussi leurs provisions; et ils poursuivirent leur voyage.

13 Et après avoir été de nombreux jours dans le désert, ils arrivèrent au pays de Zarahemla, et se joignirent au peuple de Mosiah, et devinrent ses sujets.

14 Et il arriva que Mosiah les reçut avec joie; et il reçut aussi leurs annales, et aussi les annales que le peuple de Limhi avait trouvées.

15 Et alors, il arriva que lorsqu'ils découvrirent que le peuple de Limhi était parti du pays pendant la nuit, les Lamanites envoyèrent une armée dans le désert pour le poursuivre;

16 et lorsqu'ils l'eurent poursuivi pendant deux jours, ils ne purent plus trouver ses traces; ils se perdirent donc dans le désert.





Histoire d'Alma et du peuple du Seigneur, qui furent chassés dans le désert par le peuple du roi Noé.



Chapitres 23 et 24.



CHAPITRE 23



Alma refuse d'être roi - Il remplit les fonctions de grand prêtre - Le Seigneur châtie son peuple, et les Lamanites conquièrent le pays d'Hélam - Amulon, chef des méchants prêtres du roi Noé, gouverne en vassal du monarque lamanite. Vers 145-121 av. J.-C.



1 OR, Alma, averti par le Seigneur que les armées du roi Noé allaient tomber sur eux, et l'ayant fait savoir à son peuple, ils rassemblèrent donc leurs troupeaux, et prirent leur grain, et partirent dans le désert devant les armées du roi Noé.

2 Et le Seigneur les fortifia, de sorte que le peuple du roi Noé ne put les rattraper pour les détruire.

3 Et ils s'enfuirent, voyageant huit jours dans le désert.

4 Et ils arrivèrent dans un pays, oui, dans un pays très beau et très agréable, un pays d'eau pure.

5 Et ils dressèrent leurs tentes, et commencèrent à cultiver le sol, et commencèrent à construire des bâtiments; oui, ils furent industrieux, et travaillèrent extrêmement.

6 Et le peuple désirait qu'Alma fût son roi, car il était aimé de son peuple.

7 Mais il lui dit: Voici, il n'est pas opportun que nous ayons un roi; car ainsi dit le Seigneur: Vous n'estimerez pas une chair au-dessus d'une autre, ou un homme ne se considérera pas comme étant au-dessus d'un autre; c'est pourquoi, je vous dis qu'il n'est pas opportun que vous ayez un roi.

8 Néanmoins, s'il était possible que vous eussiez toujours des hommes justes comme rois, il serait bien que vous ayez un roi.

9 Mais souvenez-vous de l'iniquité du roi Noé et de ses prêtres; et moi-même j'ai été pris au piège, et j'ai fait beaucoup de choses qui étaient abominables aux yeux du Seigneur, qui m'ont causé un profond repentir.

10 Néanmoins, après beaucoup de tribulations, le Seigneur a entendu mes supplications, et a répondu à mes prières, et a fait de moi un instrument entre ses mains pour en amener tant de vous à la connaissance de sa vérité.

11 Néanmoins, je ne me glorifie pas de cela, car je suis indigne de me glorifier de moi-même.

12 Et maintenant, je vous le dis, vous avez été opprimés par le roi Noé, et avez été asservis par lui et par ses prêtres, et avez été entraînés dans l'iniquité par eux; c'est pourquoi, vous étiez liés par les liens de l'iniquité.

13 Et maintenant, puisque vous avez été délivrés de ces liens par le pouvoir de Dieu, oui, des mains du roi Noé et de son peuple, et aussi des liens de l'iniquité, je désire que vous demeuriez fermes dans cette liberté qui vous a rendus libres et que vous ne vous fiiez à aucun homme pour qu'il soit votre roi.

14 Et aussi, ne vous fiez à personne pour qu'il vous instruise ou exerce un ministère parmi vous, si ce n'est un homme de Dieu, marchant dans ses voies et gardant ses commandements.

15 C'est ainsi qu'Alma instruisit son peuple, afin que chacun aimât son prochain comme lui-même, afin qu'il n'y eût pas de querelles parmi eux.

16 Et maintenant, Alma était leur grand prêtre, fondateur de leur Église.

17 Et il arriva que personne ne recevait l'autorité de prêcher ou d'enseigner, si ce n'était par lui, de la part de Dieu. C'est pourquoi, il consacrait tous leurs prêtres et tous leurs instructeurs; et nul n'était consacré s'il n'était un homme juste.

18 Ils veillèrent ainsi sur leur peuple et le nourrirent des choses relatives à la justice.

19 Et il arriva qu'ils commencèrent à prospérer extrêmement dans le pays; et ils appelèrent le pays Hélam.

20 Et il arriva qu'ils se multiplièrent et prospérèrent extrêmement au pays d'Hélam; et ils construisirent une ville qu'ils appelèrent la ville d'Hélam.

21 Néanmoins, le Seigneur juge bon de châtier son peuple; oui, il met à l'épreuve sa patience et sa foi.

22 Néanmoins, quiconque place sa confiance en lui sera élevé au dernier jour. Oui, et ainsi en fut-il de ce peuple.

23 Car voici, je vais vous montrer qu'il fut réduit en servitude, et que personne ne pouvait le délivrer, si ce n'est le Seigneur, son Dieu, oui, le Dieu d'Abraham, et d'Isaac, et de Jacob.

24 Et il arriva qu'il le délivra et qu'il lui montra son grand pouvoir, et grande fut sa joie.

25 Car voici, il arriva que tandis qu'il était au pays d'Hélam, oui, dans la ville d'Hélam, tandis qu'il cultivait le pays alentour, voici, une armée de Lamanites se trouvait dans les régions frontières du pays.

26 Alors, il arriva que les frères d'Alma s'enfuirent de leurs champs, et se rassemblèrent dans la ville d'Hélam; et ils étaient très effrayés à cause de l'apparition des Lamanites.

27 Mais Alma s'avança, et se tint parmi eux, et les exhorta à ne pas être effrayés, mais à se souvenir du Seigneur, leur Dieu, et il les délivrerait.

28 C'est pourquoi, ils firent taire leurs craintes et commencèrent à implorer le Seigneur pour qu'il adoucît le cœur des Lamanites, afin qu'ils les épargnassent, eux, et leurs épouses, et leurs enfants.

29 Et il arriva que le Seigneur adoucit le cœur des Lamanites. Et Alma et ses frères s'avancèrent et se livrèrent entre leurs mains; et les Lamanites prirent possession du pays d'Hélam.

30 Or, les armées des Lamanites, qui avaient poursuivi le peuple du roi Limhi, s'étaient perdues de nombreux jours dans le désert.

31 Et voici, elles avaient trouvé ces prêtres du roi Noé, en un lieu qu'ils appelaient Amulon; et ils avaient commencé à posséder le pays d'Amulon et avaient commencé à cultiver le sol.

32 Or, le nom du chef de ces prêtres était Amulon.

33 Et il arriva qu'Amulon supplia les Lamanites; et il fit aussi avancer leurs épouses, qui étaient les filles des Lamanites, pour qu'elles suppliassent leurs frères, pour qu'ils ne fissent pas périr leurs maris.

34 Et les Lamanites eurent compassion d'Amulon et de ses frères, et ne les firent pas périr, à cause de leurs épouses.

35 Et Amulon et ses frères s'unirent aux Lamanites, et ils voyageaient dans le désert à la recherche du pays de Néphi, lorsqu'ils découvrirent le pays d'Hélam, qui était possédé par Alma et ses frères.

36 Et il arriva que les Lamanites promirent à Alma et à ses frères que s'ils leur montraient le chemin qui conduisait au pays de Néphi, ils leur accorderaient la vie et la liberté.

37 Mais lorsqu'Alma leur eut montré le chemin qui conduisait au pays de Néphi, les Lamanites ne voulurent pas tenir leur promesse; mais ils mirent des gardes tout autour du pays d'Hélam, sur Alma et ses frères.

38 Et le reste d'entre eux alla au pays de Néphi; et une partie d'entre eux retourna au pays d'Hélam, et amena aussi les épouses et les enfants des gardes qui avaient été laissés dans le pays.

39 Et le roi des Lamanites avait accordé à Amulon d'être roi et gouverneur de son peuple qui était au pays d'Hélam; néanmoins, il n'aurait aucun pouvoir de faire quoi que ce soit de contraire à la volonté du roi des Lamanites.



CHAPITRE 24



Amulon persécute Alma et son peuple - On les mettra à mort s'ils prient - Le Seigneur fait en sorte que leurs fardeaux paraissent légers - Il les délivre de la servitude, et ils retournent à Zarahemla. Vers 145-120 av. J.-C.



1 ET il arriva qu'Amulon trouva grâce aux yeux du roi des Lamanites; c'est pourquoi, le roi des Lamanites lui accorda, à lui et à ses frères, qu'ils fussent désignés comme instructeurs de son peuple, oui, du peuple qui était au pays de Shemlon, et au pays de Shilom, et au pays d'Amulon.

2 Car les Lamanites avaient pris possession de tous ces pays; c'est pourquoi, le roi des Lamanites avait désigné des rois sur tous ces pays.

3 Et maintenant, le nom du roi des Lamanites était Laman, du nom de son père; et pour cette raison il était appelé le roi Laman. Et il était roi d'un peuple nombreux.

4 Et il désigna des instructeurs parmi les frères d'Amulon dans tous les pays que possédait son peuple; et ainsi la langue de Néphi commença à être enseignée parmi tout le peuple des Lamanites.

5 Et c'étaient des gens qui étaient amicaux entre eux; néanmoins, ils ne connaissaient pas Dieu; et les frères d'Amulon ne leur enseignaient rien non plus concernant le Seigneur, leur Dieu, ni la loi de Moïse; et ils ne leur enseignaient pas non plus les paroles d'Abinadi;

6 mais ils leur enseignaient qu'ils devaient tenir leurs annales et qu'ils pouvaient s'écrire les uns aux autres.

7 Et ainsi, les Lamanites commencèrent à augmenter en richesse, et commencèrent à commercer entre eux et à devenir grands, et commencèrent à devenir un peuple rusé, et un peuple sage quant à la sagesse du monde, oui, un peuple très rusé, faisant ses délices de toute sorte de méchanceté et de pillages, sauf parmi leurs propres frères.

8 Et alors, il arriva qu'Amulon commença à exercer l'autorité sur Alma et ses frères, et commença à le persécuter, et à faire en sorte que ses enfants persécutent leurs enfants.

9 Car Amulon connaissait Alma, il savait qu'il avait été l'un des prêtres du roi, et que c'était lui qui avait cru aux paroles d'Abinadi et avait été chassé de devant le roi et, pour cette raison, il était furieux contre lui; car bien qu'il fût lui-même assujetti au roi Laman, il exerçait l'autorité sur eux, et leur imposait des corvées, et mettait sur eux des chefs de corvée.

10 Et il arriva que leurs afflictions étaient si grandes qu'ils commencèrent à implorer Dieu avec ferveur.

11 Et Amulon leur commanda de cesser leurs supplications; et il mit des gardes sur eux pour les surveiller, afin que quiconque serait découvert à invoquer Dieu fût mis à mort.

12 Et Alma et son peuple n'élevèrent plus la voix vers le Seigneur, leur Dieu, mais lui déversèrent leur cœur; et il connut les pensées de leur cœur.

13 Et il arriva que la voix du Seigneur leur parvint dans leurs afflictions, disant: Relevez la tête et prenez courage, car je connais l'alliance que vous avez faite avec moi; et je ferai alliance avec mon peuple et le délivrerai de la servitude.

14 Et j'allégerai aussi les fardeaux qui sont mis sur vos épaules, de sorte que vous ne pourrez plus les sentir sur votre dos pendant que vous êtes en servitude; et cela, je le ferai pour que vous soyez plus tard témoins pour moi, et que vous sachiez avec certitude que moi, le Seigneur Dieu, j'interviens effectivement en faveur de mon peuple dans ses afflictions.

15 Et alors, il arriva que les fardeaux qui étaient imposés à Alma et à ses frères furent rendus légers; oui, le Seigneur les fortifia, de sorte qu'ils purent supporter leurs fardeaux avec facilité, et ils se soumirent de bon cœur et avec patience à toute la volonté du Seigneur.

16 Et il arriva que leur foi et leur patience étaient si grandes que la voix du Seigneur leur parvint de nouveau, disant: Prenez courage, car demain je vous délivrerai de la servitude.

17 Et il dit à Alma: Tu iras devant ce peuple, et j'irai avec toi et délivrerai ce peuple de la servitude.

18 Alors il arriva que, pendant la nuit, Alma et son peuple rassemblèrent leurs troupeaux, et aussi une partie de leur grain; oui, ils passèrent même toute la nuit à rassembler leurs troupeaux.

19 Et le matin, le Seigneur fit tomber un profond sommeil sur les Lamanites, oui, et tous leurs chefs de corvée étaient dans un profond sommeil.

20 Et Alma et son peuple partirent dans le désert; et lorsqu'ils eurent voyagé tout le jour, ils dressèrent leurs tentes dans une vallée, et ils appelèrent la vallée Alma, parce qu'il leur montrait le chemin dans le désert.

21 Oui, et dans la vallée d'Alma, ils déversèrent leurs actions de grâces à Dieu, parce qu'il avait été miséricordieux envers eux, et avait allégé leurs fardeaux, et les avait délivrés de la servitude; car ils étaient dans la servitude, et personne ne pouvait les délivrer, si ce n'était le Seigneur, leur Dieu.

22 Et ils rendirent grâces à Dieu, oui, tous leurs hommes, et toutes leurs femmes, et tous leurs enfants qui pouvaient parler élevèrent la voix en louanges à leur Dieu.

23 Et alors, le Seigneur dit à Alma: Hâte-toi de sortir de ce pays, toi et ce peuple, car les Lamanites se sont réveillés et te poursuivent; c'est pourquoi, sors de ce pays, et j'arrêterai les Lamanites dans cette vallée, de sorte qu'ils n'aillent pas plus loin à la poursuite de ce peuple.

24 Et il arriva qu'ils partirent de la vallée et entreprirent leur voyage dans le désert.

25 Et lorsqu'ils eurent été dans le désert pendant douze jours, ils arrivèrent au pays de Zarahemla; et le roi Mosiah les reçut aussi avec joie.



CHAPITRE 25



Les descendants de Mulek à Zarahemla deviennent néphites - Ils apprennent ce qu'il est advenu du peuple d'Alma et de Zénif - Alma baptise Limhi et tout son peuple - Mosiah autorise Alma à organiser l'Église de Dieu. Vers 120 av. J.-C.



1 ET alors, le roi Mosiah fit rassembler le peuple.

2 Or, il n'y avait pas autant d'enfants de Néphi, ou autant de ceux qui étaient descendants de Néphi, qu'il y en avait du peuple de Zarahemla, lequel était descendant de Mulek, et de ceux qui étaient venus avec lui dans le désert.

3 Et il n'y en avait pas autant du peuple de Néphi et du peuple de Zarahemla qu'il y avait de Lamanites; oui, ils n'étaient pas de moitié aussi nombreux.

4 Et maintenant, tout le peuple de Néphi était assemblé, et aussi tout le peuple de Zarahemla, et ils étaient assemblés en deux groupes.

5 Et il arriva que Mosiah lut, et fit lire, les annales de Zénif à son peuple; oui, il lut les annales du peuple de Zénif, depuis le moment où il avait quitté le pays de Zarahemla jusqu'à son retour.

6 Et il lut aussi l'histoire d'Alma et de ses frères, et toutes leurs afflictions, depuis le moment où ils quittèrent le pays de Zarahemla jusqu'au moment où ils y retournèrent.

7 Et alors, lorsque Mosiah eut fini de lire les annales, son peuple, qui demeurait dans le pays, fut frappé d'étonnement et de stupeur.

8 Car il ne savait que penser; car, lorsqu'il voyait ceux qui avaient été délivrés de la servitude, il était rempli d'une joie extrêmement grande.

9 Et encore, lorsqu'il pensait à ses frères qui avaient été tués par les Lamanites, il était rempli de tristesse, et versait même de nombreuses larmes de tristesse.

10 Et encore, lorsqu'il pensait à la bonté directe de Dieu, et à son pouvoir pour délivrer Alma et ses frères des mains des Lamanites et de la servitude, il élevait la voix et rendait grâces à Dieu.

11 Et encore, lorsqu'il pensait aux Lamanites, qui étaient ses frères, à leur état pécheur et souillé, il était rempli de souffrance et d'angoisse pour le bien-être de leur âme.

12 Et il arriva que ceux qui étaient les enfants d'Amulon et de ses frères, qui avaient pris pour épouses les filles des Lamanites, furent mécontents de la conduite de leurs pères et ne voulurent plus être appelés du nom de leurs pères; c'est pourquoi, ils prirent sur eux le nom de Néphi, afin d'être appelés les enfants de Néphi et d'être comptés parmi ceux qui étaient appelés Néphites.

13 Et maintenant, tout le peuple de Zarahemla était compté avec les Néphites, et cela parce que le royaume n'avait été conféré qu'à ceux qui étaient descendants de Néphi.

14 Et alors, il arriva que lorsque Mosiah eut fini de parler et de lire au peuple, il désira qu'Alma parlât aussi au peuple:

15 Et Alma lui parla, alors qu'il était rassemblé en de vastes groupes, et il alla d'un groupe à l'autre, prêchant au peuple le repentir et la foi au Seigneur.

16 Et il exhorta le peuple de Limhi et ses frères, tous ceux qui avaient été délivrés de la servitude, à se souvenir que c'était le Seigneur qui les avait délivrés.

17 Et il arriva que lorsqu'Alma eut enseigné beaucoup de choses au peuple et eut fini de lui parler, le roi Limhi désira être baptisé; et tout son peuple désirait être baptisé aussi.

18 C'est pourquoi, Alma s'avança dans l'eau et les baptisa; oui, il les baptisa comme il l'avait fait avec ses frères dans les eaux de Mormon; oui, et tous ceux qu'il baptisa appartinrent à l'Église de Dieu; et cela à cause de leur foi aux paroles d'Alma.

19 Et il arriva que le roi Mosiah accorda à Alma d'établir des Églises dans tout le pays de Zarahemla et lui donna le pouvoir d'ordonner des prêtres et des instructeurs sur toutes les Églises.

20 Or, cela fut fait parce qu'il y avait tant de gens, qu'ils ne pouvaient pas tous être gouvernés par un seul instructeur; et ils ne pouvaient pas non plus tous entendre la parole de Dieu en une seule assemblée;

21 C'est pourquoi, ils s'assemblèrent en différents groupes, appelés Églises; chaque Église avait ses prêtres et ses instructeurs, et chaque prêtre prêchait la parole, selon qu'elle lui était remise par la bouche d'Alma.

22 Et ainsi, en dépit du fait qu'il y avait beaucoup d'Églises, elles étaient toutes une seule Église, oui, l'Église de Dieu; car on ne prêchait dans toutes les Églises que le repentir et la foi en Dieu.

23 Or, il y avait sept Églises dans le pays de Zarahemla. Et il arriva que quiconque désirait prendre sur lui le nom du Christ, ou de Dieu, se joignait aux Églises de Dieu;

24 Et ils furent appelés le peuple de Dieu. Et le Seigneur déversa son Esprit sur eux, et ils furent bénis et prospérèrent dans le pays.

 

CHAPITRE 26



Beaucoup de membres de l'Église sont conduits dans le péché par les incrédules - Alma reçoit la promesse de la vie éternelle - Ceux qui se repentent et sont baptisés obtiennent le pardon - Les membres de l'Église qui sont dans le péché, qui se repentent et confessent à Alma et au Seigneur, recevront le pardon; sinon ils ne seront pas comptés parmi le peuple de l'Église. Vers 120-100 av. J.-C.



1 OR, il arriva qu'il y en eut beaucoup de la génération montante qui ne pouvaient comprendre les paroles du roi Benjamin, étant de petits enfants au moment où il parla au peuple; et ils ne croyaient pas à la tradition de leurs pères.

2 Ils ne croyaient pas ce qui avait été dit concernant la résurrection des morts, et ils ne croyaient pas non plus ce qui concernait la venue du Christ.

3 Et maintenant, à cause de leur incrédulité, ils ne pouvaient pas comprendre la parole de Dieu; et ils avaient le cœur endurci.

4 Et ils ne voulaient pas être baptisés; et ils ne voulaient pas non plus devenir membres de l'Église. Et c'était un peuple séparé quant à leur foi, et ils le restèrent dorénavant, dans leur état charnel et pécheur; car ils ne voulaient pas invoquer le Seigneur, leur Dieu.

5 Et alors, pendant le règne de Mosiah, ils n'étaient pas de moitié aussi nombreux que le peuple de Dieu; mais à cause des dissensions parmi les frères, ils devinrent plus nombreux.

6 Car il arriva que, par leurs paroles flatteuses, ils en trompèrent beaucoup qui étaient dans l'Église, et leur firent commettre beaucoup de péchés; c'est pourquoi, il devint nécessaire que ceux qui commettaient le péché, qui étaient dans l'Église, fussent avertis par l'Église.

7 Et il arriva qu'ils furent amenés devant les prêtres, et livrés aux prêtres par les instructeurs; et les prêtres les amenèrent devant Alma, qui était le grand prêtre.

8 Or, le roi Mosiah avait donné à Alma l'autorité sur l'Église.

9 Et il arriva qu'Alma ne sut que faire à leur sujet; mais il y avait beaucoup de témoins contre eux; oui, le peuple se leva et témoigna abondamment de leur iniquité.

10 Or, rien de tel ne s'était jamais produit dans l'Église; c'est pourquoi, Alma était troublé dans son esprit, et il les fit amener devant le roi.

11 Et il dit au roi: Voici, en voilà beaucoup que nous avons amenés devant toi, qui sont accusés par leurs frères; oui, et ils ont été surpris dans diverses iniquités. Et ils ne se repentent pas de leurs iniquités; c'est pourquoi, nous les avons amenés devant toi, afin que tu les juges selon leurs crimes.

12 Mais le roi Mosiah dit à Alma: Voici, je ne les juge pas; c'est pourquoi, je les livre entre tes mains pour que tu les juges.

13 Et alors, l'esprit d'Alma fut de nouveau troublé; et il alla interroger le Seigneur sur ce qu'il devait faire à ce sujet, car il craignait de mal agir aux yeux de Dieu.

14 Et il arriva que lorsqu'il eut déversé toute son âme à Dieu, la voix du Seigneur lui parvint, disant:

15 Béni es-tu, Alma, et bénis sont ceux qui ont été baptisés dans les eaux de Mormon. Tu es béni à cause de ta foi extrême aux seules paroles de mon serviteur Abinadi.

16 Et bénis sont-ils à cause de leur foi extrême aux seules paroles que tu leur as dites.

17 Et béni es-tu parce que tu as établi une Église parmi ce peuple; et il sera affermi, et il sera mon peuple.

18 Oui, béni est ce peuple qui est disposé à porter mon nom; car c'est de mon nom qu'il sera appelé; et il est à moi.

19 Et parce que tu m'as interrogé concernant le transgresseur, tu es béni.

20 Tu es mon serviteur; et je fais alliance avec toi que tu auras la vie éternelle; et tu me serviras, et iras en mon nom, et rassembleras mes brebis.

21 Et celui qui voudra entendre ma voix sera ma brebis; et celui-là, tu le recevras dans l'Église, et celui-là, je le recevrai aussi.

22 Car voici, ceci est mon Église; quiconque est baptisé sera baptisé en vue du repentir. Et celui que tu recevras croira en mon nom; et à celui-là, je pardonnerai libéralement.

23 Car c'est moi qui prends sur moi les péchés du monde; car c'est moi qui l'ai créé, et c'est moi qui accorde, à celui qui croit jusqu'à la fin, une place à ma droite.

24 Car voici, c'est de mon nom qu'ils sont appelés; et s'ils me connaissent, ils ressusciteront et auront éternellement une place à ma droite.

25 Et il arrivera que lorsque la seconde trompette sonnera, alors ceux qui ne m'ont jamais connu ressusciteront et se tiendront devant moi.

26 Et alors, ils sauront que je suis le Seigneur, leur Dieu, que je suis leur Rédempteur; mais ils n'ont pas voulu être rachetés.

27 Et alors, je leur confesserai que je ne les ai jamais connus; et ils s'en iront dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges.

28 C'est pourquoi, je te dis que celui qui ne veut pas entendre ma voix, celui-là tu ne le recevras pas dans mon Église, car lui, je ne le recevrai pas au dernier jour.

29 C'est pourquoi, je te dis: Va; quiconque transgresse contre moi, tu le jugeras selon les péchés qu'il a commis; et s'il confesse ses péchés devant toi et moi, et se repent en toute sincérité de cœur, tu lui pardonneras, et je lui pardonnerai aussi.

30 Oui, et toutes les fois que mon peuple se repentira, je lui pardonnerai ses offenses envers moi.

31 Et vous vous pardonnerez aussi mutuellement vos offenses; car, en vérité, je te le dis, celui qui ne pardonne pas les offenses de son prochain lorsqu'il dit qu'il se repent, celui-là s'est mis sous la condamnation.

32 Maintenant je te dis: Va; quiconque ne veut pas se repentir de ses péchés, celui-là ne sera pas compté parmi mon peuple; et cela sera observé à partir de ce moment-ci.

33 Et il arriva que lorsqu'il eut entendu ces paroles, Alma les écrivit afin de les avoir et afin de juger le peuple de cette Église selon les commandements de Dieu.

34 Et il arriva qu'Alma alla juger ceux qui avaient été pris dans l'iniquité, selon la parole du Seigneur.

35 Et ceux qui se repentirent de leurs péchés et les confessèrent, il les compta parmi le peuple de l'Église;

36 et ceux qui ne voulurent pas confesser leurs péchés et se repentir de leur iniquité, ceux-là ne furent plus comptés parmi le peuple de l'Église, et leur nom fut effacé.

37 Et il arriva qu'Alma gouverna toutes les affaires de l'Église; et ils recommencèrent à avoir la paix et à prospérer extrêmement dans les affaires de l'Église, marchant avec circonspection devant Dieu, en recevant beaucoup et en baptisant beaucoup.

38 Et maintenant, toutes ces choses, Alma et ses compagnons de travail qui dirigeaient l'Église les firent, marchant en toute diligence, enseignant la parole de Dieu en tout, souffrant toutes sortes d'afflictions, étant persécutés par tous ceux qui n'appartenaient pas à l'Église de Dieu.

39 Et ils avertirent leurs frères; et ils étaient aussi avertis, chacun par la parole de Dieu, selon ses péchés, ou selon les péchés qu'il avait commis, ayant de Dieu le commandement de prier sans cesse et de rendre grâces en tout.



CHAPITRE 27



Mosiah interdit les persécutions et impose l'égalité - Alma le Jeune et les quatre fils de Mosiah cherchent à détruire l'Église - Un ange apparaît et leur commande de mettre fin à leur mauvaise conduite - Alma est frappé de mutisme - Toute l'humanité doit naître de nouveau pour obtenir le salut - Alma et les fils de Mosiah annoncent de bonnes nouvelles. Vers 100-92 av. J.-C.



1 ET alors, il arriva que les persécutions qui étaient infligées à l'Église par les incrédules devinrent si grandes que l'Église commença à murmurer et à s'en plaindre à ses dirigeants; et ils se plaignirent à Alma. Et Alma présenta le cas à leur roi, Mosiah. Et Mosiah consulta ses prêtres.

2 Et il arriva que le roi Mosiah envoya une proclamation dans tout le pays alentour, interdisant à tout incrédule de persécuter quiconque appartenait à l'Église de Dieu.

3 Et il y eut le commandement strict dans toutes les Églises qu'il ne devait pas y avoir de persécutions parmi elles, qu'il devait y avoir une égalité parmi tous les hommes;

4 et qu'elles ne devaient laisser aucun orgueil ni aucune arrogance troubler leur paix, que tout homme devait estimer son prochain comme lui-même, travaillant de ses mains pour assurer son entretien.

5 Oui, et tous leurs prêtres et instructeurs devaient travailler de leurs mains pour assurer leur entretien, dans tous les cas, sauf lorsqu'ils étaient dans la maladie ou dans l'indigence; et en faisant ces choses, ils abondèrent dans la grâce de Dieu.

6 Et il commença à y avoir de nouveau beaucoup de paix dans le pays; et le peuple commença à être très nombreux, et commença à se disperser au dehors sur la surface de la terre, oui, au nord et au sud, à l'est et à l'ouest, construisant de grandes villes et de gros villages dans toutes les parties du pays.

7 Et le Seigneur le visita et le fit prospérer, et il devint un peuple grand et riche.

8 Or, les fils de Mosiah étaient comptés parmi les incrédules; et l'un des fils d'Alma était aussi compté parmi eux, et il s'appelait Alma comme son père; néanmoins, il devint un homme très méchant et idolâtre. Et c'était un homme aux nombreuses paroles, et il disait beaucoup de flatteries au peuple; c'est pourquoi, il en conduisit beaucoup parmi le peuple à agir à la manière de ses iniquités.

9 Et il devint une grande entrave à la prospérité de l'Église de Dieu, séduisant le cœur du peuple, causant beaucoup de dissensions parmi le peuple, donnant à l'ennemi de Dieu l'occasion d'exercer son pouvoir sur eux.

10 Et alors, il arriva que tandis qu'il allait çà et là pour détruire l'Église de Dieu, car il allait secrètement çà et là avec les fils de Mosiah, cherchant à détruire l'Église et à égarer le peuple du Seigneur, à l'encontre des commandements de Dieu, ou même du roi -

11 Et, ainsi que je vous le disais, comme ils allaient çà et là, se rebellant contre Dieu, voici, l'ange du Seigneur leur apparut; et il descendit comme dans une nuée; et il parla comme avec une voix de tonnerre, qui fit trembler la terre sur laquelle ils se tenaient;

12 et si grand fut leur étonnement qu'ils tombèrent par terre et ne comprirent pas les paroles qu'il leur disait.

13 Néanmoins, il cria encore, disant: Alma, lève-toi et avance-toi, car pourquoi persécutes-tu l'Église de Dieu? Car le Seigneur a dit: Ceci est mon Église, et je l'établirai; et rien ne la renversera, si ce n'est la transgression de mon peuple.

14 Et l'ange dit encore: Voici, le Seigneur a entendu les prières de son peuple, et aussi les prières de son serviteur Alma, qui est ton père; car il a prié avec beaucoup de foi à ton sujet, afin que tu sois amené à la connaissance de la vérité; c'est pourquoi, c'est dans ce but que je suis venu te convaincre du pouvoir et de l'autorité de Dieu, afin que les prières de ses serviteurs soient exaucées selon leur foi.

15 Et maintenant, voici, peux-tu contester le pouvoir de Dieu? Car voici, ma voix n'ébranle-t-elle pas la terre? Et ne peux-tu pas aussi me voir devant toi? Et je suis envoyé de la part de Dieu.

16 Maintenant, je te dis: Va, et souviens-toi de la captivité de tes pères au pays d'Hélam et au pays de Néphi; et souviens-toi des grandes choses qu'il a faites pour eux; car ils étaient dans la servitude, et il les a délivrés. Et maintenant, je te dis, Alma, va et ne cherche plus à détruire l'Église, afin que ses prières soient exaucées, et cela, même si tu veux toi-même être rejeté.

17 Et alors, il arriva que ce furent les dernières paroles que l'ange dit à Alma, et il partit.

18 Et alors, Alma et ceux qui étaient avec lui tombèrent de nouveau par terre, car leur étonnement était grand; car ils avaient vu de leurs propres yeux un ange du Seigneur; et sa voix était comme le tonnerre qui secouait la terre; et ils surent qu'il n'y avait que le pouvoir de Dieu qui pouvait secouer la terre et la faire trembler comme si elle allait se fendre.

19 Et alors, l'étonnement d'Alma était si grand qu'il devint muet, de sorte qu'il ne put ouvrir la bouche; oui, et il devint faible, de sorte qu'il ne pouvait plus bouger les mains; c'est pourquoi, il fut pris par ceux qui étaient avec lui, et porté, impuissant, jusqu'à ce qu'il fût déposé devant son père.

20 Et ils racontèrent à son père tout ce qui leur était arrivé; et son père se réjouit, car il savait que c'était le pouvoir de Dieu.

21 Et il fit rassembler une multitude, afin qu'elle fût témoin de ce que le Seigneur avait fait pour son fils et aussi pour ceux qui étaient avec lui.

22 Et il commanda aux prêtres de s'assembler; et ils commencèrent à jeûner, et à prier le Seigneur, leur Dieu, pour qu'il ouvrît la bouche d'Alma, afin qu'il parlât, et aussi afin que ses membres reçussent leur force - afin que les yeux du peuple fussent ouverts pour voir et connaître la bonté et la gloire de Dieu.

23 Et il arriva que lorsqu'ils eurent jeûné et prié pendant deux jours et deux nuits, les membres d'Alma reçurent leur force, et il se leva et commença à leur parler, leur disant de prendre courage:

24 car, dit-il, je me suis repenti de mes péchés, et j'ai été racheté par le Seigneur; voici, je suis né de l'Esprit.

25 Et le Seigneur m'a dit: Ne t'étonne pas de ce que toute l'humanité, oui, les hommes et les femmes, toutes les nations, tribus, langues et peuples doivent naître de nouveau; oui, naître de Dieu, changer de leur état charnel et déchu à un état de justice, étant rachetés par Dieu, devenant ses fils et ses filles;

26 et ainsi, ils deviennent de nouvelles créatures; et s'ils ne font pas cela, ils ne peuvent en aucune façon hériter le royaume de Dieu.

27 Je vous le dis, si tel n'est pas le cas, ils sont rejetés; et cela je le sais, parce que j'étais sur le point d'être rejeté.

28 Néanmoins, après avoir traversé beaucoup de tribulations, m'être repenti presque jusqu'à la mort, le Seigneur, dans sa miséricorde, a jugé bon de m'arracher à un feu éternel, et je suis né de Dieu.

29 Mon âme a été rachetée du fiel de l'amertume et des liens de l'iniquité. J'étais dans l'abîme le plus sombre; mais maintenant, je vois la lumière merveilleuse de Dieu. Mon âme était torturée d'un tourment éternel; mais j'en suis arraché, et mon âme n'est plus dans la souffrance.

30 Je rejetais mon Rédempteur et niais ce dont nos pères avaient parlé; mais maintenant, pour qu'ils puissent voir d'avance qu'il viendra, et qu'il se souvient de toutes les créatures qu'il a créées, il se manifestera à tous.

31 Oui, tout genou fléchira, et toute langue confessera devant lui. Oui, au dernier jour, lorsque tous les hommes se tiendront pour être jugés par lui, alors ils confesseront qu'il est Dieu; alors ils confesseront, ceux qui vivent sans Dieu dans le monde, que le jugement d'un châtiment éternel prononcé contre eux est juste; et ils frémiront, et trembleront, et reculeront sous le regard de son œil qui sonde tout.

32 Et alors, il arriva qu'Alma commença, à partir de ce moment-là, à instruire le peuple, ainsi que ceux qui étaient avec Alma au moment où l'ange leur apparut, voyageant à travers tout le pays, publiant à tout le peuple les choses qu'ils avaient vues et entendues, et prêchant la parole de Dieu au milieu de beaucoup de tribulations, grandement persécutés par ceux qui étaient incrédules, et frappés par beaucoup d'entre eux.

33 Mais malgré tout cela, ils apportèrent beaucoup de consolation à l'Église, confirmant sa foi et l'exhortant, avec longanimité et beaucoup de labeur, à garder les commandements de Dieu.

34 Et quatre d'entre eux étaient les fils de Mosiah; et ils avaient pour nom Ammon, et Aaron, et Omner, et Himni; tels étaient les noms des fils de Mosiah.

35 Et ils voyagèrent à travers tout le pays de Zarahemla, et parmi tout le peuple qui était sous le règne du roi Mosiah, s'efforçant avec zèle de réparer tout le mal qu'ils avaient fait à l'Église, confessant tous leurs péchés, et publiant tout ce qu'ils avaient vu, et expliquant les prophéties et les Écritures à tous ceux qui désiraient les entendre.

36 Et c'est ainsi qu'ils furent des instruments entre les mains de Dieu pour en faire parvenir beaucoup à la connaissance de la vérité, oui, à la connaissance de leur Rédempteur.

37 Et comme ils sont bénis! Car ils publiaient la paix, ils publiaient de bonnes nouvelles; et ils déclaraient au peuple que le Seigneur règne.



CHAPITRE 28



Les fils de Mosiah vont prêcher aux Lamanites - Mosiah traduit les plaques jarédites à l'aide des deux pierres de voyant. Vers 92 av. J.-C.



1 ALORS, il arriva que lorsque les fils de Mosiah eurent fait toutes ces choses, ils en prirent un petit nombre avec eux et retournèrent auprès de leur père, le roi, et lui demandèrent de leur accorder de monter, avec ceux qu'ils avaient choisis, au pays de Néphi, afin de prêcher les choses qu'ils avaient entendues et de donner la parole de Dieu à leurs frères, les Lamanites -

2 Afin de pouvoir peut-être les faire parvenir à la connaissance du Seigneur, leur Dieu, et de les convaincre de l'iniquité de leurs pères, et peut-être de les guérir de leur haine à l'égard des Néphites, afin qu'ils fussent aussi amenés à se réjouir à cause du Seigneur, leur Dieu, afin qu'ils devinssent amicaux les uns envers les autres, et qu'il n'y eût plus de querelles dans tout le pays que le Seigneur, leur Dieu, leur avait donné.

3 Or, ils désiraient que le salut fût annoncé à toute la création, car ils ne pouvaient pas supporter qu'une seule âme humaine pérît; oui, la pensée même qu'une âme dût endurer le tourment éternel les faisait frémir et trembler.

4 Et c'était ainsi que l'Esprit du Seigneur agissait sur eux, car ils avaient été les plus vils des pécheurs. Et le Seigneur jugea bon, dans sa miséricorde infinie, de les épargner; néanmoins, ils souffrirent une grande angoisse d'âme à cause de leurs iniquités, souffrant beaucoup et craignant d'être rejetés à jamais.

5 Et il arriva qu'ils supplièrent leur père de nombreux jours pour pouvoir monter au pays de Néphi.

6 Et le roi Mosiah alla interroger le Seigneur pour savoir s'il devait laisser ses fils monter chez les Lamanites prêcher la parole.

7 Et le Seigneur dit à Mosiah: Laisse-les monter, car beaucoup croiront en leurs paroles, et ils auront la vie éternelle; et je délivrerai tes fils des mains des Lamanites.

8 Et il arriva que Mosiah leur accorda d'aller faire ce qu'ils avaient demandé.

9 Et ils entreprirent leur voyage dans le désert pour monter prêcher la parole parmi les Lamanites; et je ferai plus tard le récit de leurs actes.

10 Or, le roi Mosiah n'avait personne à qui conférer le royaume, car aucun de ses fils ne voulait accepter le royaume.

11 C'est pourquoi, il prit les annales qui étaient gravées sur les plaques d'airain, et aussi les plaques de Néphi, et toutes les choses qu'il avait gardées et préservées selon les commandements de Dieu, après avoir traduit et fait écrire les annales qui étaient sur les plaques d'or qui avaient été trouvées par le peuple de Limhi, qui lui avaient été remises par la main de Limhi;

12 et il fit cela à cause de la grande anxiété de son peuple; car il désirait, au-delà de toute mesure, être informé sur ces gens qui avaient été détruits.

13 Et alors, il les traduisit au moyen de ces deux pierres qui étaient fixées dans les deux montures d'un arc.

14 Or, ces objets furent préparés dès le commencement et furent transmis de génération en génération, dans le but d'interpréter les langues;

15 et ils ont été gardés et préservés par la main du Seigneur, afin de lui permettre de dévoiler, à toute créature qui posséderait le pays, les iniquités et les abominations de son peuple;

16 et quiconque a ces objets est appelé voyant, à la manière des temps anciens.

17 Alors, lorsque Mosiah eut fini de traduire ces annales, voici, elles racontaient l'histoire du peuple qui avait été détruit, depuis le moment où il avait été détruit en remontant jusqu'à la construction de la grande tour, au moment où le Seigneur confondit la langue du peuple et que celui-ci fut dispersé au dehors sur la surface de toute la terre, oui, et même depuis ce moment-là en remontant jusqu'à la création d'Adam.

18 Or, ce récit plongea le peuple de Mosiah dans un deuil extrême, oui, il fut rempli de tristesse; néanmoins, il lui donna beaucoup de connaissance, ce qui le réjouit.

19 Et ce récit sera écrit plus tard; car voici, il est nécessaire que tout le monde sache les choses qui sont écrites dans ce récit.

20 Et alors, comme je vous l'ai dit, lorsque le roi Mosiah eut fait ces choses, il prit les plaques d'airain, et toutes les choses qu'il avait gardées, et les confia à Alma, qui était le fils d'Alma; oui, toutes les annales, et aussi les interprètes, et les lui confia, et lui commanda de les garder et de les préserver, et aussi de tenir les annales du peuple, les transmettant d'une génération à l'autre, tout comme elles avaient été transmises depuis le moment où Léhi quitta Jérusalem.



CHAPITRE 29



Mosiah propose que l'on choisisse des juges au lieu d'un roi - Les rois injustes conduisent leur peuple dans le péché - Alma le Jeune est choisi comme grand juge par la voix du peuple - Il est aussi le grand prêtre de l'Église - Mort d'Alma l'Ancien et de Mosiah. Vers 92-91 av. J.-C.



1 ALORS, lorsqu'il eut fait cela, Mosiah envoya des gens dans tout le pays, parmi tout le peuple, désirant connaître sa volonté concernant celui qui serait son roi.

2 Et il arriva que la voix du peuple vint, disant: Nous désirons qu'Aaron, ton fils, soit notre roi et notre gouverneur.

3 Or, Aaron était monté au pays de Néphi; c'est pourquoi, le roi ne pouvait pas lui conférer le royaume; et Aaron ne voulait pas non plus prendre sur lui le royaume; et aucun des fils de Mosiah n'était disposé à prendre sur lui le royaume.

4 C'est pourquoi, le roi Mosiah envoya de nouveau des gens parmi le peuple; oui, il envoya même une parole écrite parmi le peuple. Et voici les paroles qui étaient écrites, disant:

 5 Voici, ô mon peuple, ou mes frères, car je vous estime comme tels, je désire que vous examiniez l'affaire que vous êtes appelés à examiner: car vous désirez avoir un roi.

6 Or, je vous annonce que celui à qui le royaume appartient de droit a refusé, et ne prendra pas sur lui le royaume.

7 Et maintenant, si un autre était désigné à sa place, voici, je crains que des querelles ne s'élèvent parmi vous. Et qui sait si mon fils, à qui le royaume appartient, ne se mettrait pas en colère et n'entraînerait pas une partie de ce peuple après lui, ce qui causerait des guerres et des querelles parmi vous, ce qui serait la cause de l'effusion de beaucoup de sang et d'une perversion de la voie du Seigneur, oui, et ferait périr l'âme de beaucoup de gens.

8 Maintenant, je vous le dis, soyons sages, et examinons ces choses, car nous n'avons pas le droit de faire périr mon fils, et nous n'avons pas non plus le droit d'en faire périr un autre, s'il était désigné à sa place.

9 Et si mon fils revenait à son orgueil et aux choses vaines, il rétracterait les choses qu'il a dites et ferait valoir son droit au royaume, ce qui le ferait pécher grandement, lui et aussi ce peuple.

10 Et soyons donc sages, et prévoyons ces choses, et faisons ce qui contribuera à la paix de ce peuple.

11 C'est pourquoi, je serai votre roi le reste de ma vie; néanmoins, désignons des juges pour juger ce peuple selon notre loi; et nous arrangerons d'une manière nouvelle les affaires de ce peuple, car nous désignerons comme juges des hommes sages qui jugeront ce peuple selon les commandements de Dieu.

12 Or, il vaut mieux qu'un homme soit jugé par Dieu que par l'homme, car les jugements de Dieu sont toujours justes, mais les jugements de l'homme ne sont pas toujours justes.

13 C'est pourquoi, s'il était possible que vous ayez pour rois des hommes justes, qui établiraient les lois de Dieu et jugeraient ce peuple selon ses commandements, oui, si vous pouviez avoir pour rois des hommes qui feraient ce que mon père Benjamin a fait pour ce peuple - je vous dis que si cela pouvait toujours être le cas, alors il serait opportun que vous ayez toujours des rois pour vous gouverner.

14 Et j'ai moi-même travaillé de tout le pouvoir et de toutes les facultés que je possédais pour vous enseigner les commandements de Dieu et pour établir la paix dans tout le pays, afin qu'il n'y ait plus de guerres ni de querelles, ni de vol, ni de pillage, ni de meurtre, ni aucune sorte d'iniquité;

15 et quiconque a commis l'iniquité, je l'ai puni selon le crime qu'il a commis, selon la loi qui nous a été donnée par nos pères.

16 Maintenant, je vous le dis: parce que tous les hommes ne sont pas justes, il n'est pas opportun que vous ayez un roi ou des rois pour vous gouverner.

17 Car voici, quelle iniquité un seul roi méchant ne fait-il pas commettre, oui, et quelle grande destruction!

18 Oui, souvenez-vous du roi Noé, de sa méchanceté et de ses abominations, et aussi de la méchanceté et des abominations de son peuple. Voyez quelle grande destruction s'est abattue sur eux, et aussi, à cause de leurs iniquités, ils ont été réduits en servitude.

19 Et s'il n'y avait pas eu l'interposition de leur Créateur à la sagesse parfaite, et cela à cause de leur repentir sincère, ils seraient demeurés dans la servitude jusqu'à maintenant.

20 Mais voici, il les a délivrés, parce qu'ils se sont humiliés devant lui; et parce qu'ils l'ont imploré avec ferveur, il les a délivrés de la servitude; et c'est ainsi que le Seigneur agit avec son pouvoir, dans tous les cas, parmi les enfants des hommes, étendant le bras de la miséricorde vers ceux qui placent leur confiance en lui.

21 Et maintenant voici, je vous le dis, vous ne pouvez détrôner un roi inique, si ce n'est par beaucoup de querelles et par l'effusion de beaucoup de sang.

22 Car voici, il a ses amis dans l'iniquité, et il maintient ses gardes autour de lui; et il met en lambeaux les lois de ceux qui ont régné dans la justice avant lui; et il foule sous ses pieds les commandements de Dieu;

23 et il décrète des lois, et les envoie parmi son peuple, oui, des lois à la manière de sa propre méchanceté; et tous ceux qui n'obéissent pas à ses lois, il les fait périr; et tous ceux qui se rebellent contre lui, il leur envoie ses armées pour qu'elles leur fassent la guerre, et s'il le peut, il les détruit; et c'est ainsi qu'un roi injuste pervertit les voies de toute justice.

24 Et maintenant, voici, je vous le dis, il ne convient pas que de telles abominations s'abattent sur vous.

25 C'est pourquoi, choisissez-vous, par la voix de ce peuple, des juges, afin d'être jugés selon les lois qui vous ont été données par nos pères, qui sont correctes, et qui leur ont été données par la main du Seigneur.

26 Or, il n'arrive pas souvent que la voix du peuple désire quelque chose de contraire à ce qui est juste; mais il arrive souvent que la plus petite partie du peuple désire ce qui n'est pas juste; c'est pourquoi, vous observerez cela et vous en ferez votre loi: faire vos affaires par la voix du peuple.

27 Et si le temps vient où la voix du peuple choisit l'iniquité, c'est à ce moment-là que les jugements de Dieu s'abattront sur vous; oui, c'est à ce moment-là qu'il interviendra contre vous par une grande destruction, comme il est intervenu jusqu'à présent dans ce pays.

28 Et maintenant, si vous avez des juges, et qu'ils ne vous jugent pas selon la loi qui a été donnée, vous pouvez les faire juger par un juge supérieur.

29 Si vos juges supérieurs ne jugent pas selon des jugements justes, vous ferez rassembler un petit nombre de vos juges inférieurs, et ils jugeront vos juges supérieurs, selon la voix du peuple.

30 Et je vous commande de faire ces choses dans la crainte du Seigneur; et je vous commande de faire ces choses et de ne pas avoir de roi, afin que, si ce peuple commet des péchés et des iniquités, ils retombent sur sa tête.

31 Car voici, je vous le dis, les péchés de beaucoup de gens ont été causés par les iniquités de leurs rois; c'est pourquoi, leurs iniquités retombent sur la tête de leurs rois.

32 Et maintenant, je désire que cette inégalité ne soit plus dans ce pays, en particulier parmi ce peuple, qui est le mien; mais je désire que ce pays soit un pays de liberté, et que tout homme jouisse de la même manière de ses droits et de ses libertés, tant que le Seigneur juge bon que nous vivions et héritions le pays, oui, tant qu'il reste quelqu'un de notre postérité sur la surface du pays.

33 Et le roi Mosiah leur écrivit encore beaucoup d'autres choses, leur dévoilant toutes les épreuves et toutes les préoccupations d'un roi juste, oui, toutes les peines que se donne son âme pour son peuple, et aussi tous les murmures du peuple à son roi; et il leur expliqua tout cela.

34 Et il leur dit que ces choses ne devaient pas être; mais que le fardeau devait tomber sur tout le peuple, afin que chaque homme supportât sa part.

35 Et il leur dévoila aussi tous les désavantages dont ils souffriraient en laissant un roi injuste les gouverner;

36 oui, toutes ses iniquités et toutes ses abominations, et toutes les guerres, et les querelles, et l'effusion de sang, et le vol, et le pillage, et la perpétration de fornication, et toutes sortes d'iniquités qui ne peuvent être énumérées, leur disant que ces choses ne devaient pas être, qu'elles étaient expressément contraires aux commandements de Dieu.

37 Et alors, il arriva que lorsque le roi Mosiah eut envoyé ces choses parmi le peuple, celui-ci fut convaincu de la véracité de ses paroles.

38 C'est pourquoi, il abandonna son désir d'avoir un roi et devint extrêmement anxieux de donner à tout homme une chance égale dans tout le pays; oui, et chaque homme se dit disposé à répondre de ses propres péchés.

39 C'est pourquoi, il arriva qu'ils s'assemblèrent en groupes dans tout le pays, pour donner leur voix concernant ceux qui seraient leurs juges, pour les juger selon la loi qui leur avait été donnée; et ils se réjouirent extrêmement à cause de la liberté qui leur avait été accordée.

40 Et ils devinrent forts dans l'amour envers Mosiah; oui, ils l'estimaient plus que n'importe quel autre homme; car ils ne le considéraient pas comme un tyran qui cherchait le gain, oui, le lucre qui corrompt l'âme; car il ne leur avait pas extorqué de richesses, ni n'avait mis ses délices dans l'effusion du sang; mais il avait fait régner la paix dans le pays, et il avait accordé à son peuple d'être délivré de toute espèce de servitude; c'est pourquoi, ils l'estimaient, oui, à l'extrême, au-delà de toute mesure.

41 Et il arriva qu'ils désignèrent des juges pour les gouverner, ou pour les juger selon la loi; et cela, ils le firent dans tout le pays.

42 Et il arriva qu'Alma fut désigné pour être le premier grand juge, étant aussi le grand prêtre, son père lui ayant conféré l'office et lui ayant donné la charge de toutes les affaires de l'Église.

43 Et alors, il arriva qu'Alma marcha dans les voies du Seigneur, et il garda ses commandements, et il jugea par des jugements justes; et il y eut une paix continuelle dans le pays.

44 Et ainsi commença le règne des juges dans tout le pays de Zarahemla, parmi tout le peuple qui était appelé les Néphites; et Alma fut le premier grand juge.

45 Et alors, il arriva que son père mourut, âgé de quatre-vingt-deux ans, ayant vécu pour accomplir les commandements de Dieu.

46 Et il arriva que Mosiah mourut aussi, dans la trente-troisième année de son règne, à soixante-trois ans; ce qui faisait en tout cinq cent et neuf ans depuis le moment où Léhi avait quitté Jérusalem.

47 Et ainsi finit le règne des rois sur le peuple de Néphi; et ainsi finirent les jours d'Alma, qui fut le fondateur de leur Église. 



l Accueil l Écritures l Livres l Magazines l Études l Médias l Art l